Quantcast
FLASH
[20/05/2019] Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  |  [19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  |  [16/05/2019] « J’espère ne pas entrer en guerre avec l’Iran » a déclaré Trump aujourd’hui  |  Une station de radio d’un Etat Démocrate s’est rebaptisée en « Trump 103.3 FM »  |  Échec total des #antisémites du #BDS : Madonna arrive en #Israël et aucun pays ne s’est retiré de l’#Eurovision à Tel Aviv !  |  Sorties scolaires : le Sénat français vote pour l’interdiction du port du voile pour les mères accompagnatrices  |  [15/05/2019] Israël : le tremblement de terre a été mesuré à 4.6 sur l’échelle de Richter  |  Israël : léger tremblement de terre à Tel-Aviv  |  Ah les clowns! l’Autorité palestinienne dépose plainte à la CPI pour le déplacement de l’ambassade des Etats-Unis à #Jérusalem. Ils vont se prendre la même claque qu’avec la Cour d’Appel de Versailles  |  Madonna défend sa décision de se produire à l’Eurovision en #Israël: « je n’arrêterai jamais de jouer de la musique en fonction de l’agenda politique de quelqu’un »  |  [10/05/2019] Gaza : 2 roquettes tirées sur Israël ont atterri dans Gaza  |  Après le déclenchement d’émeutes à Gaza, des terroristes menacent de tirer des missiles sur Tel-Aviv si des émeutiers étaient tués  |  Deux soldats français tués lors d’un raid pour libérer des otages en Afrique de l’Ouest  |  Berlin: un musicien israélien agressé à un événement BDS contre l’Eurovision  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 janvier 2019

Le président de la commission d’enquête sénatoriale Philippe Bas s’est exprimé après son audition de l’ancien chargé de mission de l’Élysée.

Alexandre Benalla « devrait faire du judo, il en a le talent », a lancé le président de la commission d’enquête sénatoriale Philippe Bas, interrogé à propos de l’audition ce lundi 21 janvier de l’ancien chargé de mission de l’Élysée.

« Alexandre Benalla devrait faire du judo, il en a le talent, c’est-à-dire que c’est vrai que lorsque vous êtes dans une posture difficile, il faut absolument trouver un argument même artificiel pour renverser la position », a déclaré Philippe Bas, interrogé sur le plateau d' »Audition publique » LCP-Public-Sénat-AFP-Le Figaro sur la position de victime qu’avait pu défendre Alexandre Benalla.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Questionné sur les conséquences que pourrait avoir le refus d’Alexandre Benalla de répondre à certaines questions de la commission, Philippe Bas a indiqué que la commission prendrait « en une seule fois les décisions qui (lui) paraissent être nécessaires », soit à la remise de son rapport.

« Pour nous l’essentiel c’est d’abord de faire la vérité sur le fonctionnement de l’État dans cette affaire, (…) nous voulons faire des recommandations pour que tout ce que nous avons sous les yeux ne se reproduise pas et nous prendrons aussi s’il y a lieu des décisions vis-à-vis de l’autorité judiciaire ».

« Le problème pour nous va être d’exploiter tout le matériau recueilli »

Philippe Bas s’est refusé à donner une date pour la remise du rapport. « Tout sera rendu absolument public dès que nous serons prêts ».

« Le problème pour nous va être d’exploiter tout le matériau recueilli, de voir où sont les contradictions et même peut-être les invraisemblances et de dire quelle est notre intime conviction sur la manière dont l’État a fonctionné ».

Est-ce une affaire d’État? « C’est bien une affaire qui concerne l’État, mais qu’appelez-vous une affaire d’État? », a botté en touche le président de la commission.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Philippe Bas s’est dit « très heureux de constater que l’exécutif a compris que nous faisions simplement notre travail qui est celui de rechercher la vérité », après des déclarations du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux reconnaissant des « dysfonctionnements » dans cette affaire.

Source : Huffingtonpost

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz