Publié par Gaia - Dreuz le 23 décembre 2018

Les auteurs de cette mise en scène pourraient être poursuivis.

Un pantin à l’effigie du président Emmanuel Macron a été décapité vendredi soir lors d’une manifestation de Gilets jaunes à Angoulême, une « mise en scène macabre » qui a été signalée au parquet d’Angoulême, a annoncé samedi la préfecture de Charente.

Ces faits « portent gravement atteinte tant à la personne qu’à la fonction du président de la République » et sont « susceptibles d’être qualifiés pénalement », précise la préfecture dans un communiqué.

[dreuz-paypal]

C’est la préfète de la Charente, Mme Marie Lajus, qui les a signalés au parquet du TGI d’Angoulême. « Cette manifestation avait fait l’objet d’une déclaration en préfecture mais le détail de son déroulement n’avait pas été précisé », précise la préfecture.

Jean-David Cavaillé, procureur de la République en Charente, a précisé à Sud-Ouest avoir ouvert une enquête pour « provocation au crime et outrage ».

Gilets jaunes: une effigie de Macron décapitée à Angoulême https://t.co/5EuYfGlKUepic.twitter.com/v2WabEyWnF

— Sud Ouest Charente (@SO_Charente) December 22, 2018

[dreuz-newsletter]

Source : Leparisien

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

37
0
Merci de nous apporter votre commentairex