FLASH
[21/01/2019] Google a été condamnée à une amende de 57 millions de dollars par la France pour violation à la loi sur la vie privée  |  Le Premier ministre Netanyahu et le Président du Tchad, Idriss Déby, annoncent la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays. L’Iran, fou de rage, n’a pas réussi à faire dérailler les accords  |  Attaque à la voiture piégée contre un convoi des forces américano-kurdes en Syrie – bilan encore inconnu  |  Le gouvernement allemand annonce qu’il ferme l’accès à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air (qui transporte des armes pour les terroristes soutenus par l’Iran)  |  4 terroristes musulmans interpellés après l’explosion d’une voiture devant un tribunal à Londonderry  |  [20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 janvier 2019

« Vous n’obtenez pas un laissez-passer parce que vous faites partie d’un groupe qui a également été victime de racisme et de discrimination. La haine, c’est la haine », écrit , le rédacteur en chef de la page éditoriale du Detroit News (1), le quotidien de la capitale de l’automobile à forte concentration afro-américaine.

J’ai observé ce nouveau visage de l’antisémitisme, pourtant soigneusement caché par les médias, qui, de la même façon qu’en Europe, militent pour forcer le regard du public vers les antisémites blancs d’extrême droite afin qu’ils ne voient pas l’autre, celui qui explose dans la communauté noire, est à gauche.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Voici ce qu’écrit courageusement Nolan Finley dans le quotidien de Motown, la ville afro-américaine, rompant avec la loi du silence :

« Le nouveau visage de l’antisémitisme en Amérique est de plus en plus noir et de gauche.

Le week-end dernier, LeBron James (en photo), le plus grand nom du basket-ball, a posté sur Instagram les paroles d’une chanson du rappeur 21Savage.

La phrase que James a recopiée à ses abonnés se nourrit d’un vieux cliché contre les Juifs, à savoir qu’ils contrôlent la masse monétaire mondiale : « On a eu l’argent juif, tout est casher. »

James s’est rapidement excusé, disant qu’il ne comprenait pas le contexte historique de l’insulte, ou même que c’était offensant.

La NBA [National Basket-ball Association] et les Lakers de Los Angeles de James ont accepté cette excuse boiteuse, et sont vite passé à autre chose. Pas de séance de « sensibilisation obligatoire » pour James, pas d’examen minutieux du basket-ball professionnel pour trouver la preuve d’un problème plus large. Starbucks [dont un employé avait dérapé et insulté un noir, et dû s’autoflageller pendant des semaines] devrait crier au scandale.

James est en bonne compagnie.

  • Alice Walker, romancière afro-américaine et auteur de « The Color Purple », a été mise en cause pour avoir exprimé sa sympathie pour le célèbre auteur antisémite britannique David Ickes, et pour avoir écrit un poème condamnant Israël [en des termes et pour des mensonges qui déguisent l’antisémitisme derrière de l’antisionisme].
  • L’argument que l’on peut critiquer les politiques israéliennes à l’égard des Palestiniens est juste, comme le fait Walker dans son poème, et il n’équivaut pas automatiquement à de l’antisémitisme. Mais l’auteur dérape et confirme sa haine des juifs en y parlant des « maux du Talmud », le livre saint juif.
  • Les dirigeants du mouvement Black Lives Matter ont exclu les Juifs, qui ont pourtant joué un rôle si crucial dans la lutte pour les droits civils, et ont produit un manifeste déclarant Israël coupable de génocide et d’apartheid [deux accusations qui par leur outrance et leur mensonge, et parce qu’aucun autre pays au monde ne fait l’objet de ces critiques, y compris ceux qui ont commis des génocides et ceux qui pratiquement l’apartheid, sont antisémites].
  • Tamika Mallory, coprésidente de Women’s March Inc. a été accusée de marginaliser les femmes juives.
  • Une marche des femmes prévue pour le mois prochain à Chicago a été annulée à cause d’accusations d’antisémitisme.
  • Mallory a publiquement soutenu Louis Farrakhan [noir néo-nazi dont Obama a été ami], fondateur de la Nation de l’Islam, qui rivalise avec le nationaliste blanc David Duke pour le titre d’homme le plus haineux d’Amérique.
  • Farrakhan est toujours le bienvenu sur la scène publique [de gauche] même s’il décrit maintenant les Juifs comme des « termites » et affirme qu’ils sont l’incarnation de Satan [et qu’Hitler était un saint homme].

Comment quelqu’un [Farrakhan] qui crache ce venin peut-il recevoir des accolades et des poignées de main de membres du caucus noir du Congrès, dont Maxine Waters de Californie, qui a assisté à l’un de ses rassemblements ?

Je ne sais rien du rappeur 21 Savage. Mais il s’est aussi excusé pour les paroles de sa chanson et, comme James, a exprimé son étonnement qu’elles aient été jugées offensantes.

Serait-il aussi nonchalant si un chanteur blanc faisait circuler des stéréotypes sur les Noirs ?

Quant à James, il est difficile d’imaginer que la superstar de la NBA, qui gagne 35,5 millions de dollars et qui s’est récemment comparé à un esclave, pourrait être aussi ignorant, d’autant plus qu’il est très sensible à toute insulte envers son propre peuple.

Il y a des années, j’ai écrit une chronique demandant à quel moment les Juifs ont été déplacés à l’arrière de l’autobus de la victimisation. Je me demandais alors pourquoi les gens peuvent dire des choses horribles sur les Juifs sans être chassés des projecteurs (comme le révérend Jesse Jackson). La question persiste aujourd’hui.

L’antisémitisme est la force la plus meurtrière de l’histoire. Ce n’est pas bien de s’y engager comme James l’a fait de façon aussi décontractée, ni aussi sincère que Farrakhan le fait.

On n’obtient pas un laissez-passer parce que vous faites partie d’un groupe qui a également été victime de racisme et de discrimination. La haine, c’est la haine. »

Cette dernière remarque s’adresse directement aux médias, qui ont décidé de tolérer, voire d’ignorer l’antisémitisme lorsqu’il s’exprime dans une minorité discriminée par ailleurs : ces messieurs ont une vision binaire du monde selon laquelle on ne peut pas à la fois être victime d’un groupe et bourreau d’un autre.

Pour aller plus loin, les journalistes ont compris qu’il n’est pas possible d’obtenir les larmes et la compassion du public pour une minorité opprimée qui elle-même opprime et violente une autre minorité.

Et graduellement, le public a cessé de tomber dans le panneau, et elle ne verse plus de larmes pour cette minorité visible qui martyrise son voisinage.

En Europe, la remarque de Finley trouve un écho particulier : les auteurs des violentes agressions et des meurtres antisémites du 20e siècle appartiennent essentiellement à la communauté musulmane.

En Europe, vous n’avez pas de Farrakhan mais un Dieudonné.

  • En novembre, Travon Free, un journaliste de la chaîne HBO, noir et néo-nazi, a vomi des propos antisémites sur Twitter. La gauche a fermé les yeux. (2)
  • En 2017, La police d’Oakland publiait la photo d’un suspect qui avait écrit des graffitis antisémites et dessiné des croix gammées dans les transports en commun de San Francisco et Oakland – le suspect est un noir. Aucun média n’en a parlé. (3)
  • En décembre 2017, quatre néo-nazis ont pénétré dans la propriété d’une famille juive de Phoenix et ont transformé le chandelier à neuf branches planté dans leur jardin en croix gammée. Les antiracistes et les journalistes n’ont pas relayé l’acte antisémite parce que les quatre auteurs, dont le meneur, Clive Jamar Wilson, sont noirs. (4)
  • En mars de la même année, un homme a diffusé des fausses alertes à la bombe contre des écoles juives. Ce n’était pas un suprématiste blanc mais un homme noir, Juan Thomson, journaliste à la radio Chicago Public Media WBEZ FM 91.5 (5).
  • En 2015 à Sarcelles en banlieue parisienne, une violente agression antisémite a été perpétrée par des femmes noires contre une maman et son fils, qui jouait dans un jardin public (6).
  • En novembre 2018, New York a connu une vague d’attaques antisémites. L’auteur, arrêté par la police, est un Afro-Américain néo-nazi (7).
  • Le 30 mai 2018, Jerry Wolkowitz, un photojournaliste et fils de survivants juifs de la Shoah, a été victime d’une violente attaque antisémite par un noir raciste – virtuellement aucun média n’en a parlé. Il est décédé de ses blessures au mois d’octobre (8).
  • Sarah Halimi, une femme juive de 65 ans, a été assassinée à Paris le 4 avril 2017 par Kobili Traoré, un noir originaire du Mali.
  • Des tweets et des messages Facebook avaient révélé que le « meilleur espoir féminin » des César 2017, Oulaya Amamra, est en fait une raciste, homophobe et antisémite (9).

Evoquer l’antisémitisme des Noirs est un sale boulot, mais quelqu’un doit le faire. Si Dreuz n’en parle pas, qui va le faire ? Le Monde ? France Inter ?

autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Obama, souriant aux côtés du nazi Farrakhan, en 2005 – la photo avait été cachée pour ne pas nuire à sa carrière politique.

(1) Detroit News
(2) Washington Times
(3) CBS San Francisco
(4) Dreuz.info
(5) The Daily Beast
(6) JForum
(7) The New York Times
(8) Newsweek
(9) Dreuz.info

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz