FLASH
[16/01/2019] Une progressiste qui exige le droit de votre pour les étrangers dit qu’il faut interdire aux 75 ans et + de voter parce qu’ils ne vivront pas les conséquences de leurs décisions  |  [15/01/2019] Encore, et encore, et encore : en Autriche, une jeune fille de 16 ans retrouvé étranglée par un migrant syrien dans un parc  |  Au moins 3 tués et 14 blessés dans l’attaque d’un hôtel à #Nairobi #Kenya  |  Effet Trump : le taux de chômage des anciens combattants atteint son plus bas niveau depuis 18 ans  |  [14/01/2019] Pologne : le maire de Gdańsk, Paweł Adamowicz a été poignardé à mort sur scène lors d’un événement caritatif ce soir  |  Hum… je me demande… non rien. 10 membres d’équipage tués dans un accident d’avion cargo près de Téhéran  |  [13/01/2019] #Giletsjaunes : à Bordeaux, 1 homme a été passé à tabac par des CRS sous les yeux de sa fille  |  Le Creusot (71): 1 islamiste, fiché S, menace de tuer « 150 personnes », hurle allahou akbar… et bien entendu, il ressort libre du tribunal pendant que le boxeur #Giletsjaune lui, est en taule  |  CNN a demandé un reportage d’un média local sur le mur à la frontière mexicain. Le journaliste a fait son travail, et parlé de son efficacité. CNN qui milite contre le mur, a annulé le reportage  |  L’ancien militant d’extrême gauche italien Cesare Battisti, qui était en cavale depuis décembre, a été capturé en Bolivie  |  Et encore, et encore, et encore : En Allemagne, un demandeur d’asile afghan a poignardé une patiente polonaise enceinte. L’enfant à naitre est décédé  |  Netanyahou confirme que l’armée de l’air israélienne a frappé des cibles iraniennes à l’aéroport de Damas ce week-end. Des « centaines » de cibles de l’Iran et du Hezbollah en Syrie touchées  |  Judée Samarie, la nuit dernière : 2 policiers israéliens blessés, 7 colons musulmans terroristes arrêtés, armes saisies  |  [12/01/2019] Les #giletsjaunes ripostent aux mensonges des médias. La nuit dernière, ils ont bloqué @lavoixdunord de Valenciennes  |  #GiletsJaunes acte 9 : plus de monde que la semaine dernière  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 13 janvier 2019

Le RAID a interpellé, ce jeudi matin, à Pont-à-Mousson, l’un des gilets jaunes soupçonné d’avoir participé aux violences contre la police commises lors de la dernière manifestation à Epinal.

Qu’est-ce qui se passe ! » demande, éberluée cette habitante du centre-ville de Pont-à-Mousson. Un patron de bar qui vient d’ouvrir son commerce, lui répond, tout aussi éberlué : « Je ne sais pas »… «Mais ce n’est pas pour vous qu’ils sont là », ajoute-t-il avec une pointe d’humour.

Il est 5 h 58, ce jeudi et le commerçant ainsi que son interlocutrice viennent de voir passer une impressionnante colonne de policiers.

Ils sont une dizaine, cagoulés, casqués et habillés tout en noir. Des ombres dans la nuit. Ils sont armés jusqu’aux dents, portent d’impressionnantes protections dignes de Robocop et certains sont équipés de lourds boucliers.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ils marchent l’un derrière l’autre, le long des murs d’une rue résidentielle du centre-ville. Sans faire le moindre bruit. Ils rejoignent un tireur d’élite qui est déjà en position, à un coin de rue, face à une maison de deux étages aux volets blancs. C’est là que se trouve leur objectif.

Tous appartiennent à l’antenne du RAID de Nancy dont la spécialité est la lutte contre le terrorisme et les arrestations à haut risque.

Tout se joue en une poignée de secondes

Leur présence à Pont-à-Mousson est liée l’enquête sur les exactions commises lors de la dernière manifestation des gilets jaunes à Epinal. Une voiture de police a notamment été retournée.

Une image spectaculaire auquel la justice a décidé de répondre par une autre image spectaculaire, celle des hommes du RAID en train d’arrêter l’un des casseurs présumés dont le domicile a été localisé à Pont-à-Mousson.

Le suspect habite au rez-de-chaussée. Les superflics installent en silence un vérin devant sa porte. Quelques crissements. Puis deux grands cracs. La porte est défoncée. Tout se joue ensuite en une poignée de secondes et quelques cris de surprise.

Le suspect est interpellé et menotté alors qu’il est encore au lit avec sa compagne. Il n’a rien eu le temps de faire. Les hommes du RAID quittent les lieux et laissent le gilet jaune entre les mains des enquêteurs du SRPJ de Nancy et de la BSU d’Epinal.

Son domicile est perquisitionné. Le suspect est ensuite conduit au commissariat d’Epinal et placé en garde à vue.

Il sera présenté au parquet ce vendredi, lequel demandera son placement en détention.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Estrepublicain

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz