FLASH
[23/02/2019] Situation tendue à la frontière du Venezuela et de la Colombie. 3 gardes nationaux ont brisé le blocus avec leurs tanks et fait défection  |  #ActeXV des #giletsjaunes : deux figures iséroises du mouvement interpellées à l’aube – vive la liberté, l’égalité et la fraternité  |  Effet Trump : la stratégie gagnante d’un grand président : Lors de la réunion dans le Bureau oval, les Chinois se sont engagés à acheter 10 millions de tonnes métriques supplémentaires de soja américain  |  L’envoyé du Canada Kelly Knight Craft est nommé ambassadeur des États-Unis à l’ONU par Trump  |  3e mois: Les #Giletsjaunes résistent à Paris, Bordeaux, Rennes, Toulouse, Clermont-Ferrand et ce sont les juifs qui prennent  |  [22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 18 janvier 2019

Ce nouvel essai de Philippe Arnon va, à n’en pas douter, ébranler le landerneau de tout ceux qui, depuis la défaite du nazisme, ont communément admis que l’Allemagne aurait enfin compris son immense culpabilité historique résultant de la barbarie dont il a accablé le monde.

Bref, l’Allemagne aujourd’hui serait une nation raisonnable ayant à tout jamais rejoint le camp de la démocratie. Sans le dire expressément, Philippe Arnon va à l’encontre de ce lieu commun. Il démontre que les faits historiques mais également les événements actuels, témoignent d’une permanence de l’Allemagne à la puissance, à la domination et même encore, à la cruauté. Sans chercher à jeter de l’huile sur le feu, car le feu pour lui persiste sous forme de braises, son livre invite -sans aversion particulière pour l’Allemagne- à la prudence vis-à-vis de ce pays. Et cette prudence d’ailleurs, s’adresse aux Allemands eux-mêmes qui seraient victimes de ce que Philippe Arnon considère comme étant un gène de l’apocalypse.

Cette affirmation de l’auteur paraîtra sans doute exagérée pour les partisans de l’ordre établi et notamment pour ceux de la si belle amitié franco-allemande, peut-être même, complètement ridicule, parce que peut-être, croiront-ils y déceler une sorte d’esprit revanchard digne de celui qui avait suivi la défaite de 1871. Mais Philippe Arnon veut garder les pieds bien sur terre. Il croit l’angélisme nuisible à l’ordre futur du monde. Aussi, établit-il un très long parallèle entre la fascination pour la domination mondiale voulue presque naturellement par les Allemands à travers un goût prononcé pour la cruauté et celle, de même nature d’un autre grand peuple, grand par sa dimension géographique et non par son intelligence bien sûr, on l’aura compris, l’islam. L’auteur d’ailleurs fait le constat de leur attraction et de leur sympathie réciproques ce qui pour lui, n’est pas le fait du hasard.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mais l’inquiétude de Philippe Arnon repose sur le fait qu’il y a désormais superposition entre les deux peuples, et en toute logique, mixture dangereuse. Si l’Allemagne en effet est devenue démocratique, elle a perdu sur le plan des mœurs et des mentalités, sa superbe d’autrefois faisant ainsi fi de tout instinct de préservation naturelle et renonçant ainsi à tout ce qui définissait sa germanité … au profit de la charia conquérante. Cette faiblesse pitoyable devrait conduire en toute logique et très vite à faire de l’Allemagne un pays majoritairement islamisé d’autant plus que sa natalité catastrophique joue contre elle.

L’optimisme ne serait donc pas à l’ordre du jour. Mais c’est là oublier un fait de première importance : la puissance économique de l’Allemagne qui place encore ce pays au quatrième rang mondial ! Or, cette réalité entraîne une conséquence fondamentale : la domination politique de l’Allemagne sur l’Europe qui est elle, tout au moins dans sa partie occidentale, dans le même état de délabrement sur le plan des mœurs, c’est à dire, dans la voie d’une islamisation avancée, c’est à dire encore, dans la voie d’une dictature théocratique. La puissance économique de l’Allemagne et parallèlement -nous devrions dire d’ailleurs, paradoxalement- sa dégermanisation va contribuer à faire de ce pays ce qu’il faut bien appeler un califat et plus exactement donc, le califat en chef de l’Europe.

Mais Philippe Arnon perçoit un autre danger qui va à l’encontre d’un inimaginable retour vers la démocratie. En effet, comme le ver se nourrit du fruit qu’il contribue à pourrir, le capitalisme allemand -on l’a vu sous le nazisme- se nourrira immanquablement de la dictature islamique. La connivence saute aux yeux et l’Allemagne alors, ou plutôt la majorité du peuple allemand, aujourd’hui abrutie et rabougrie, risque bien de renouer avec ses vieux démons. Ce ne sont donc pas de beaux jours qui nous attendent.

Avec son livre, Philippe Arnon désire nous prévenir nous les Européens et , y compris les Allemands eux-mêmes. Il pense donc qu’il n’est pas trop tard, qu’il nous faut sortir de cette léthargie qui ruine notre présent et menace notre avenir. Il n’y a qu’une seule solution : faire digue contre l’islam et pour cela, avoir la fierté de son identité en disant non, toujours non à la dictature du dar-al-islam qui chaque jour gagne du terrain et notamment -ce qui est renversant !- dans l’esprit des Allemands eux-mêmes qui laissent la charia s’emparer de pans entiers de leur société. Debout Allemands ! Vous êtes couchés !!!

« L’Allemagne, chef du califat d’Europe d’ici peu* ». Un livre à lire immédiatement donc !

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :