Quantcast
FLASH
[23/07/2019] Le conservateur Boris Johnson, l’ami d’Israël, de Donald Trump et du peuple a été nommé Premier ministre de Grande-Bretagne  |  [22/07/2019] Sur CNN, un journaliste demande si les médias conservateurs sont fair play en parlant du socialisme. Non, ils sont bien trop cléments  |  Le ministre des Finances du Kenya Henry Rotich et d’autres fonctionnaires du Trésor arrêtés pour corruption et fraude  |  1 terroriste musulman arrêté, 5 autres blessés après avoir tenté d’envahir Israël depuis Gaza pour égorger des juifs  |  [21/07/2019] 4 terroristes recherchés arrêtés en Judée-Samarie – matériel saisi au Mont du Temple  |  [19/07/2019] Preuve de plus que le Boycott d’Israël est de l’antisémitisme déguisé : c’est Ilhan Omar, antisémite non-repentie, qui demande une loi au Congrès pour boycotter Israël  |  [18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 9 janvier 2019

Un samedi des « Gilets Jaunes » : c’est l’imposture du débat qui choque, quand on invite un éleveur en cage, un boucher et un employé d’abattoir pour « débattre du bien-être animal ».

Les commentateurs collabos sont associés à des élus médiocres LREM qui n’ont pas trempé dans trop de subtilité ni dans l’intelligence de Le Gendre. Une seule question répétitive à tous ceux, les soi-disant invités de l’extérieur à se taire, et surtout à ne pas parler de la réalité et des vraies questions que pose le mouvement de révolte des « Gilets Jaunes » :

« Est-ce que vous condamnez… Vous avez été choqué par ces violences scandaleuses » que nous LCI, C-News et BFM-Macron diffusons en boucle de manière très répétitive pour la pub de l’audimat et pour surtout ne pas parler des graves problèmes de la société provoqués par Macron-Moi-même tout seul.

Un samedi sur LCI à propos des « Gilets Jaunes », c’est l’imposture du faux débat pour parler dans le vide sidéral du crétinisme médiatique moraliste vulgaire. Vouloir se présenter comme journaliste ou animateur sur LCI, c’est poser sans cesse des questions stupides pour étaler d’heure en heure une bêtise sans limite. Et en même temps, on invite à chaque instant, pour faire la claque pour Macron en fin de règne, des militants socialistes opportunistes reconvertis ou recyclé LREM sur toutes les télés collabos vulgaires, BFM-Macron, C-News et LCI. En matière de propagande contre les manifestations des « Gilets Jaunes », tout est à craindre sur toutes les télés collabos vulgaires, BFM-Macron, C-News et LCI. Mais les tentatives LREM de dissimulation de la réalité et des vraies questions que pose le mouvement de révolte des « Gilets Jaunes » sont inefficaces.

Les commentateurs collabos médiocres des télés et les élus de la bourgeoisie LREM, qui n’ont pas trempé dans la subtilité ni dans l’intelligence Le Gendre, répètent à chaque instant que les actes de violence en marge du mouvement des « Gilets Jaunes » doivent être condamnés fermement. On connaît la chanson !

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le fonds de commerce des télés collabos publicitaires, BFM-Macron, C-News et LCI : « D’inquiétantes scènes de violences en marge des manifestations des « Gilets Jaunes » doivent être dénoncées et interdites.

La récurrence du procès des violences médiatisées se fait sans contradiction et en toute impunité pour le journalisme partisan sur BFM-Macron, C-News et LCI sans qu’on s’en indigne dans les rédactions.

S’en inquiéter relèverait du déraisonnable si on veut pouvoir manipuler l’opinion. Il ne fallait pas que le mouvement des « Gilets Jaunes » reste populaire chez les Français. C’est pourquoi les inquiétantes scènes de violences médiatisées devraient contribuer à affaiblir le soutien en France pour les manifestations des « Gilets Jaunes ». On attend la mise en scène de Griveaux exfiltré en hélico par les forces spéciales LREM !

Evacué en urgence, Griveaux tremblant a dénoncé une « attaque inadmissible contre la République ».

Ce qui a déclenché de vives réactions au sein des LREM. « Honte aux pyromanes de la République », a tweeté le sieur Marc Fesneau. Laurent Nuñez a dénoncé sur le plateau de BFM-TV des « débordements de factieux extrêmement violents » émanant d’individus qui « cherchent à faire tomber la démocratie (LREM) » (défigurée par Macron). Macron a dénoncé une « extrême violence » venue « attaquer la République (LREM), ses gardiens, ses représentants, ses symboles ». Macron a promis : « Justice (LREM) sera faite » ! Ben voyons !

Griveaux témoigne sur 20 Minutes : « Mes équipes et moi avons été rapidement mis en sécurité. S’attaquer à (Mon) ministère (LREM), c’est s’attaquer délibérément à ce que nous avons de plus précieux, notre République (LREM) et nos valeurs démocratiques (LREM). Ce ministère (LREM), c’est la maison de tous les Français : (Donc,) des (Français), certains portant un gilet jaune, d’autres en noir, se sont présentés devant le ministère. Ils ont frappé sur la porte, puis ils ont (pu) franchir la grille et pénétrer dans la cour !

« Ce geste inacceptable ne doit pas rester impuni. »

« Certains leaders des « Gilets Jaunes » disent qu’ils ne veulent pas participer au (faux-semblant du) Grand Débat (de Macron). Ce sont des radicalisés politiques ! Les plus radicaux appellent à l’insurrection armée et à renverser le gouvernement ! Moi, je ne dialogue pas avec des personnes qui refusent le résultat d’une élection et dont le seul objectif est d’entretenir la contestation. Si le RIC, c’est un référendum tous les 15 jours sur tous les sujets, ce n’est pas possible. Il faut des garde-fous (LREM), car un référendum (LREM) doit rechercher l’intérêt (LREM) général et non être la voix des intérêts (du peuple en) particulier.

Les quatre thèmes (LREM sont) décidés et les débats (devront) dégager des consensus (LREM).

Le figaro.fr : « Il n’y a pas eu de contact avec les manifestants. J’étais dans mon bureau. Mon officier de sécurité m’a dit : « Monsieur le ministre, il faut partir ». On a mis en sécurité, pas que moi, mais mes équipes.

Le Monde indique que Griveaux et une partie de son cabinet se sont réfugiés à l’hôtel de Matignon.

Fresneau, LREM intelligent et subtil, sur Twitter : « Voilà sans doute la manière dont M. Drouet et ses indéfectibles soutiens comptaient entrer à l’Élysée ».

Griveaux : « Ce n’est pas Moi qui ai été attaqué (???), c’est la République (LREM) ! Ce sont les institutions (LREM), c’est la forme (anti-)démocratique du gouvernement (LREM) qui a été attaquée.

S’attaquer à (Mon) ministère, c’est s’attaquer à notre République (LREM) et à nos valeurs (anti-)démocratiques (LREM) ! Ils ont attaqué la maison de France (LREM).

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

J’espère que les vidéos permettront d’identifier et de poursuivre les auteurs, les ennemis de la démocratie (LREM) et qu’ils seront très, très, durement condamnés !

Il a drôlement eu peur, le Griveaux !

Les LREM : « Derrière les fonctions, il y a aussi un humain, père de jeunes enfants. (Et les retraités ?) Où est la fraternité ? » (Laquelle, quand on ruine les pauvres, les familles et les retraités avec le racket fiscal ?) « L’engagement politique ne doit pas se faire au prix de ces violences, s’est émue la Schiappa sur Twitter ! »

Un samedi sur LCI à propos des « Gilets Jaunes » : Les images de la porte défoncée du ministère rue de Grenelle ! Pas question de reprocher à Griveaux d’avoir « jeté de l’huile sur le feu » par ses propos contre les manifestants. Pas question de reprocher aux télés, BFM-Macron, C-News et LCI, de diffuser en boucle ces violences qui veulent faire dégénérer le mouvement et discréditer les revendications des « Gilets Jaunes » !

Dupont-Aignan a condamné la volonté de l’exécutif d’envenimer la situation : Griveaux parlait « d’aller plus loin dans le changement, d’être plus radicaux » : « Qui sème le vent, récolte la tempête ! »

Juan Branco, ex-avocat de Mélenchon : C’est une réponse « à la violence du gouvernement » !

Manuel Bompard appelle à « ne pas résumer l’ensemble de la mobilisation des « Gilets Jaunes » à ces actes qu’il faut condamner » et qui constituent « la conséquence d’une stratégie gouvernementale qui a été celle de la surdité, de l’aveuglement et de la montée en tension avec des propos extrêmement provocateurs du gouvernement ». Danielle Simonnet : Ces violences montrent « l’échec de Macron et de Griveaux qui n’ont cessé de mépriser les « Gilets Jaunes », de les insulter, de les dénigrer ». « Ils ont mis de l’huile sur le feu » !

L’exfiltration de Griveaux s’est déroulée dans la précipitation, mais sans heurt, à travers le jardin du ministère et la cour intérieure d’un immeuble voisin. C’est au moment où les envahisseurs faisaient irruption dans la cour du ministère que l’officier de sécurité a surgi dans le bureau du ministre en hurlant : « On bouge ! On bouge ! » Le « passage secret », une « sortie de secours » avait déjà été utilisé lors d’une première intrusion !

Griveaux, LREM intelligent et subtil : « Ils ont cassé un bâtiment qui appartient aux Français, mais « la République tient debout ! »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz