FLASH
[22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Isa Normand le 21 janvier 2019

“Putsch ? Guerre civile ? Les deux ?”

Les médias, tous les politiques du monde le savent, sont devenus quasiment le premier pouvoir des pays. Ils orientent les élections en propulsant leur candidat chouchou, ils en démolissent un autre en un rien de temps – On l’a vu en France durant la campagne de Macron. Comme dans tous les pays socialistes et dans toutes les dictatures, ils sont les organes de la propagande gouvernementale pour faire avaler des taxes, des impôts, des réformes, des restrictions, des censures, des mensonges… Bref, c’est eux qui sont au gouvernail pour qu’en arrière plan ces messieurs du Gouvernement agissent à leur guise.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les journalistes eux-aussi le connaissent, leur pouvoir. Beaucoup, trop, gonflés de leur importance, sont à la disposition de ces politiques qui leur rendent les services rendus par des privilèges, des nominations, des avancements, des cadeaux fiscaux et des subventions directes ou indirectes au média qui les emploie, et par le déploiement de tapis rouge, honneurs dont ils sont friands. Parfois, et même souvent, les politiques tremblent devant eux, car ils sont à la merci de la prochaine élection.

Ils ont tant intoxiqué l’opinion depuis des générations, notamment par une désinformation systématique et franchement écœurante dans le conflit israélo-palestinien, ou par leurs déchaînements haineux contre D. Trump, qu’eux-mêmes ne savent même plus où est la vérité et où est le mensonge. Par moment, on a l’impression que ces journaleux sont des illettrés, ou des pantins aveugles qui se refusent à entendre, par exemple, que la Palestine n’est ni un État, ni un peuple, et qu’il n’a ni langue, ni Histoire, et strictement aucun droit sur la terre qu’ils occupent, sauf par les concessions arrachées à Israël sous prétexte de paix, concessions douloureuses et toujours strictement inutiles.

De même que la Justice doit être indépendante (elle l’est dans la Constitution, elle ne l’est plus dans les faits), l’Information, tous médias confondus, devrait être strictement indépendante du Pouvoir et libre d’exercer sa mission selon la Constitution (1) (lire, entre autres “La Constitution et la liberté de la presse”)

Aujourd’hui, c’est trop tard en France pour faire respecter intégralement cette liberté de penser, d’écrire et d’imprimer. Les journalistes, pour la plupart, sont gangrenés, et leur auditoire avec eux ! Ils ont mis des décennies à tricoter des mensonges, il en faudrait autant pour les détricoter, sauf choc de révélation !

Pouvoir, Etat, Justice, médias, tout cela forme un enchevêtrement de vieilles complicités et d’alliances multiples, souvent cimentées par la provenance de mêmes écoles ou l’appartenance à de mêmes clubs élitaires ou loges maçonniques.

Cela semblait devoir ronronner ainsi encore longtemps : les médias  ont été en grande partie ou entièrement ligotés. Le tour est joué.

Mais il y a eu une paille qui s’est glissée dans cet engrenage bien huilé, et qui, en quelques années, est devenue une poutre géante qui, soudain, bloque tout le système. Personne n’avait prévu l’arrivée d’un nouveau phénomène : internet, ses réseaux sociaux et médias indépendants basés partout dans le monde (comme Dreuz, et bien d’autres). En quelques minutes, une information peut faire le tour de la planète, mobiliser des milliers ou des millions de personnes autour d’un scandale, d’une action collective ou d’un projet.

C’est des réseaux sociaux qu’est né le mouvement des Gilets Jaunes. Ce qu’on voit dans la rue ou les ronds-points, c’est le haut de l’iceberg d’une opinion publique qui n’est plus asservie et manipulée par les médias classiques. Car ce nouveau phénomène en matière d’information permet à un peuple jusqu’alors réduit au silence et à l’impuissance, par sa dispersion et sa diversité, tout d’un coup de se lever, de parler et, le cas échéant, d’agir.

Le Pouvoir et les médias classiques, de connivence, tentent de faire taire, de réprimer, de discréditer, d’amadouer, d’enfumer… en bref, d’utiliser leur arsenal classique pour fagociter un peuple qu’ils dédaignent afin de pouvoir retourner en paix à leurs magouilles lucratives, comme s’il ne s’était rien passé.

Cela ne marche plus

Les GJ ne s’y trompent pas quand ils s’attaquent à des journaleux, à des banques, à des vitrines de boutiques de luxe. Ce sont quelques-uns des symboles de cette oligarchie, les seuls qu’ils ont eu à leur portée, puisque le même Macron qui disait aux Français : “Je vous attends” se calfeutre avec ses ministres ou ne se déplace pas sans une armée.

Le pouvoir a changé de camps

En même temps que le pouvoir médiatique changeait de camp. C’est cela que nous vivons.

Dans ma “Lettre ouverte au Président Macron” du 8 novembre 2018, soit dix jours avant l’Acte 1 des Gilets Jaunes, j’exhortais, je suppliais E.Macron de démissionner, pour éviter de mettre la France à feu et à sang. Je ne sais si cette lettre lui est parvenue. Peu importe ! Dix jours après ils étaient des millions dans les rues ou dans leur maison à scander : “Macron, démission”. Cela, il ne pouvait pas ne pas l’entendre !

Ni lui, ni aucun des politiciens qui l’entourent, ni les hauts fonctionnaires, ni les hauts dirigeants de la Police, des CRS, de la Justice, et au final de tous les corps d’État, n’ont compris que c’était fini, le temps d’une ploutocratie méprisante du peuple qui les fait vivre.

L’Armée est l’exception. Ses responsables, à l’évidence, comprennent l’énorme danger que court actuellement la France – le général de Villiers, humilié par E. Macron, en avait déjà donné l’avertissement (le ministre Gérard Collomb aussi). Ils savent la haute trahison que s’apprête à faire le 22 Janvier – demain ! -, Emanuel Macron qui va littéralement brader l’armée française et son armement, y compris l’armement atomique, à l’Allemagne, à Aix la Chapelle. (Lire. Urgent:  Texte intégral et analyse du Traité franco-allemand d’Aix-La-Chapelle qui sera signé le 22 janvier ). En catimini, et sans la moindre consultation du peuple français, ni même de l’Assemblée Nationale, c’est la réplique du traité de Marrakech du 1o décembre 2018, bien que nombre de Généraux aient alors accusé Macron de trahison. Ce qui se prépare le 22 janvier est bien pire.

En à peine plus d’un mois, par deux traités différents, Macron s’apprête à rayer la France en tant que Nation indépendante.

Oui, Gilets Jaunes, criez, car l’iniquité ronge le pays. Malheureusement vous allez beaucoup souffrir et pleurer, et nous avec vous, car nos “élites” ploutocrates ne comprennent pas que c’est fini pour eux.

Putsch ? Guerre civile ? Les deux ?

La Bible dit (c’est Dieu qui parle) “Faute de vision mon peuple périt… ». ou “Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai,…” (Os 4:6)

Là, ce sont ceux qui se sont emparés du pouvoir qui n’ont plus de vision.

Je vais redire ce que je dis souvent autour de moi : J’ai mal à la France. De vils malfaiteurs se sont emparé de mon pays, ils le pillent, ils le violent, ils le bradent, ils veulent le détruire.

Moi, Isa Normand, femme sans importance, du fond de ma campagne et en oubliant mon vieil âge, je me lève pour dire : “Vous, usurpateurs du pouvoir, je vous déclare : « vous n’aurez pas ma France”

Comment je le sais ? Parce que je sers le Dieu qui a dit :

Osée 4:19 Un tourbillon les emportera tous, ils connaîtront la honte à cause de leurs sacrifices (au Dieu Mamon, le dieu de l’argent).

Et qui dira à ceux qu’ils ont mordus et gravement blessés :

Osée 6:1 “Venez, et retournons à l’Eternel, car il a déchiré, mais il nous guérira. Il a frappé, mais il pansera nos blessures.” 

Oui, je le crois, la France va revenir à Celui qui l’a créée, et elle guérira. Mais combien de plaies, de blessures, de morts en moins, si le vil et cynique adolescent qui s’est emparé du pays avait été jeté de son trône à temps, puisqu’il était manifeste qu’il envoyait le pays dans le mur. S’il y avait eu une poignée d’hommes intègres dans l’État, d’hommes ayant la compréhension, l’intelligence et la capacité de prévoir, c’est eux qui se seraient levés et qui auraient agi.

Il n’y en avait pas…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Isa Normand pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :