Quantcast
FLASH
[24/03/2019] Les Démocrates, qui cherchent éperdument un motif pour l’impeachment de Trump ont enfin trouvé : « son crime, c’est qu’il est Trump »  |  L’Hatikva a été jouée au Qatar quand Israël a remporté une médaille d’or en gymnastique  |  Les autorités libanaises ont arrêté à Beyrouth un double ressortissant libano-canadien soupçonné d’espionnage pour le compte des services de renseignements israéliens  |  Des inondations massives inondent le nord de l’Iran, forçant l’armée à réagir  |  Aberrant! Une pétition appelant le Premier ministre néo-zélandais à recevoir le prix Nobel de la paix remporte plus de 20.000 signatures  |  Le scrutin en sortie des urnes en Thaïlande indique que l’opposition remporte le plus grand nombre de sièges, Mais pas assez pour former le gouvernement  |  Des suspects munis de passeports israéliens arrêtés pour avoir utilisé de fausses cartes d’identité au Maroc  |  #Israël a arrêté en Judée-Samarie illégalement occupée par les #Palestiniens, 12 colons terroristes arabes, et saisi des fonds destinés à des opérations terroristes  |  [23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 13 janvier 2019

A l’occasion d’une excavation pour une construction, une découverte macabre a été faite. Près de la moitié de 52 squelettes avaient été enterrés avec leurs crânes décapités entre les jambes du défunt.

Des archéologues du comté anglais de Suffolk ont récemment découvert une forme d’inhumation macabre et inhabituelle dans le cadre de fouilles prévues avant la construction d’un lotissement. En passant au peigne fin les 52 squelettes du cimetière romain du site, ils ont découvert que 40 % des corps avaient été enterrés avec leurs crânes entre les jambes. La forte proportion de corps décapités indique que ceux-ci n’ont pas été victimes d’exécutions et qu’au lieu de cela, les anciens Romains ont démembré les restes post-mortem et les ont placés autour des corps.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le cimetière romain du IVe siècle près de Bury St. Edmunds comprend les restes de femmes et d’enfants qui, presque certainement, avaient vécu à proximité. La décapitation a eu lieu post-mortem bien qu’il ne soit pas (actuellement) clair si les corps aient été dépouillés de leur chair avant que cela ait eu lieu. L’archéologue Andrew Peacher a commenté que cette découverte a donné aux scientifiques un « aperçu fascinant » des pratiques funéraires excentriques des Britanniques de l’époque romaine. Il a ajouté que « l’anomalie statistique d’avoir autant de décapitations » suggère que « nous sommes en présence d’une partie très spécifique de la population qui a suivi une forme très spécifique d’enterrement ».

Ce n’est pas le premier exemple de corps décapités dans l’ancienne Grande-Bretagne

L’anthropologue Kristina Kilgrove a déclaré que « le nombre de personnes dont la tête a été enterrée séparément de leur corps est assez semblable à celui trouvé à Eboracum (aujourd’hui York) il y a dix ans ». Ces fouilles ont révélé qu’un certain nombre de corps y avaient été décapités, perforés par des attaques d’animaux, et avaient une musculature asymétrique (le fléau des haltérophiles et des athlètes). Tout cela suggère que ces corps appartenaient à des gladiateurs.

D’autres analyses scientifiques, rapportées par Kilgrove en 2016, suggèrent que ces vestiges n’appartenaient peut-être pas à des gladiateurs mais à des soldats.

Au minimum, ces tests ont révélé que ceux qui avaient été décapités (tous des jeunes hommes d’âge moyen) formaient un groupe plus diversifié génétiquement que l’ensemble du cimetière.

Kilgrove a noté que les recherches de Rebecca Redfern sur les sites de l’âge du fer dans le Dorset (dans le sud-ouest de l’Angleterre) révèlent également des pratiques inhabituelles d’enterrement. On croyait auparavant que ce genre de pratiques funéraires s’était éteint à l’époque romaine. Nous voyons maintenant que la découverte de York n’était pas seulement une anomalie, ce qui signifie qu’il y avait plus de variations dans les pratiques funéraires à l’époque romaine qu’on ne le pensait auparavant.

Plusieurs de ces communautés pratiquaient l’excarnation, un processus par lequel la chair et les tissus mous étaient enlevés des os, permettant ainsi la manipulation et le réarrangement des os. La Grande-Bretagne se distinguait certainement par ses étranges pratiques funéraires, mais les Britanniques n’étaient pas les seuls à démembrer des cadavres humains après leur mort.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

https://www.bbc.com/news/uk-england-suffolk-46763020

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :