Quantcast
FLASH
[17/10/2019] Tsahal a tué 2 terroristes musulmans qui ont percuté une jeep de l’armée lors d’une opération antiterroriste à Ramallah illégalement occupée par les palestiniens  |  [15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  |  [05/10/2019] Tremblement de terre à San Francisco  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 10 janvier 2019

Alors que les femmes saoudiennes viennent d’apprendre qu’elles seront désormais notifiées par texto de leur nouveau statut matrimonial en cas de divorce, le site d’Élections Ontario vient d’ajouter un nouveau parti politique qui a réservé sa dénomination en tant que Parti islamique de l’Ontario. Il n’est pas encore officiellement enregistré, mais il a publié son programme sur son site internet. On peut y lire entre autres que « l’islam est la religion de l’Ontario et du Canada » et que l’économie et l’éducation devraient être conformes aux valeurs préconisées par le Coran.

Se lisant comme un manuel de la charia, le site Web du Parti islamique de l’Ontario s’inscrit dans un cadre difficile à contester sur le plan juridique. Son manifeste est drapé dans les couleurs de la Charte canadienne des droits et libertés, mais la prémisse qui le sous-tend est entièrement islamiste.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit cet article de Tarek Fatah, un journaliste musulman, publié dans le Toronto Sun, le 1er janvier dernier.

******************************

À venir bientôt, croyez-le ou non – Le Parti islamique de l’Ontario

Alors que les gens du monde entier célèbrent la nouvelle année, 2019 commence pour moi exactement comme a commencé 2018 – avec une menace de mort. Jusqu’en 2018, les menaces proférées contre moi ont été flagrantes et ont conduit l’an dernier à l’arrestation de deux assassins en puissance, en Inde.

À Toronto, un chauffeur de taxi musulman a pointé un doigt vers moi , imitant un pistolet en disant : « J’ai un pistolet spécialement pour vous », tout en démarrant à toute vitesse.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pourtant, vers la fin de 2018, une menace de mort beaucoup plus subtile m’a été adressée, cette fois par l’aspirant-chef du plus récent parti politique du Canada, le Parti islamique de l’Ontario.

Au cas où vous n’auriez pas entendu parler du Parti islamique de l’Ontario, son nom a été officiellement réservé en vertu des règles d’Élections Ontario en octobre 2018, et d’autres mesures doivent être prises avant qu’il ne devienne un parti officiel.

Il a pour mandat d’introduire la domination islamique en Ontario et au Canada parce que, selon lui « (…) l’Islam est la Dîn (religion) autochtone de l’Ontario et du Canada ».

Le Parti islamique de l’Ontario est dirigé par un certain Jawed Anwar qui exerce ses activités dans le quartier Thorncliffe Park de Toronto.

Dans une chronique publiée à la fin d’octobre (sur As-Seerah.com, un site islamique) critiquant l’activiste américaine Laura Loomer, Anwar me décrit comme « … l’islamophobe Tareek (sic) Fatah du Toronto Sun. Tareek est un ennemi déclaré de l’Islam et un propagateur de haine. »

Les lecteurs non musulmans, même les policiers et les politiciens, ne comprendront pas le sens réel de cette phrase, mais tous les musulmans sur terre sont conscients des implications d’accuser un musulman d’être « islamophobe» ou d’être un « ennemi déclaré de l’Islam ».

Cette allégation équivaut à me déclarer « apostat », ce qui fait que les autres musulmans ont le devoir de me tuer et ainsi de s’assurer une place au paradis.

Pour ceux qui vivent en 2019 et au 21e siècle, cela peut sembler une blague. Mais pour ceux qui vivent encore comme s’il était 1019, la décapitation d’un prétendu apostat musulman fait partie de leur héritage et de leur foi.

Après tout, la première guerre entre musulmans a éclaté dans l’année qui a suivi la mort du prophète Mahomet lorsqu’une partie de la communauté a été déclarée « apostate » par le calife. Cette « guerre d’apostasie » a fait des milliers de morts simplement pour une question de taxes religieuses.

Certains petits lâches de la communauté musulmane sont enclins à accrocher l’épée de Damoclès de l’Islam sur la tête de leurs adversaires et de les menacer de mort.

C’est ce qui est arrivé au philosophe Mansour Hallaj, philosophe de Bagdad au Xe siècle, qui a été décapité pour avoir commis le sacrilège de simplement prononcer les mots « Je suis la vérité » .

Les islamistes s’accordent universellement sur le fait qu’il est essentiel de mettre à mort les apostats musulmans. Ils fondent leur soif de sang sur un supposé commandement du prophète Mahomet qui aurait dit : « Quiconque change de religion, tue-le. »

Les menaces de mort ne m’intimident pas mais nous avons ici, avec ce Anwar, le chef d’un parti politique ontarien en herbe qui fait l’innocent avec le premier ministre Doug Ford en appuyant l’approche du Parti progressiste-conservateur à l’égard de la « politique du genre ».

J’ai écrit à Jawed Anwar pour lui demander son point de vue et des précisions, le cas échéant, mais il n’a pas répondu à mes demandes répétées.

Avant que ce cheval de Troie ne puisse franchir les portes de la politique générale de Toronto et de l’Ontario grâce à des politiciens toujours à la recherche de diversité, peut-être vous, les électeurs, devriez savoir de quelle façon le Canada devrait, selon le Parti islamique de l’Ontario, se conformer aux principes et politiques de l’Islam :

  1. Faire de l’islam la religion naturelle de l’Ontario.
  2. Annuler les droits LGBTQ parce que « Dieu a fait Adam et Eve – pas Adam et Steve ».
  3. Interdire totalement l’avortement, sauf dans les cas où la vie de la mère est en danger.
  4. Mettre fin au concept d’« identité du genre » ou du « genre à sept couleurs », un concept erroné.
  5. Interdire l’alcool, la drogue, l’adultère et le jeu.

Bonne année au Canada. Éliminons les marchands de misère qui considèrent la mort comme une voie vers le salut.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources :

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz