Quantcast
FLASH
[23/04/2019] #Wisconsin : une arabo-israelienne admet avoir planifié des attaques terroristes aux États-Unis  |  Lourdes : Un homme tire des coups de feu et se retranche dans une maison, le RAID sur place  |  [22/04/2019] Qui en doutait ? Les attentats au Sri Lanka revendiqués par un mouvement local de la religion de paix d’amour et de tolérance, le National Thowheeth Jama’ath (NTJ)  |  Effet Trump : Le secrétaire d’État Mike Pompeo annoncera qu’à compter du 2 mai, le département d’État n’accordera plus de dispense de sanctions à aucun pays qui importe actuellement du pétrole iranien  |  [21/04/2019] L’acteur juif Zelinskiy vient de remporter haut la main les élections présidentielles en Ukraine  |  Des écoles de Barcelone retirent 200 livres jugés sexistes de leurs bibliothèques : dont le petit chaperon rouge et la belle au bois dormant.. Les ayatollahs de la bien-pensance nous étouffent  |  Attentats Sri Lanka mise à jour : 200 morts, 525 blessés, 8 bombes  |  Le bilan provisoire des attentats du Sri Lanka se monte à 130 morts, et plus de 460 blessés  |  [18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 janvier 2019

Des images de la manifestation de samedi à Bordeaux montrent un gilet jaune gravement blessé à la tête après une intervention de la police dans les rues de la ville. Vraisemblablement touché par un tir de flash-ball ou une grenade de la police, ce père de famille a dû être plongé dans le coma artificiel compte tenu de la gravité de son état, selon les informations recoupées par France-Soir.

Les images sont d’une grande violence et ont été en partie authentifiées par les services de « fact checking » de l’Agence France Presse: un manifestant gilet jaune a été gravement blessé samedi 12 à Bordeaux en marge de la manifestation « Acte 9 » des gilets jaunes, après une intervention lors de laquelle la police a tiré au flashball et jeté un grenade assourdissante.

Les images d’abord diffusées par France 3 Nouvelle-Aquitaine montrent un homme au sol sur le ventre portant le fameux gilet jaune après que des policiers aient, semble-t-il, tiré avec un lanceur de balle de défense et envoyé une grenade assourdissante dont on entend distinctement la détonation.

D’autres images, dont l’Agence France Presse a confirmé qu’elle ont été tournées par un journaliste, montre l’homme saignant abondamment du visage en train d’être secouru par des « street medics » (des soigneurs improvisés en marge des manifestations), puis pris en charge par les pompiers.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Selon les informations recoupées par France-Soir, la victime, Olivier B. vit à Bazas, une commune à 70 kilomètres de Bordeaux. Il est pompier volontaire dans la commune et père de trois enfants. Il souffre d’une hémorragie cérébrale, a subi une opération et a été placé en coma artificiel. Les médecins ne se prononcent pas encore sur d’éventuelles séquelles.

La préfecture a confirmé auprès de Libération que les forces de l’ordre étaient intervenues car des « gilets jaunes essayaient de casser les vitrines de l’Apple store ». L’homme gisait d’ailleurs dans une rue adjacente de la rue Sainte-Catherine où est situé le commerce en question.

La préfecture de Gironde avait annoncé qu’en marge du cortège de Bordeaux 41 personnes avaient été interpellées et aucun blessé n’avait été recensé parmi les forces de l’ordre sans donner de chiffres pour les manifestants.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Francesoir

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :