FLASH
[21/01/2019] Google a été condamnée à une amende de 57 millions de dollars par la France pour violation à la loi sur la vie privée  |  Le Premier ministre Netanyahu et le Président du Tchad, Idriss Déby, annoncent la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays. L’Iran, fou de rage, n’a pas réussi à faire dérailler les accords  |  Attaque à la voiture piégée contre un convoi des forces américano-kurdes en Syrie – bilan encore inconnu  |  Le gouvernement allemand annonce qu’il ferme l’accès à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air (qui transporte des armes pour les terroristes soutenus par l’Iran)  |  4 terroristes musulmans interpellés après l’explosion d’une voiture devant un tribunal à Londonderry  |  [20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 27 décembre 2018

Comme vous le savez, le peuple ne prend pas le pouvoir, il le ramasse après une telle corruption-mystification immigrationniste de Macron l’Africain et de l’Anti-France communautariste déglingo LREM !

La crise au sommet de l’État déglingo LREM s’accélère. C’est dans ce cadre déglingo LREM qu’il faut interpréter le mouvement des Gilets Jaunes. Du point de vue politique, il semble évident que les élus déglingo LREM ont mis en œuvre la mystification immigrationniste de Macron l’Africain et ont donc apporté les preuves que Macron travaille contre la France et les Français pour des raisons quasi-mafieuses et crapuleuses, pour les coquins et les copains de la milliardisation heureuse. Les pressions s’organisent dans les médias collabos contre le mouvement des Gilets Jaunes pour éviter une mise en accusation ouverte de Macron l’Africain.

Tous les médias collabos LREM craignent que ça montre au monde entier que la France africanisée et islamisée a laissé un tel personnage arrogant infantile devenir un président LREM incompétent.

Il faut, selon certains opposants Gilets Jaunes, qu’il démissionne, ce que certains LREM redoutent de voir se produire. Il faudra ensuite que tout rentre dans l’ordre avec un candidat imposé par la gauche caviar.

Le problème est que Macron l’Africain pourrait résister. Le voila qui conteste les hausses des taxes LREM et il réfléchit à une annonce du retrait des prélèvements obligatoires qui ruinent le peuple de France. Et tout ça en même temps ! C’est ce qui donne du même coup le ton de la crise décisive au sommet de l’État.

Les rumeurs de la démission de Macron l’Africain indiquent que le haut appareil d’État LREM risque de lâcher Macron l’Africain du fait des Gilets Jaunes contre le coup foireux de l’Anti-France de Macron.

C’est un coup de poignard dans le dos de Macron l’Africain, que ce nouveau coup de Benalla avec « la République des intermédiaires » (LREM $$$ de la France-Afrique socialiste) ! « Avion privé, hôtel de luxe ! Le voyage de Benalla « accompagné d’une demi-douzaine de personnes, par avion privé, avant le déplacement de Macron au Tchad n’est pas passé inaperçu (Le Monde). Benalla s’est rendu « officieusement » à N’Djaména où il aurait rencontré le frère du président tchadien ($$$), Oumar Déby, qui pilote la Direction générale de la réserve stratégique (DGRS) du pays ($$$), selon les affirmations de La Lettre du continent.

Macron a déclaré au président tchadien que Benalla « n’était en aucun cas un intermédiaire officieux ($$$) ou officiel » (???) (Le Monde). (Après n’avoir pas été nommé officiellement Préfet LREM par Macron,) Benalla se serait lancé dans les affaires internationales (des subventions $$$). Il aurait rencontré plusieurs fois l’homme d’affaires franco-algérien Alexandre Djouhri ($$$), interpellé à Londres en janvier (Le Monde).

Macron est donc lié à Benalla qui le soutient « comme la corde soutient le pendu », et qui peut le trahir à tout moment ! Les choses risquent de s’accélérer avec des possibilités de diffusion de la crise de l’Élysée dans la société, avec la mobilisation des Gilets Jaunes. C’est vraiment l’exigence démocratique des Gilets Jaunes qui fait sentir le besoin de nouvelles élections législatives immédiates. La réalisation de la démocratie passe par la forme achevée de la république démocratique, d’un système électif renouvelé à tous les niveaux, de l’assemblée détentrice du pouvoir aux territoires, et de l’appareil d’État LREM-bureaucratique au peuple.

Vincent Présumey : « Charles de Gaulle, en 1969, suite à la grève générale de mai-juin 1968, la solution s’est imposée à travers un certain nombre de compromis liés aux circonstances de la résistance de la jeunesse et du peuple en colère. Depuis la démission du Général de Gaulle, après la longue durée de ce régime, la question de retrouver une institution présidentielle forte, avec une personnalité présidentielle forte, a été de plus en plus insistante en raison de la résistance (socialo-communiste) à l’intérieur et des (pressions) extérieures subies par l’impérialisme français, intégré à l’Union Européenne et (soumis) à la zone euro. »

Avec les difficultés croissantes de l’appareil d’État totalitaire LREM face aux Gilets Jaunes, Macron a porté gravement atteinte au pouvoir présidentiel. Il a réussi à faire de la Vème République une farce assumée et achevée, sans jamais réaliser les réformes indispensables à la modernisation du pays. Et en même temps, on assiste à la perte cruelle du poids politique réel de la France dans le monde et en Europe germanique.

Face aux Gilets Jaunes déterminés qui ont manifesté démocratiquement dans tout le pays, Macron n’a pas réussi, pas plus que Hollande, qui prétendait tenir le rôle du président normal partisan socialiste.

Macron LREM socialiste : Un affaiblissement inédit ! Macron l’arrogant juvénile a clairement mis le cap vers l’autoritarisme forcé et la déconstruction d’une fonction présidentielle pleinement déconsidérée depuis les coups foireux de Hollande et de Sarkozy. Les LREM incompétents sont incapables d’encadrer la population en un corps social cohérent, en intégrant les élus locaux déconsidérés par les LREM parisiens.

Comme on le sait, Macron l’arrogant juvénile a clairement échoué à faire passer des vraies réformes, ce qui paraît aujourd’hui inévitable, tant le fossé s’est creusé entre les classes moyennes, les retraités, avec la crise des Gilets Jaunes, et le pouvoir LREM socialiste parisien. Un immense fossé ! (Vincent Présumey)

Le coup foireux Benalla et l’étalage des turpitudes LGBT de la diversité « Fils d’immigrés, noir et pédé » au sommet de l’État-LREM ont fait éclater les mensonges de l’Élysée pour aboutir au mouvement des Gilets Jaunes où la lutte des classes populaires explose soudain, ce qui pose la question de Macron-Démission.

Et en même temps les manifestations des Gilets Jaunes sont dénoncées par les médias collabos pro-Macron dans le pays et dans le monde, comme insurrectionnelles et visant Macron-Démission à l’Élysée.

Depuis Macron à l’Élysée, la clique politico-médiatique de gauche a choisi et réussi à faire élire un président arrogant juvénile. En conséquence, l’État-LREM socialiste parisien est complètement dépassé.

Depuis Macron à l’Élysée, l’institution présidentielle est rudement affaiblie en France, en Europe et dans le monde. Cette situation de la Vème République nouvelle, inédite, politiquement instable et transitoire ne peut plus durer ! Crise Macron à l’Élysée : les rumeurs persistantes sur les perspectives de démission !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz