Quantcast
FLASH
[06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  |  Le Premier ministre irakien déclare qu’il remet sa démission au Parlement  |  [28/11/2019] La Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec #Israël, qu’elle avait rompues en 2009 sous la direction du président de gauche Evo Morales, qui estimait qu’Israël n’avait pas le droit de se défendre contre les tirs de roquettes depuis #Gaza  |  La Reine d’Angleterre envisage d’abdiquer du trône d’ici 18 mois  |  [27/11/2019] Effet #Trump: Le PIB américain a augmenté de 2,1% au 3ème trimestre, plus que prévu  |  [26/11/2019] Le Hamas, le Fatah, l’OLP ont organisé une « journée de rage » en réponse à la décision américaine de soutenir les communautés juives en Judée et en Samarie. Entre 200 et 500 terroristes ont assisté à chaque émeute  |  L’Etat d’urgence de la Maison-Blanche a été décrété, puis rapidement levé, à la suite d’une « violation de l’espace aérien »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 13 janvier 2019

Il fallait s’y attendre : La manipulation de la colère du peuple par Macron avec le grand débat était inéluctable. Attention : le grand débat est limité à 80 km/h parce que c’est une question de sécurité publique.

En cas d’enfumage caractérisé, le grand débat est limité à 80 km/h pour sauver des vies humaines, les vies des médiocres qui ont fait des lois contre le peuple et aussi pour protéger Macron. Castagner, le sinistre de la répression intérieure a prévu de défendre les lieux de dépôt des revendications par ses blindés.

Souriez, vous êtes filmés ! Et en même temps, vous êtes fichés car la police politique LREM pourra vous poursuivre à cause de la conspiration des « Gilets Jaunes » contre les taxes et la tyrannie de l’État LREM.

Le grand débat limité à 80 km/h, c’est la dictature du faux-semblant de Macron pour tenter de faire face au dangereux mouvement des « Gilets Jaunes » sur les réseaux sociaux et les émissions de télé vulgaires.

Macron ne peut pas se contenter d’être face au monde réel du mouvement des « Gilets Jaunes ». C’est pourquoi Macron préfère parano-fantasmer son univers mental de foule haineuse imaginaire pour justifier sa politique fiscale punitive et parfaitement illusoire. Griveaux : le débat : « ce n’est pas le grand déballage » !

C’est pourquoi une mission de recadrage sera confiée à « un sage » politicien proche de Macron-LREM qui a « l’estime de Macron et non pas des Français » et qui ne doit pas être suspect d’être éloigné du pouvoir.

Il n’est pas facile d’entrer dans la lecture de ce grand débat limité à 80 km/h. C’est pourquoi les gens pourront voter en langue arabe ou en Français, la langue conservée pour les régions sinistrées de province, soumises aux difficultés du quotidien, et surtout dont l’horizon est bouché, avec des taxes en grand nombre pour les aider à mourir. Pour les dialectes africains, on se reportera aux mairies communistes du 93.

On comprend que le style simple, dépouillé, voire presque familier, ne sera pas de mise lors du grand débat Macron limité à 80 km/h. La prudence s’impose. Car nous voilà embarqués dans l’univers glauque, peu stimulant et d’une fumeuse banalité de Macron-Benalla-LREM. On ne choisit pas le débat par lequel Macron veut nous enfumer et on ne dispose toujours pas des codes pour comprendre les suites de ce coup foireux.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Malgré cela, un certain nombre de réalités échappent à Macron juvénile et forment autant d’obstacles insurmontables en espérant tromper les Français avec le faux grand débat pro-Macron limité à 80 km/h.

Or Macron espère accomplir le rêve de sa vie : ruiner le pays et les Français avec les impôts et les taxes de l’Anti-France pour l’invasion des migrants venus d’Afrique. C’est ce qui fait rêver ceux dont la culture familiale se limite à la lecture du Coran. Malheureusement pour Macron, la navrante banalité du grand débat limité à 80 km/h, pour ne pas dire sa vulgarité consternante, joue contre le débat. Sans qu’il en ait conscience, Macron va encore une fois dans le mur. Il n’est pas certain que les « Gilets Jaunes » répondent favorablement au faux débat Macron qui ne pourra pas faire rêver les foules. La vie avortée du débat pro-Macron va évoluer dans le sens de son destin inéluctable, du fait d’une révolte des « Gilets Jaunes » contre la morosité d’une vie marquée par toutes les désillusions LREM. La vie quotidienne des « Gilets Jaunes » soumise à l’usurpation des impôts et des taxes de Macron est peu réjouissante, caractéristique de l’univers fiscaliste LREM déprimant.

Le seul motif de joie de leur existence est l’espoir de survie avec le mouvement des « Gilets Jaunes ».

Macron, en échec dans sa tentative de racket fiscal, a raté son bluff avec le faux grand débat pour l’enfumage des « Gilets Jaunes ». Son mec, le sinistre Casatagner de la répression intérieure, avec son jeu de poker menteur des blindés LREM contre l’insurrection, est en train de prendre une autre posture radicale du pouvoir en mettant les « Gilets Jaunes » en accusation. Le sinistre Casatagner de la répression intérieure est dans l’impasse dramatique du mouvement des « Gilets Jaunes » qu’il a mal géré avec le Griveaux exfiltré de son repaire tout tremblant de peur. Il va utiliser maintenant des lois antiterroristes contre les manifestants.

Dans un communiqué publié sur Twitter, Sarkozy n’aurait pas résisté au CASTA POV’ CON !

Macron a quitté les bases de la démocratie de façon brutale avec les blindés de Casatagner.

En vertu des réformes de Macron pour l’UE des migrants, tout le peuple est prisonnier des impôts et des taxes de Macron, sans espoir de pouvoir être libéré avant longtemps. Mais le peuple a survécu. Pour le moment, il est toujours en révolte avec le mouvement des « Gilets Jaunes », et pas question d’un cadeau à Macron pour Noël. La trahison de Macron a commencé dès son élection. Il a clairement laissé entendre que la France se soumettrait au diktat de l’UE de Merkel et à la zone euro si malfaisante contre les Français.

La rupture est arrivée avec le mensonge des 80 km/h contre l’idéologie anti-sociale de la bagnole. La monstruosité de cette démagogie saute aux yeux et pourtant LREM ne dédaigne pas d’y recourir. Pourquoi la bagnole des pauvres est-elle traitée en monstre devenu honteux ? Pourquoi est-elle critiquée comme relevant d’un comportement antisocial ? La réponse doit donc être cherchée dans la critique des aspects honteux de l’automobilisme vulgaire des bobos-Hidalgo-socialos. Avec le mensonge des vies sauvées à 80 km/h, Philippe voulait montrer ses muscles et contraindre les Français à se soumettre, à payer et surtout à la fermer. Mais ils ont pu se rendre compte qu’on les menait par le bout du nez pour leur faire avaler n’importe quoi. Aujourd’hui, les bobos écolo-gauchistes libertaires sont atteints d’une auto-phobie idéologique anti-CO2 pathologique.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La vérité, c’est que personne aujourd’hui en Province n’a vraiment le choix du monde sans-voiture pour utiliser des transports en commun trop rares ou qui n’existent pas. C’est pourquoi les députés godillots LREM irresponsables qui font des lois contre le peuple se sentent menacés par le peuple en colère. Et en même temps, ils courent le risque du suicide au gaz à effet de serre ! Macron veut un débat sans migrants ! Le style LREM reste le même, délibérément restrictif comme nous l’avons vu, mais aucun faux débat, ni même aucune circonstance qui ne va pas au-delà des apparences, ne pourront changer la vie des Français. Si les Français ont peu de motifs de se réjouir, ils entrevoient déjà les pièges du grand faux débat, malgré sa fausse naïveté évidente et dont seul Macron doit être blâmé. Ils entrevoient que de nouvelles désillusions risquent de se présenter à eux très tôt. C’est pourquoi la contestation est déjà très présente avant le débat !

« Le sujet de l’immigration est exclu du débat par l’exécutif. Il va le faire exploser en vol ! Il faut être bien imprudent et bien naïf pour penser que le débat n’inclura pas le problème de l’immigration.

« Une faute politique majeure que l’exécutif paiera très cher ! » (À droite fièrement)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz