Quantcast
FLASH
[23/10/2019] Les corps de 39 personnes ont été découverts dans la remorque d’un camion cette nuit dans la région britannique de l’Essex  |  [22/10/2019] La preuve qu’un gauchiste avec blackface est toujours pardonné. Trudeau servira un autre mandat à titre de premier ministre  |  [21/10/2019] Mieux que n’importe quel sondage : #Trump explose les records de collecte de fonds: 300 millions de dollars pour sa campagne de réélection  |  [17/10/2019] Le vice président américain annonce un cessez le feu entre kurdes et turcs  |  Tsahal a tué 2 terroristes musulmans qui ont percuté une jeep de l’armée lors d’une opération antiterroriste à Ramallah illégalement occupée par les palestiniens  |  [15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 janvier 2019

Le président de la commission d’enquête sénatoriale Philippe Bas s’est exprimé après son audition de l’ancien chargé de mission de l’Élysée.

Alexandre Benalla « devrait faire du judo, il en a le talent », a lancé le président de la commission d’enquête sénatoriale Philippe Bas, interrogé à propos de l’audition ce lundi 21 janvier de l’ancien chargé de mission de l’Élysée.

« Alexandre Benalla devrait faire du judo, il en a le talent, c’est-à-dire que c’est vrai que lorsque vous êtes dans une posture difficile, il faut absolument trouver un argument même artificiel pour renverser la position », a déclaré Philippe Bas, interrogé sur le plateau d' »Audition publique » LCP-Public-Sénat-AFP-Le Figaro sur la position de victime qu’avait pu défendre Alexandre Benalla.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Questionné sur les conséquences que pourrait avoir le refus d’Alexandre Benalla de répondre à certaines questions de la commission, Philippe Bas a indiqué que la commission prendrait « en une seule fois les décisions qui (lui) paraissent être nécessaires », soit à la remise de son rapport.

« Pour nous l’essentiel c’est d’abord de faire la vérité sur le fonctionnement de l’État dans cette affaire, (…) nous voulons faire des recommandations pour que tout ce que nous avons sous les yeux ne se reproduise pas et nous prendrons aussi s’il y a lieu des décisions vis-à-vis de l’autorité judiciaire ».

« Le problème pour nous va être d’exploiter tout le matériau recueilli »

Philippe Bas s’est refusé à donner une date pour la remise du rapport. « Tout sera rendu absolument public dès que nous serons prêts ».

« Le problème pour nous va être d’exploiter tout le matériau recueilli, de voir où sont les contradictions et même peut-être les invraisemblances et de dire quelle est notre intime conviction sur la manière dont l’État a fonctionné ».

Est-ce une affaire d’État? « C’est bien une affaire qui concerne l’État, mais qu’appelez-vous une affaire d’État? », a botté en touche le président de la commission.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Philippe Bas s’est dit « très heureux de constater que l’exécutif a compris que nous faisions simplement notre travail qui est celui de rechercher la vérité », après des déclarations du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux reconnaissant des « dysfonctionnements » dans cette affaire.

Source : Huffingtonpost

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz