FLASH
[22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 23 janvier 2019

Autriche – «Nous n’aurions pas cette violence contre les femmes sans l’arrivée de tous ces migrants depuis 2015». Déclaration de la ministre fédérale des Femmes, Juliane Bogner-Straub, le 17 janvier lors d’une conférence sur le thème : «Violences et protection des victimes».

«Nous avons connu un nombre croissant de meurtres de femmes depuis 2015. Ces derniers jours quatre de ces meurtres m’ont beaucoup choquée, mais aussi beaucoup inquiétée. »

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Sur 900 viols, 44% des auteurs sont des étrangers et les groupes les plus représentatifs sont ceux des Afghans et des Turcs, demandeurs d’asile. Déclaration de la ministre de l’Intégration, Karin Kneissl. Elle se souvient encore d’un cas l’année dernière où un Afghan a poignardé sa femme dans la rue, alors qu’elle avait déjà demandé la protection des autorités.

Karoline Edtstadler, secrétaire d’Etat au ministère de l’Intérieur, a poursuivi :

«Le meurtre commis à Wiener Neustadt a été l’acte d’un Syrien. Celui d’Amstetten, celui d’un homme d’origine turque. Le dernier en date à la gare Centrale de Vienne est le fait d’un homme d’origine africaine.

Je me souviens aussi du cas tragique de Steyer, en décembre 2018, où un Afghan de 17 ans a poignardé sa petite amie de 16 ans dans sa propre chambre. Mais l’affaire d’il y a deux jours – un Kosovar qui a poignardé sa femme, qui voulait divorcer – en dit long et nous devons regarder très clairement ici, nous ne devons pas fermer les yeux.

Les flux migratoires de ces dernières années nous ont aussi importés des opinions comme l’antisémitisme, l’islamisme radical et, associé à cela, une image des femmes que nous rejetons clairement et qui n’a rien à voir avec nos valeurs. Je dis que c’est plus que cela, c’est associé à une dévaluation complète de la femme. Une situation où la femme devient un objet sexuel, où l’homme se débarrasse d’elle et où de plus en plus de crimes violents, extrêmes et graves se produisent jusqu’aux meurtres de ces derniers temps.

Je dis très clairement que nous devons nous opposer fermement à cette violence. Parce qu’il est évident que le respect à l’égard des femmes a diminué de manière préjudiciable pour aller jusqu’au meurtre. La raison en est une rupture culturelle que nous n’accepterons pas.

Je dis une chose très clairement : toute personne qui demande une protection et qui en a réellement besoin recevra également cette protection en Autriche. Mais quiconque rejette nos valeurs, quiconque agit contre elles ne mérite pas notre protection et nous emploierons donc toutes les possibilités légales afin d’expulser rapidement les demandeurs d’asile qui ont commis des crimes.

Depuis l’immigration de 2015, les femmes ne peuvent plus se déplacer dans l’espace public, quelque que soit l’heure du jour ou de la nuit, dans les mêmes conditions de sécurité qu’avant cette date. Le sentiment subjectif d’insécurité est désormais devenu un fait tangible. Nous vivons au milieu d’une vague de violence contre les femmes sans précédent comme nous l’indique la progression des statistiques en la matière, entre 2014 et 2018.

J’ai personnellement mis en garde dans plusieurs textes et livres depuis 2015, lorsque j’étais encore une experte du monde arabe. Et c’est un fait que sans la crise migratoire de l’été 2015, nous n’aurions pas cette forme de violence contre les femmes.

Cela tient à l’image complètement différente de la femme. »

France – Cherbourg (Manche)

Un «passeur» d’origine bulgare, âgé de 30 ans a été arrêté le 16 janvier, transportant dans sa camionnette une dizaine de migrants clandestins d’origine vietnamienne.

Déjà condamné pour «vols aggravés», il fait très certainement partie de la même filière que les passeurs interpellés à Annecy, le 17 janvier, avec des cargaisons de migrants en provenance du Pakistan et du Bangladesh.

C’est un vaste réseau de traite organisée d’êtres humains au départ de l’Italie. Ces migrants devaient être embarqués pour le sud de l’Angleterre, en direction de la ville de Poole.

La PAF (Police des Frontières) les a découverts derrière une fausse cloison très grossière, en bois, percée de trous pour permettre de respirer.

Paris

Un «frotteur», cuisinier, âgé de 30 ans et originaire du Bangladesh, a été appréhendé le 15 janvier.

Il agressait sexuellement des jeunes filles âgées de 12 à 14 ans, entre 8 h 30 et 8 h 45, sur la ligne 5 du métro parisien, entre les stations Gare du Nord et République.

Il se collait aux jeunes filles et pratiquait des attouchements sur les poitrines, les fesses ou le sexe.

Confondu par les images de vidéosurveillance, il choisissait ses victimes sur le quai du métro.

Sa dernière victime, une collégienne âgée de 14 ans, après l’avoir suivi, a prévenu la police, désigné son agresseur et déposé plainte.

Ecroué, l’individu sera jugé le 11 février pour les cinq mineures agressées.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Pendant que tous ces faits divers et ces déclarations et témoignages sur les «migrants» clandestins inquiètent l’Europe, l’OMS réclame un meilleur accueil et un meilleur accès aux soins pour justement ces migrants clandestins.

Sous-entendu, afin que ne se transmettent pas des maladies vers les populations locales car nombreux sont séropositifs.

En revanche, l’OMS est totalement indifférente à l’accueil et à un meilleur accès aux soins pour toutes les personnes âgées dépendantes qui, en Europe, et plus particulièrement en France, n’ont pas les moyens financiers de se diriger vers la retraite digne et acceptable pour laquelle ils ont cotisé toute leur vie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :