Publié par Gaia - Dreuz le 23 décembre 2018

Les auteurs de cette mise en scène pourraient être poursuivis.

Un pantin à l’effigie du président Emmanuel Macron a été décapité vendredi soir lors d’une manifestation de Gilets jaunes à Angoulême, une « mise en scène macabre » qui a été signalée au parquet d’Angoulême, a annoncé samedi la préfecture de Charente.

Ces faits « portent gravement atteinte tant à la personne qu’à la fonction du président de la République » et sont « susceptibles d’être qualifiés pénalement », précise la préfecture dans un communiqué.

[dreuz-paypal]

C’est la préfète de la Charente, Mme Marie Lajus, qui les a signalés au parquet du TGI d’Angoulême. « Cette manifestation avait fait l’objet d’une déclaration en préfecture mais le détail de son déroulement n’avait pas été précisé », précise la préfecture.

Jean-David Cavaillé, procureur de la République en Charente, a précisé à Sud-Ouest avoir ouvert une enquête pour « provocation au crime et outrage ».

Gilets jaunes: une effigie de Macron décapitée à Angoulême https://t.co/5EuYfGlKUepic.twitter.com/v2WabEyWnF

— Sud Ouest Charente (@SO_Charente) December 22, 2018

[dreuz-newsletter]

Source : Leparisien

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

37
0
Merci de nous apporter votre commentairex