FLASH
[22/01/2019] Braquage d’une banque sur les Champs-Élysées: les suspects en fuite avec le contenu de 30 coffres  |  La Cour suprême confirme temporairement l’interdiction des transsexuels dans l’armée demandée par l’Administration Trump  |  [21/01/2019] Google a été condamnée à une amende de 57 millions de dollars par la France pour violation à la loi sur la vie privée  |  Le Premier ministre Netanyahu et le Président du Tchad, Idriss Déby, annoncent la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays. L’Iran, fou de rage, n’a pas réussi à faire dérailler les accords  |  Attaque à la voiture piégée contre un convoi des forces américano-kurdes en Syrie – bilan encore inconnu  |  Le gouvernement allemand annonce qu’il ferme l’accès à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air (qui transporte des armes pour les terroristes soutenus par l’Iran)  |  4 terroristes musulmans interpellés après l’explosion d’une voiture devant un tribunal à Londonderry  |  [20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 janvier 2019

S’il ne l’a pas dit ainsi, le président de la République a semblé le suggérer dans une phrase alambiquée.

Dans un climat de crise, gare aux petites phrases pouvant être mal interprétées. Ce vendredi 11 janvier, la retranscription de propos prêtés à Emmanuel Macron a immédiatement suscité des commentaires acerbes dans l’opposition et sur les réseaux sociaux, certains y voyant une provocation adressée aux gilets jaunes à la veille d’une nouvelle journée de mobilisation tendue.

Tout est parti d’une dépêche publiée par l’agence de presse Reuters et titrée « Trop de Français n’ont pas le sens de l’effort, dit Macron ». Publiée sur le site du magazine Challengessous le titre « Pour Macron, trop de Français n’ont pas le sens de l’effort », cette sentence a d’emblée été perçue comme une nouvelle marque d’arrogance du chef de l’Etat.

« Macron récidive dans l’insulte contre son peuple! Pas le sens de l’effort ces infirmières qui triment? Ces chômeurs qui galèrent? Ces mères de famille seules? », s’est enflammé le président du parti Les Patriotes, Florian Philippot, avant d’appeler au rassemblement pour l »‘acte IX » des gilets jaunes programmé ce samedi. « En fait, il ne peut pas s’empêcher de provoquer les Français : c’est pas Jupiter c’est Jupi-troll », a grincé de son côté le porte-parole du mouvement Génération.s de Benoît Hamon.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La formule est certes cinglante mais Emmanuel Macron ne l’a pas exprimée de manière aussi lapidaire, optant plutôt pour une construction grammaticale alambiquée. L’AFP a d’ailleurs publié sa propre dépêche en titrant plus sobrement: « Pour Macron, ‘beaucoup trop’ de Français oublient le ‘sens de l’effort’.

Mais qu’a-t-il dit exactement? Ce vendredi après-midi, le président de la République s’exprimait devant des maîtres-boulangers à l’occasion de la traditionnelle galette des rois de l’Elysée. Saluant les « métiers d’exigence » du secteur de la boulangerie, Emmanuel Macron a salué « le sens de l’effort et de l’engagement » de la profession notamment via la filière de l’apprentissage.

Voici la retranscription du passage de son discours incriminé:

« Notre jeunesse a besoin qu’on lui enseigne un métier, un savoir et le sens de cet engagement qui fait qu’on n’a rien dans la vie si on n’a pas cet effort ».

« Les troubles que notre société traverse sont aussi parfois dus, liés au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu’on peut obtenir sans que cet effort soit apporté. Parfois on a trop souvent oublié qu’à côté des droits de chacun dans la République – et notre République n’a rien à envier à beaucoup d’autres – il y a des devoirs. Et s’il n’y a pas cet engagement et ce sens de l’effort, le fait que chaque citoyen apporte sa pierre à l’édifice par son engagement au travail, notre pays ne pourra jamais pleinement recouvrer sa force, sa cohésion, ce qui fait son histoire, son présent et son avenir. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Sans faire explicitement référence au mouvement des gilets jaunes, Emmanuel Macron a salué le lien social assuré par les petites commerces. « Notre pays, dans ces moments difficiles, dit que ce lien, il ne veut pas le voir s’abattre. Quand je vois des gens qui s’attaquent aux commerces, ils ont compris l’inverse de ce pourquoi ils se battent parfois », a-t-il critiqué, en référence aux dégradations contre des commerces commises lors des manifestations des gilets jaunes.

Source : Huffingtonpost

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz