Quantcast
FLASH
[23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 janvier 2019

La Chine vient d’autoriser l’importation de riz depuis les États-Unis. C’est une première.

Je me souviens de cette émission sur BFMTV en 2017, où trois « experts » économistes se moquaient du président Trump qui venait d’annoncer qu’il allait remettre de l’ordre dans les échanges économiques avec la Chine, et mettre fin aux magouilles chinoises qui nuisent économiquement aux Etats-Unis. Les trois experts riaient de bon cœur en expliquant que la Chine n’allait faire qu’une bouchée de ce fanfaron de Trump. Ils rient moins aujourd’hui que l’économie chinoise s’étouffe tandis que celle des Etats-Unis s’envole.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La Chine, qui accuse durement le coup, et est économiquement fragilisée par les punitions douanières imposées par Trump afin de rééquilibrer les anomalies des tarifs douaniers, a ouvert la porte aux importations de riz en provenance des États-Unis pour la toute première fois de l’histoire.

Les analystes ont pris cette concession de Pékin pour l’indication d’un réchauffement des relations entre les deux dirigeants des économies les plus puissantes du monde, l’une basée sur le vol de la propriété industrielle et des brevets des pays occidentaux, la manipulation du cours de la devise chinoise et les très importantes barrières douanières à l’import, l’autre reposant sur des fondamentaux solidifiés par la baisse des réglementations et des impôts, et le fait que les Etats-Unis viennent de devenir pour la première fois un exportateur net de pétrole, avec une production supérieure à celle de l’Arabie saoudite et de la Russie, après une année glaciale marquée par des tensions imposées par Trump sur les tarifs douaniers.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Depuis le 27 décembre donc, les États-Unis peuvent exporter du riz complet, du riz poli et du riz concassé (utilisé pour nourrir les animaux) vers la Chine, à condition – autre tour de force réalisé par le président Trump – que les cargos soient enregistrés auprès du département de l’Agriculture américain.

En décembre, le président Trump a accordé à son homologue chinois Xi Jinping une trêve de 90 jours sur les tarifs imposés à la Chine pour que Pékin propose une solution acceptable par Trump pour régler le différend. En cause également les problèmes de copyright, de propriété industrielle, et d’opioïdes synthétiques.

La Chine avait techniquement ouvert son marché du riz lorsqu’elle a adhéré à l’Organisation mondiale du commerce en 2001, mais en fait, la Chine a interdit toute importation.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :