Quantcast
FLASH
[17/10/2019] Le vice président américain annonce un cessez le feu entre kurdes et turcs  |  Tsahal a tué 2 terroristes musulmans qui ont percuté une jeep de l’armée lors d’une opération antiterroriste à Ramallah illégalement occupée par les palestiniens  |  [15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 7 janvier 2019

Le procès du jihadiste français Medhi Nemmouche débute lundi 7 janvier à Bruxelles, dans l’attentat contre le musée juif de Bruxelles en 2014. Un procès « très important », a estimé Guillaume Denoix de Saint Marc, porte-parole de l’Association française des victimes du terrorisme, « c’est la première fois qu’un jihadiste est en mesure d’être jugé. »

Le procès du jihadiste français Medhi Nemmouche s’ouvre lundi 7 janvier à Bruxelles. Il est accusé d’avoir tué quatre personnes au musée juif de Bruxelles en 2014. Guillaume Denoix de Saint Marc, porte-parole de l’Association française des victimes du terrorisme, qui s’est portée partie civile, a estimé lundi sur franceinfo que ce procès est « très important », car « c’est la première fois qu’un jihadiste est en mesure d’être jugé. »

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

franceinfo : Pourquoi êtes-vous partie civile dans ce procès ?

Guillaume Denoix de Saint Marc : On représente un intérêt collectif, celui de l’ensemble des victimes du terrorisme. Pour nous, il est très important de comprendre comment cet acteur s’inscrit dans un paysage plus vaste qui est l’ensemble de ces groupes jihadistes. Nous avons le droit d’y être parce qu’il y a une victime française. Nous avons compétence à pouvoir être présent. Il a pris en otages un certain nombre de journalistes français en Syrie. Il est quand même lié aux attentats du 13 novembre en 2015, donc c’est important de jouer notre rôle de partie civile, de défendre l’intérêt particulier de l’ensemble des victimes du terrorisme et de victimes françaises de cet attentat en particulier.

Espérez-vous qu’il collabore ?

De sa part pas forcément. Ce serait la cerise sur le gâteau, mais forcément il va se couper, il va être sur le feu de la rampe. C’est un procès qui va être long, qui va durer plusieurs mois. Il y aura énormément de témoins donc on pourra décortiquer un certain nombre de choses. On espère avoir énormément d’éléments qui permettent d’avoir l’image particulière de cet attentat-là, de tout comprendre et de rajouter cet élément du puzzle dans notre vision plus large de l’ensemble de ces groupes terroristes.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Ce procès pose-t-il la question des jihadistes qui reviennent de Syrie ?

C’est le premier procès où on a un jihadiste ayant commis un attentat et qui soit vivant. C’est le premier procès de toute cette vague de jihadistes (…) C’est la première fois qu’un jihadiste est en mesure d’être jugé. Le nombre de victimes françaises des attentats du 13 novembre qui ont voulu assister à ce procès était très important.

Source : Francetvinfo

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz