FLASH
[22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 20 janvier 2019

La grande désillusion du faux Grand Débat National : Macron, le prédateur fiscal en campagne, veut garder le cap pour les européennes ! À Souillac, la mise en scène ultra-médiatisée de la campagne pour les européennes de Macron, après la présidentielle, a un sérieux « goût de déjà-vu, un goût amer. » (M. Wesfreid)

Macron a répété son débat marathon en campagne pour les européennes. Macron était encore sur ses gardes et les participants étaient choisis. Le nouveau monde est bien celui d’une autre époque ! Souillac était sous haute surveillance et les commerces ont été fermés. Une banderole des « Gilets Jaunes » : « Macron, arrête tes macroneries » a dû être déplacée. Pour tenter de reprendre la main, Macron parle : « Ce débat doit recréer, par la délibération, cette part de consensus dont (j’ai) besoin (pour ma campagne des européennes).

« Il me faut recréer un consensus (pour ma campagne) qui n’est jamais une unanimité ». Ce que nous avons en commun, c’est la République des illettrées, des fainéants, de ceux qui ne sont rien et qui déconnent.

Brigitte Barèges, maire LR de Montauban, demande la fin de l’aide médicale d’État (AME) : « J’ai vu dans les cahiers de doléances qu’il faut arrêter l’immigration massive », alors des sifflets (LREM) retentissent.

Macron : « J’assume cette politique (d’immigration massive) car je crois à la création de valeur (pour qui ?), c’est cela qui permet l’embauche ! » Il veut faire la vérité (???) sur les choses (sur ma campagne) !

« Mon dopant, c’est l’enthousiasme ». Attention à l’effet boomerang ! En voulant garder le cap pour les européennes, Macron risque de décevoir les attentes de ce faux Grand Débat en forme de Grand Bluff.

Jusqu’où peut aller Macron dans le mensonge de la machine à rêves du faux Grand Débat National ? Macron veut embellir la vie des copains riches et célèbres, et contrer les critiques des dangereux et sournois opposants qui se font entendre pour dénoncer la vie heureuse des copains milliardaires LREM de La Banque.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les activo-gauchistes libertaires reçoivent toujours plus de subventions LREM pour la propagande du Gender, de la bisexualité LGBT et du SIDA. Il faut parler du Gender légitime, de la bisexualité légitime LGBT et du SIDA dans les médias, pour raconter des fausses vérités, et même pour mentir grossièrement.

C’est pourquoi l’homosexualité doit être valorisée sur Arte sans oublier la déglingo-transidentité. C’est bien là le genre de mensonges que raconte Arte depuis toujours pour transformer les mœurs de la jeunesse. La machine à rêves déglingo-LGBT est assez riche et puissante pour se permettre l’indignation des masses !

Mais Macron et son débat marathon, c’est d’abord la volonté de raconter des histoires, de préférence améliorées, pour justifier sa campagne pour les européennes et ses impasses LREM sur la vérité. Si vous voulez raconter des histoires, le plus important, ce n’est pas que ce soit fidèle à la vérité ni à la vraie vie, mais plutôt que ce soit des histoires que les gens, les illettrées, les fainéants et ceux qui ne sont rien, vont gober.

Une bonne campagne de Macron pour les européennes est celle qui fascinera les LREM, qui les fera pleurer ou frissonner, et dont la fabrication ne va pas dans le sens de la vie réelle de ceux qui ne sont rien.

Ce sont les aléas de la fiction du faux Grand Débat National de Macron. Il ne peut plus reculer quand la majorité des sondages ne font de lui qu’un candidat décrédibilisé et dévalorisé pour les européennes.

Un candidat décrédibilisé et dévalorisé pour les européennes a rarement la décence d’organiser un vrai Grand Débat National pour satisfaire les rares adeptes de la concertation parmi les « Gilets Jaunes ».

Le faux Grand Débat est un raccourci pour cacher que la campagne de Macron pour les européennes est le remake de l’époque de la présidentielle, mais sans garantie de résultat après la CSG de la honte.

Macron a besoin d’inventer le raccourci grossier des scènes de violences dans les médias soumis et les télés vulgaires, lors des manifestations les « Gilets Jaunes », afin de renforcer l’impact émotionnel et de diffuser ce monumental mensonge des médias pour la stratégie de la peur. De ces mensonges, la crédibilité des médias soumis et des télés vulgaires en sort diminuée. Le public s’en méfie et n’a plus confiance en eux.

Macron n’aime rien que ses copains, les milliardaires de La Banque mondialisée. Sa campagne pour les européennes force les médias à adopter son point de vue intelligent et subtil de la mondial-milliardisation heureuse et à inventer sans nuance des méchants opposants parmi les « Gilets Jaunes » secrètement politisés.

Macron croit qu’il parle à l’âme humaine de ceux de la « majorité silencieuse » qui ne sont pas touchés par la maladie des « Gilets Jaunes », pour le scénario bisounours de sa campagne pour les européennes.

La politique du racket fiscal de Macron serait la victime innocente de la maladie des « Gilets Jaunes ». Il voulait créer la société anti-CO2 pour prélever des taxes et créer son business lucratif pour les migrants.

Le même Macron continue à dilapider l’argent public pour encourager l’invasion des migrants.

La modification de la vérité anti-CO2 était probablement le prix à payer pour faire venir des migrants.

Ce mensonge n’aura pas empêché Macron de chuter grave dans les sondages. C’est ainsi la même situation dans laquelle Merkel, incapable de rassembler ses alliés, se débat sans espoir. Macron l’arrogant juvénile continue de traiter tout le monde avec un « mépris de classe » de façon détestable. C’est sûrement une sorte d’inconduite médiocre et d’incompétence politique ! Macron est incapable de surmonter sa peur de la foule haineuse et les aléas de l’adversité, au détriment des victimes du racket fiscal et des « Gilets Jaunes ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

C’est pourquoi les mensonges du faux Grand Débat National consacré très utilement à la campagne de Macron pour les européennes ne sont pas étonnants et contribuent à la perte du respect dû à son talent de bonimenteur, pourtant célébré sans retenue par les commentateurs petits-bourgeois des médias vulgaires.

En cachant les zones d’ombre de sa politique scandaleuse fiscaliste-immigrationniste pro-migrants de plus en plus difficile à défendre, Macron veut faire croire au bonheur qu’il aurait procuré au petit peuple de ses sujets avec ses fameux royal-cadeaux de 10 milliards d’euros dont personnes ne sait rien.

Les Français sont de plus en plus excédés par la scandaleuse affaire Benalla et par son mode de vie à l’Élysée. Malheureusement pour lui, personne aujourd’hui ne veut oublier « ce détail » de l’affaire Benalla.

C’est pourtant « ce détail » de l’affaire Benalla que les LREM voudraient décréter sans importance.

Quand on voit la surréaliste scène des témoignages des autorités lors de la commission sénatoriale, il est difficile d’y voir autre chose que les mensonges de la clique des barbouzes LREM sur les magouilles de l’Élysée qui espère encore pouvoir, de façon sournoise, mettre les compteurs à zéro de l’affaire Benalla.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :