Quantcast
FLASH
[23/08/2019] Le Dôme de fer déployé dans la région de Tel Aviv et le sud d’#Israël : l’armée se prépare pour le «Jour de la rage» terroriste islamique palestinienne  |  [21/08/2019] Iran : « Les Américains ont autorisé 4 frappes de drones israéliens [en Irak] via l’Azerbaïdjan visant les quartiers généraux militaires irakiens  |  #Israël a bombardé des bases iraniennes en Syrie et en Irak au moins trois fois au cours des dernières semaines avec la permission des États-Unis et de la Russie  |  [20/08/2019] Irak : Terroristes du Hezbollah éliminés lors d’une attaque de drone israélienne sur un dépôt de missiles iranien  |  Jeffrey #Epstein aurait fait son testament deux jours avant de mourir  |  [19/08/2019] Après l’Argentine, le Paraguay vient de désigner le Hezbollah comme organisation terroriste internationale  |  [18/08/2019] Jack Letts, le ressortissant canado-britannique qui a fui le Royaume-Uni pour rejoindre ISIS, a été dépouillé de sa citoyenneté britannique  |  Hong Kong: 1,7 million de personnes ont participé à la dernière manifestation anti-communiste  |  Étrange silence des médias et groupes LGBT sur cette info: “La police de l’Autorité palestinienne poursuivra les responsables du groupe LGBTQ qui veulent faire une parade et veillera à ce qu’ils soient traduits en justice »  |  Afghanistan : 62 personnes ont été tuées et 180 autres blessées après qu’un terroriste se soit fait explosé dans un mariage à Kaboul  |  Les intercepteurs du Dôme de Fer ont contré des roquettes lancées depuis #Gaza ce soir sur #Israël. En riposte 5 terroristes sont morts  |  Explosion dans la bande nord de Gaza alors que des hélicoptères de Tsahal attaquent des cibles terroristes  |  [16/08/2019] 3 roquettes viennent d’être tirées depuis #Gaza en direction d’#Israël. Heureusement interceptées par le système aérien de défense du Dôme de Fer  |  Les services secrets confirment qu’ils enquêtent activement sur les menaces de « personne et véhicule suspects près de l’ambassade d’Israël de washington »  |  Les députés arabes Démocrates Ilhan Omar et Rachida Tlaib luttent pour la destruction d’Israël, et elles ne comprennent pas pourquoi elles sont interdites d’entrer en #Israël !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 4 janvier 2019

L’arrestation d’Éric Drouet par les forces de répression intérieure de Casataner a fait sensation sur toutes les télés collabos vulgaires, BFM-Macron, C-News et LCI. Les commentateurs petits-bourgeois LREM très médiocres évoquent une conspiration des « Gilets Jaunes » contre les taxes et la tyrannie de l’État de droit LREM, mêlant fausse information suiviste absurde et soumission politique partisane imposée aux médias.

De notre point de vue, l’imposture de la clique médiatique pro-Macron c’est la propagande de la ploutocratie médiatique LREM qui manipule les esprits pour influencer l’opinion. La conspiration imaginaire des « Gilets Jaunes » dénonce des ambitions politiques moralistes LREM faussement démocratiques qui sont en réalité appuyées sur des intérêts financiers et sur une république des médias LREM socialistes en manque de légitimation pour alimenter en France un climat de menace, de division, de peur et de culpabilité.

En clair, la propagande politique habituelle de la ploutocratie médiatique LREM n’est pas un mythe !

Il s’agit d’abord d’une misérable ambition partisane : il faut imposer le racket fiscal pro-migrants.

Les inventeurs des mystifications médiatiques sont pour la plupart des journaleux pseudo-intellectuels médiocres. Ils sont ceux, dont on peut dire, sans prendre le risque de se tromper, qu’ils sont encouragés par la paresse, une paresse mentale indécrottable, et une propension naturelle au parasitisme médiatique.

N’importe quel journaleux, au service des mystifications médiatiques, écrit des articles mensongers.

Les journaleux collabos médiocres de la clique médiatique partisane pro-Macron commentent dans le vide, par du langage partisan, le mouvement des « Gilets Jaunes » qu’ils ne comprennent pas. Ils se livrent à une tâche médiocre de propagande facile. Et une bande de bavards petits-bourgeois collabos insignifiants et médiocres commentent en boucle à la télé ce que Castaner, le soi-disant ministre de la répression intérieure, a voulu que la ploutocratie médiatique LREM reprenne sur toutes les télés collabos vulgaires, BFM-Macron, C-News et LCI. C’est l’occasion pour ces journaleux bavards pseudo-intellectuels médiocres de gagner leur vie en vendant du vide pompeux sur toutes les télés collabos vulgaires, BFM-Macron, C-News et LCI.

Tous ces bavards insignifiants n’ont aucune chance d’approcher jamais la vérité du mouvement des « Gilets Jaunes ». On comprend que des mois vont s’écouler avant qu’un journaleux obscur pense à regarder la réalité du mouvement des « Gilets Jaunes » telle qu’elle est, avec un souci de vérité et d’objectivité. Il est plus facile de s’habituer, non pas à décrire la réalité telle qu’elle est, mais à la déformer en partant de toutes sortes d’idées partisanes préconçues, véhiculées par la propagande partisane pro-Macron LREM socialiste.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La plupart des allégations mensongères de la clique de la propagande partisane pro-Macron LREM socialiste relatives aux graves problèmes de société révélés par le mouvement des « Gilets Jaunes » visent à influencer le comportement des gens pour qu’ils se soumettent aux taxes pro-Migrants et au racket fiscal des radars à 80 km/h. Pour influencer le comportement des gens, les journaleux collabos médiocres de la clique médiatique partisane pro-Macron ont décidé de recourir à la propagande directe, comme la publicité.

Pour atteindre cet objectif, la publicité doit susciter des sentiments conformes au but recherché.

Elle doit inculquer aux gens des croyances relatives aux migrants, une chance pour la France, et sur les qualités supposées des réformes qui sont mises à la disposition des spéculateurs et des milliardaires.

La promotion des migrants, par la publicité, incitera les gens à se méfier des mensonges inventés.

L’imposture médiatique LREM doit inciter les gens à se comporter en conformité avec la propagande partisane des médias BFM-Macron, C-News et LCI pro-Macron. Le but de Macron est de pouvoir manipuler le comportement des Français contre le mouvement des « Gilets Jaunes » dans un but utilitaire immédiat.

L’imposture médiatique partisane LREM des journaleux pseudo-intellectuels médiocres n’a pas pour objectif d’observer, d’analyser et de comprendre la réalité du mouvement des « Gilets Jaunes ». La propagande partisane des médias BFM-Macron, C-News et LCI pro-Macron offre un exemple des techniques d’influence de l’opinion. La propagande médiatique LREM agit en complément de la vieille méthode de la carotte Macron et du bâton Castaner. Aujourd’hui, c’est la désinformation partisane des médias BFM-Macron, C-News et LCI qui introduit subrepticement les opinions imposées par la propagande pro-Macron. C’est pourquoi le peuple parle du discrédit des techniques d’intoxication et de désinformation sur toutes les télés collabos vulgaires.

La propagande LREM contre le mouvement des « Gilets Jaunes » illustre la mystification de la mythique liberté de la presse partisane LREM pro-Macron. L’information-désinformation partisane officielle pro-Macron frelatée des JT, livrée par toutes les télés vulgaires, se résume à la propagande LREM contre le mouvement des « Gilets Jaunes ». Les méthodes de désinformation LREM utilisent des techniques de manipulation des consciences, déguisées en informations officielles. Les manipulations médiatiques pour la désinformation des masses relèvent de la politique éditoriale des médias corrompus, aux intentions partisanes certaines.

Seulement une minorité de journalistes se préoccupent de questions d’éthique professionnelle. Ceux parmi les journalistes qui se soumettent à l’éthique professionnelle, sans être politiquement engagés, s’attirent fatalement des ennuis avec le gouvernement LREM en place. Dans notre pays de cocagne, les subventions socialo-LREM à la presse utilisent la carotte, selon la méthode efficace attribuée au proverbe zoulou :

« Un chien qui a un os dans la gueule ne peut pas aboyer. »

C’est pourquoi, les pressions des politiciens LREM véreux, des syndicats de presse, du pouvoir LREM-socialiste en place, des capitalistes propriétaires des télés vulgaires, détruisent l’indépendance d’esprit des journalistes. C’est ce qui conduit à un conformisme de bon aloi, le politiquement correct LREM, auquel les journaleux médiocres se soumettent toujours de bonne grâce. Cette soumission est facilitée par la paresse mentale, imposée par la bureaucratie partisane qui domine la presse et toutes les institutions en place.

C’est pourquoi l’orientation de l’information fixée aux journalistes est dominée par le suivisme LREM et la médiocrité ambiante. Quelle que soit le lieu d’où viennent les pressions politico-médiatiques partisanes, l’éthique professionnelle des journalistes est mise à mal. La docilité des médias BFM-Macron, C-News et LCI pro-Macron ne s’embarrasse pas de faux-fuyants, ni de propos désagréables sur la politique LREM ambiante. Et la plupart des journalistes n’ont pas à cœur de livrer un combat sans fin pour révéler la propagande LREM.

Ils préfèrent les méthodes éculées de non-investigation et les conclusions de la paresse mentale qui, quelle que soit leur servilité, évitent de déplaire au pouvoir LREM-socialiste en place. Le conformisme et le besoin de sécurité font que la plupart des journalistes commentent la désinformation officielle en fonction des vents dominants. Si on écoute les journalistes de la presse de référence, et hors micro, on constate qu’ils ont parfaitement conscience des pressions du moment, et qu’ils en tiennent compte lorsqu’ils arrangent ce qu’ils vont écrire ou dire. Mais, dans les articles publiés dans la presse de gauche, ils ne signalent jamais comment ces pressions altèrent la crédibilité des journalistes. C’est pourquoi, la presse quotidienne, et les JT de la télé, n’ambitionnent jamais d’atteindre le niveau d’objectivité et de véracité de l’information nord-américaine.

Un obstacle majeur est le refus de vérifier les faits allégués ou les déclarations du gouvernement qui influence la présentation des événements dans la presse. La propagande idéologique des médias prétend, de façon mensongère, décrire ou analyser uniquement des faits, mais sans jamais tenir compte du contexte. Les pressions exercées par la direction du journal, ou de la télé, pour la diffusion de ces informations orientées et non vérifiées, sont motivées, par le souci de ne pas heurter le pouvoir LREM pour manipuler la désinformation de masse. Il faut dire ce que Macron veut lire et entendre, et ce qui ne dérange pas sa tranquillité, si ce n’est sa conscience politique, si jamais elle existe, ce dont une majorité de « Gilets Jaunes » doutent sérieusement.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

En clair, l’éthique professionnelle des journalistes est directement influencée par le désir de Macron et des LREM d’entendre et de lire ce qui leur fait plaisir. Ainsi, la distorsion de l’information par les journalistes traduit la volonté de se tirer d’affaire, grâce aux mensonges et à la propagande partisane médiocre LREM.

Les motivations habituelles de Macron contre la liberté de la presse se réduisent au désir d’obtenir un maximum de profit politique en donnant un minimum d’informations de qualité, honnêtes et vérifiées.

Dès qu’il y a des profits politiques à gagner, la qualité intrinsèque de l’information n’est plus le critère dominant. L’efficacité mensongère des télés LREM montre qu’on est loin de l’information honnête. C’est pour la qualité de l’information, dont l’utilité est certaine et facile à vérifier, que la résistance des « Gilets Jaunes » empêche une dégradation continuelle de la qualité de l’information. Les gens ne se laissent plus berner sur les sujets trop intelligents du trop subtil Le Gendre : « Notre erreur est d’avoir été trop intelligents, trop subtils ».

Les gens ne continueront pas à acheter une presse médiocre ou à regarder la propagande des JT. En ce qui concerne l’information de masse, dont l’utilité correspond à un but politique partisan évident, il n’y a pas de limite à la mauvaise qualité, surtout quand l’opinion des gens est manipulée par des intérêts LREM.

Les techniques de désinformation contre le mouvement des « Gilets Jaunes » ont tendance à rabaisser la presse au niveau le plus bas. La propagande du pouvoir LREM fait que la plupart des journalistes ont un intérêt à la médiocrité et sont incapables de produire de véritables contributions à l’information, tellement est forte l’incitation à s’adresser au plus bas niveau du vulgaire. Le sentimentalisme pro-migrants très grossier en faveur des activistes gauchistes révolutionnaires de l’Aquarius est dicté par la propagande LREM-socialiste relayée sans cesse par les télés officielles partisanes médiocres et vulgaires dignes de la Corée du Nord.

L’influence toxique de la propagande LREM-socialiste partisane à la télévision et dans les medias agit contre toute réflexion intellectuelle personnelle. La plupart des journalistes des médias intello-bobo-collabos pro-Macron qui militent contre la liberté d’expression et la liberté de la presse ne sont que les propagandistes de la médiocrité LREM, au service de la désinformation officielle de la république LREM-socialiste totalitaire d’inspiration soviétique stalinienne. Personne ne peut supposer, sans de solides raisons, que les journalistes de la médiocrité LREM connaissent mieux la vérité du sujet traité que la plupart des gens normaux, quand ils sont si accoutumés à la mise en scène partisane de l’actualité LREM manipulée de manière frauduleuse.
Il faut savoir que, sans normes éthiques établies, il y a toutes les chances pour que la désinformation LREM contre le mouvement des « Gilets Jaunes » soit toujours imposée sur toutes les télés vulgaires vouées à la propagande LREM pro-Macron. Les journalistes sont souvent trop peu motivés pour comprendre et trop paresseux pour vérifier l’information officielle manipulée et formatée par la bureaucratie qui règne à l’AFP.

Les journalistes LREM sont incapables de porter un jugement critique sur l’information officielle et ils sont trop peureux pour produire le moindre avis personnel. En conséquence, ils éprouvent le besoin d’apaiser leur sentiment de bassesse et de médiocrité par le dénigrement systématique des « Gilets Jaunes ».

Ils s’appuient sur la rumeur pour alimenter la polémique politique partisane sans fondement objectif.

Le seul projet du journaliste oisif des médias collabos et de la clique politico-médiatique, comme de la médiocrité des télés au service de la propagande officielle LREM médiocre du pouvoir, est qu’on les laisse en paix, comme on le fait toujours avec une extrême bienveillance vis-à-vis de l’absentéisme coutumier des politiciens LREM-socialistes profiteurs, corrompus et syndiqués.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz