Quantcast
FLASH
[21/06/2019] Reuters: L’Iran a reçu un message de #Trump via Oman durant la nuit, l’avertissant d’une attaque imminente contre l’Iran, selon des responsables du gouvernement iranien  |  [20/06/2019] #Trump affirme que ceux qui ont détruit un drone américain au Moyen Orient ne l’ont pas fait intentionnellement et que l’Iran n’est pas impliqué  |  9 terroristes recherchés, arrêtés en Judée et Samarie  |  [19/06/2019] Les médias disent que les électeurs Républicains ont perdu leur enthousiasme, alors ils cachent que Trump a reçu 24,8 millions $ de dons en 24 h!  |  Les islamistes ne se reposent jamais : nouvelle tuerie dans des villages du centre du Mali, 38 morts et de nombreux blessés  |  [18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 janvier 2019

Le président de la commission d’enquête sénatoriale Philippe Bas s’est exprimé après son audition de l’ancien chargé de mission de l’Élysée.

Alexandre Benalla « devrait faire du judo, il en a le talent », a lancé le président de la commission d’enquête sénatoriale Philippe Bas, interrogé à propos de l’audition ce lundi 21 janvier de l’ancien chargé de mission de l’Élysée.

« Alexandre Benalla devrait faire du judo, il en a le talent, c’est-à-dire que c’est vrai que lorsque vous êtes dans une posture difficile, il faut absolument trouver un argument même artificiel pour renverser la position », a déclaré Philippe Bas, interrogé sur le plateau d' »Audition publique » LCP-Public-Sénat-AFP-Le Figaro sur la position de victime qu’avait pu défendre Alexandre Benalla.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Questionné sur les conséquences que pourrait avoir le refus d’Alexandre Benalla de répondre à certaines questions de la commission, Philippe Bas a indiqué que la commission prendrait « en une seule fois les décisions qui (lui) paraissent être nécessaires », soit à la remise de son rapport.

« Pour nous l’essentiel c’est d’abord de faire la vérité sur le fonctionnement de l’État dans cette affaire, (…) nous voulons faire des recommandations pour que tout ce que nous avons sous les yeux ne se reproduise pas et nous prendrons aussi s’il y a lieu des décisions vis-à-vis de l’autorité judiciaire ».

« Le problème pour nous va être d’exploiter tout le matériau recueilli »

Philippe Bas s’est refusé à donner une date pour la remise du rapport. « Tout sera rendu absolument public dès que nous serons prêts ».

« Le problème pour nous va être d’exploiter tout le matériau recueilli, de voir où sont les contradictions et même peut-être les invraisemblances et de dire quelle est notre intime conviction sur la manière dont l’État a fonctionné ».

Est-ce une affaire d’État? « C’est bien une affaire qui concerne l’État, mais qu’appelez-vous une affaire d’État? », a botté en touche le président de la commission.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Philippe Bas s’est dit « très heureux de constater que l’exécutif a compris que nous faisions simplement notre travail qui est celui de rechercher la vérité », après des déclarations du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux reconnaissant des « dysfonctionnements » dans cette affaire.

Source : Huffingtonpost

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz