Quantcast
FLASH
[20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  |  [18/03/2019] Tsahal vient d’appréhender plusieurs Palestiniens qui se sont infiltrés en Israël depuis Gaza – ce qui n’est jamais bon signe pour la sécurité des innocents  |  Le terroriste islamique d’#Utrecht a été arrêté par la police  |  Attentat islamique #Utrecht : La police a identifié le suspect dans la fusillade du train: Gökman Tanis, 37 ans, turc  |  La menace terroriste a atteint son plus haut niveau à #Utrecht à la suite de la fusillade (1 mort, 9 blessés). Toutes les mosquées ont été évacuées et les écoles fermées  |  Dans un tweet, la police #Utrecht qui enquête sur la fusillade sur la place 24oktoberplein ce matin évoque maintenant un « motif terroriste possible »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 décembre 2018
Sculpture de Giacometti, musée Guggenheim, NYC

Quand il s’agit de parler politique, nous vivons dans un monde extrêmement polarisé.

Nous disposons de nombreux moyens de communication nouveaux qui n’existaient pas pour nos parents : les sites internet, Facebook, Instagram, Twitter… lesquels agissent d’ailleurs comme une police de la pensée.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cette abondance de canaux de communication montre combien les êtres humains ont du mal à justement communiquer, à échanger leurs points de vue.

Il y a un progrès cependant : on s’entretue moins. Les guerres sont moins nombreuses et moins mortelles.

Je lisais plus tôt comment les Aborigènes de Tasmanie, un peuple qui a vécu totalement isolé du reste du monde pendant une dizaine de milliers d’années, ont disparu. Les raisons sont diverses mais elles convergent vers un point : ils ont arrêté de manger du poisson. Pourquoi ? Parce qu’à force de guerres tribales – des petites tribus constituées de quelques dizaines de personnes sur une population de 5000 sur l’ile – les rares personnes qui possédaient la connaissance : la fabrication des outils, des crochets, les techniques de la pêche, de la couture, sont morts. Les survivants se sont retrouvés privés de leur précieux savoir, qui sans doute était jalousement gardé pour le maintien du statut social de ces « élites », au lieu de le transmettre au plus grand nombre. Résultats, ils ne savaient plus pêcher, au point que lorsque les Européens sont arrivés, ils ont trouvé là « le peuple le plus simple de la terre » (1).

Des Aborigènes de Tasmanie à Giacometti

« Où est-ce qu’il nous emmène, JPG », vous demanderez-vous en toute justice, « avec sa photo de Giacometti » ? 

  • Regardez la photo de la sculpture une dernière fois.
  • Maintenant, regardez la vidéo que j’en ai faite (au musée Guggenheim de New York City) :

Nous vivons dans un monde de division quand il revient au débat politique – qui en réalité existe assez peu – parce que, comme cette vidéo, nous parlons des mêmes sujets, et nous les regardons sous des angles tellement différents que nos opposants et nous ne voyons pas les mêmes choses.

Chacun a raison et pense que l’autre a tort puisque ce qu’il voit n’est pas ce que nous voyons.

Quelques fois, tout le monde a tort. Quelques fois, tout le monde a un peu raison, et d’autres encore, certains ont tort et d’autres ont raison, ou inversement. Mais si l’on ne regarde pas tous les choses sous le même angle, qui le saura jamais ?

Une étape sépare Giacometti des Aborigènes de Tanzanie : nous avons le savoir, eux pas. Nous avons la transmission du savoir, eux pas. Nous avons de quoi communiquer sans nous entretuer, ils s’entretuaient pour leurs désaccords.

J’ai les paroles mais elles sont difficiles à mettre en musique : si nous pouvons faire l’effort d’écouter l’autre au lieu de tenter de le raisonner, si nous pouvons chercher à comprendre son point de vue au lieu de décider d’emblée qu’il a tort ; si nous pouvons un moment nous abstenir de chercher à avoir raison, de chercher à convaincre, et voir le non-bénéfice que nous avons à en tirer, réservons notre colère pour les terroristes qui veulent notre peau, plutôt que pour les beaufs en colère qui veulent nous terroriser.

C’était ma réflexion de trêve des confiseurs.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) Hub Pages.com

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :