FLASH
[22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 23 janvier 2019

Hélas, les choses semblent se passer comme je l’avais prévu. Cela me semble logique. Quand je lis la presse française, je ne trouve que des informations biaisées, filtrées, déformées, quel que soit le sujet.

Il reste de rares exceptions : ce qui se publie dans Valeurs Actuelles, ce qu’écrivent Ivan Rioufol et Gilles-William Goldnadel, ou, parfois, Eric Zemmour, quelques articles de Causeur. Quand je regarde la télévision française, c’est pire. Les Français qui ne vont pas sur Dreuz ou quelques autres sites internet (Europe-Israël, par exemple), et qui ne lisent pas l’anglais (en allant sur des sites d’information dignes de ce nom tels Frontpagemag.com) ne peuvent rien comprendre à l’évolution du monde et à ce qui se passe dans leur propre pays.

Le mouvement des gilets jaunes se poursuit et se poursuivra. Il aura encore du soutien et jouira encore de sympathie. Il sera néanmoins vain. Je l’énonce tristement, comme un constat que je préférerais ne pas avoir à faire, mais que je dois faire néanmoins. En usant de mépris, d’insultes, d’extrême brutalité policière, et en pouvant compter sur un travail de sape constant mené par la plupart des journalistes, Macron est parvenu à brimer le mouvement et à lui faire perdre son élan initial. L’infiltration de gauchistes, de quelques antisémites et d’une poignée de psychopathes aura fait le reste.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le grand débat voulu par Macron est une imposture flagrante, mais, pour l’heure, l’imposture fonctionne.

Des journalistes se pâment et saluent la performance de Macron, capable de parler aussi longtemps que Fidel Castro à sa grande époque, et cela semble avoir un impact sur une frange de Français. Ces Français offrent une prime au cynisme et donnent raison aux dirigeants politiques qui considèrent qu’il est toujours utile de prendre le peuple pour un ramassis d’imbéciles car il y a suffisamment d’imbéciles effectifs dans un peuple pour croire ce qu’on lui dit : c’est un fait.

Quasiment aucun journaliste ne souligne que pour que Macron se rende dans un village celui-ci doit être mis en état de siège (comme si la France était une “démocratie populaire” d’avant la chute du mur de Berlin), que les maires invités à intervenir ont été sélectivement triés (pour faire croire au pluralisme, on laisse venir quelques dissidents en les noyant dans un océan de conformistes) et que les questions posées ont été très soigneusement délimitées, donc nombre de Français pensent que ce que dit Macron est digne d’intérêt.

Macron fait rédiger des “cahiers de doléances”, expression datant du temps de la monarchie absolue, et des gens contribuent docilement aux cahiers de doléances comme si Macron était le roi. Le parlement, qui ne représente pourtant pas le peuple français au vu de sa composition (plus de trois cent députés macronistes, six députés Rassemblement National, dix-sept députés France Insoumise), est mis hors circuit. Des “résultats” seront présentes deux mois avant les élections européennes et seront le programme de Macron pour les élections européennes.

Macron signe ou fait signer des traités ou des accords très lourds de conséquences, à Marrakech hier, à Aix la Chapelle aujourd’hui, et les Français en savent ce qu’en disent la plupart des journalistes, donc à peu près rien.

Macron mène en réalité en ce moment massivement campagne pour les élections européennes, aux frais des contribuables, et en utilisant tout l’appareil d’Etat sous un prétexte frelaté, mais ceux qui s’indignent sont rares.

Il se dit que Macron entend toujours faire la chasse à ce qu’il appelle les fakes news. Donald Trump a désigné par ces mots aux Etats Unis les fausses nouvelles déversées par tombereaux entiers dans ce qu’on appelle dans le pays les mainstream media, et par une inversion monstrueuse du sens des mots, Macron appelle fake news les nouvelles vraies susceptibles de venir perturber le monolithisme que constituent les informations biaisées, filtrées, déformées des grands médias français. C’est digne de l’Union Soviétique au temps de Brejnev. Il doit rester 5 pour cent d’informations dignes de ce nom circulant en France, pour Macron c’est apparemment beaucoup trop.

Je prévoyais dans un récent article que le parti de Macron pourrait remonter son retard aux élections européennes, il remonte tant dans les sondages en ce moment que si la tendance se poursuit, il pourrait gagner.

La destruction des partis politiques menée par les stratèges qui se tenaient derrière Macron en 2017 se poursuit d’autant plus aisément que les partis politiques traditionnels sont dirigés par de piètres politiciens : les Républicains et le Parti socialiste glissent vers la marginalisation et font presque jeu égal avec le mouvement gauchiste vert pastèque les Verts. Le principal parti de gauche est le mouvement néo-léniniste La France Insoumise. Le mouvement Debout la France tire son épingle du jeu. La principale force politique de droite est le Rassemblement national qui, toujours diabolisé, continue à osciller entre 18 et 25 pour cent, ce qui est insuffisant pour qu’il s’impose.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Mon pronostic, dans ces conditions, reste inchangé. Je pense qu’en 2022, Macron, toujours Président, sera candidat pour un deuxième mandat et aura face à lui au second tour Marine Le Pen, et je pense que Macron l’emportera, ce qui conduira la France à 2027.

Que restera-t-il de la France à ce moment-là ? Pas grand-chose je le crains. Comme je l’ai écrit déjà, les pauvres seront plus pauvres et plus nombreux, la croissance sera asthénique, le changement de population (qui, disent les grands médias français, n’existe pas) sera plus important. Les 5 pour cent d’informations dignes de ce nom circulant en France subsisteront sans doute, parce qu’il est difficile de bloquer les accès aux sites internet situés hors de France, et parce que supprimer totalement la parole des rares journalistes dissidents ressemblerait trop à une action totalitaire. Le désespoir de ce qu’on appelle désormais la “France périphérique” sera toujours là et sera plus profond.

Macron est qualifié souvent de “libéral” et c’est un véritable désastre pour les idées libérales en France. Le financier Charles Gave, pour qui j’ai estime et amitié et qui est un vrai libéral, a qualifié Macron d’autiste. Et c’est trop gentil. Je vois en Macron un psychopathe intelligent, mais cynique, glacial et destructeur. En recourant au mépris, aux insultes et à l’extrême brutalité policière, jusqu’à provoquer des dizaines de mutilations infligées au flashball et à la grenade explosive, Macron a montré que j’avais raison en écrivant dans un livre publié il y a dix ans, Avancer vers l’état de droit*, que la France n’était pas un état de droit et que la tolérance pour les violations du droit y était immense.

Le crépuscule français est en train de se poursuivre. Il va, je pense, se poursuivre. J’ai une immense compassion pour ceux que le crépuscule broie.

Ceux qui veulent comprendre ce qui se joue peuvent lire mon livre Comment meurt une civilisation*. Ceux qui veulent voir qu’il est possible de gouverner autrement et de redresser un pays peuvent lire Ce que veut Trump*. Ceux qui veulent s’anesthésier peuvent lire Libération, Le Figaro, L’Express, etc.

Je sais qu’on me dira que je suis trop pessimiste.

Quand on me dit cela, je dis que je me suis très rarement trompé dans mes analyses. Je repense aussi à ce que me disait le vieil homme rescapé de la shoah pour qui j’ai écrit Survivre à Auschwitz* : “les pessimistes sont partis à temps ou ont pris leurs précautions, les optimistes ont très mal fini”. Il parlait des années 1930-1940 et des Juifs, mais cela peut s’appliquer à la période contemporaine, et pas seulement aux Juifs, dont le futur dans la France à venir, multiculturelle et brisée, risque fort d’être très compromis.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :