Quantcast
FLASH
[20/05/2019] Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  |  [19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  |  [16/05/2019] « J’espère ne pas entrer en guerre avec l’Iran » a déclaré Trump aujourd’hui  |  Une station de radio d’un Etat Démocrate s’est rebaptisée en « Trump 103.3 FM »  |  Échec total des #antisémites du #BDS : Madonna arrive en #Israël et aucun pays ne s’est retiré de l’#Eurovision à Tel Aviv !  |  Sorties scolaires : le Sénat français vote pour l’interdiction du port du voile pour les mères accompagnatrices  |  [15/05/2019] Israël : le tremblement de terre a été mesuré à 4.6 sur l’échelle de Richter  |  Israël : léger tremblement de terre à Tel-Aviv  |  Ah les clowns! l’Autorité palestinienne dépose plainte à la CPI pour le déplacement de l’ambassade des Etats-Unis à #Jérusalem. Ils vont se prendre la même claque qu’avec la Cour d’Appel de Versailles  |  Madonna défend sa décision de se produire à l’Eurovision en #Israël: « je n’arrêterai jamais de jouer de la musique en fonction de l’agenda politique de quelqu’un »  |  [10/05/2019] Gaza : 2 roquettes tirées sur Israël ont atterri dans Gaza  |  Après le déclenchement d’émeutes à Gaza, des terroristes menacent de tirer des missiles sur Tel-Aviv si des émeutiers étaient tués  |  Deux soldats français tués lors d’un raid pour libérer des otages en Afrique de l’Ouest  |  Berlin: un musicien israélien agressé à un événement BDS contre l’Eurovision  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 23 janvier 2019

Macron en campagne pour les européennes sera face à une coalition des pays membres de l’Union européenne « anti-système et eurosceptique », laquelle sera bientôt à la tête d’une commission renouvelée.

Macron-LREM en campagne pour les européennes contre le peuple qui travaille, contre les retraités et contre tous les Français, crée en vérité un problème de trop pour Bruxelles qui ne veut pas de vagues !

Le mouvement des « Gilets Jaunes » est un problème de plus, qui survient à un moment où il n’y a pas la moindre dynamique favorable à la bureaucratie européenne. Le mythe franco-allemand n’a pas retrouvé sa vigueur pour la propagande pro-Macron pour les élections européenne. Ce mouvement des « Gilets Jaunes » est facteur d’inquiétude supplémentaire pour Bruxelles. Il est accusé d’empêcher le mensonge de la relance.

Clairement, le mouvement des « Gilets Jaunes » survient au moment précis où le Brexit provoque une crise existentielle sans précédent de l’U.E. Si le royaume uni va jusqu’au bout du projet redouté du Brexit, à savoir la sortie de l’U.E., la City ne manquera pas de causer une crise financière grave dans la zone euro !

Marine est en campagne pour les européennes. En France, le mouvement des « Gilets Jaunes » donne du souffle au programme de Marine Le Pen. La France n’est pas seulement un membre fondateur de l’U.E., elle est aussi une économie importante de la zone euro. Le programme de Marine Le Pen a renoncé à la sortie de la zone euro, cette prison économique contraignante et dommageable qu’elle voulait quitter. Selon les médias pro-Macron, il est très risqué et dangereux de vouloir en émanciper la France. La sortie de la zone euro n’est pas mentionnée dans le programme de Marine Le Pen. C’est une excellente nouvelle pour l’U.E. de Merkel qui est attachée à sa domination germanique sur l’euro et sur ses partenaires europhiles soumis.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En France, personne ne peut souhaiter avoir une monnaie dévaluée, ce qui ne ferait qu’augmenter le coût de la dette. Des projets absurdes et coûteux comme le revenu universel socialiste et les impôts absurdes qui tuent l’impôt de Macron viendront sûrement couler le pacte de stabilité de l’U.E. et ruiner la croissance.

Que se passera-t-il si la France de Macron enfreint les règles budgétaires de l’U.E. ? Probablement pas grand-chose. L’Allemagne pourrait être durement secouée par le Brexit. C’est pourquoi elle pourrait ne pas faire trop de zèle, car personne dans la zone euro n’a intérêt à créer un gros problème pour Macron.

L’Allemagne en est consciente et pourrait abuser de sa situation économique dominante pour mettre définitivement la main sur l’U.E. Macron a dores et déjà perdu toute crédibilité au sein de l’U.E. Et comment Macron pourra-t-il faire face aux milliards d’euros de la dette publique qu’il a aggravée en refusant de réduire les dépenses publiques LREM ? Si Macron doit renégocier la dette, il perd la confiance des investisseurs. Un tel signal provoquera la panique sur les marchés financiers et les taux d’intérêt ne pourront qu’augmenter.

Le principe de réalité semble avoir totalement échappé à Macron ! Il en va de même pour le racket fiscal, car il ne peut agir que par improvisation et impulsivement ! C’est bien là le problème de Macron quand il est confronté aux choses sérieuses, il ne se rend pas compte qu’il est incapable de comprendre la réalité.

Sera-t-il un jour possible de sauver la France de l’amateurisme et de l’incompétence de Macron ?

La France est confrontée au problème de l’amateurisme et de l’incompétence de Macron ! C’est pour cela que l’U.E de Merkel ne veut pas que survienne un problème français en plus du problème du Brexit.

Si la France de Macron prend feu avec le mouvement des « Gilets Jaunes », l’U.E. de Merkel ne pourra pas éteindre l’incendie anti-système et eurosceptique. C’est inquiétant quand la zone euro veut faire partager les risques aux partenaires européens.

L’amateurisme et l’incompétence de Macron qui enfreint toutes les règles budgétaires de l’U.E. veut faire partager les risques qu’il cultive en voulant créer un budget commun.

Mais tant que Macron ne montre pas des signes en vue d’assainir les finances publiques et d’alléger la dette, Macron, qui a déjà du mal avec l’idée de la responsabilité politique, voudra faire partager le risque aux autres pays européens. Il redoute de devoir assumer les dégâts du racket fiscal sur la consommation.

Le cas de l’incompétent Macron aggrave les difficultés auxquelles l’U.E. de Merkel doit faire face en matière de réforme de la zone euro, notamment du fait de la réforme impossible de la dépense publique de la France, alors que la France était l’alliée traditionnelle de Merkel pour maintenir les règles de l’U.E.

Lorsqu’on est dans l’U.E. et dans la zone euro, on a des droits et des devoirs. Alors on se demande quel sera le message rigoureux des dirigeants européens adressé à Macron, l’incompétent à la dérive, face au règlement intérieur le plus strict de la zone euro et que Macron doit absolument respecter.

Les partis eurosceptiques et antisystèmes devront décider de former une coalition aux européennes.

Le programme de la coalition eurosceptique antisystème aux européennes défie Macron. Pourquoi en est-on arrivé à créer une telle coalition anti-Macron eurosceptique et antisystème ? Après le Brexit, la France sera un laboratoire de réforme politique malgré Macron. Comme les précédents gouvernements UMPS n’ont pas cherché à sortir le pays de la crise de la dette et de la dépense publique, la France devra innover.

Depuis 1981, les socialistes ont mené en France une politique économique désastreuse aggravant le déficit public et la dette publique en provoquant un chômage toujours plus élevé et un assistanat aggravé.

Avec Macron, la crise de la dette et de la dépense publique devient catastrophique avec la crise liée à l’arrivée des migrants dont les coûts ont été supportés presque exclusivement par les collectivités locales.

Les sondages estiment que six Français sur dix sont favorables au mouvement des « Gilets Jaunes ».

Si la politique migratoire de Macron n’est ciblée par le mouvement des « Gilets Jaunes », Macron a créé avec les migrants en masse une opération politique financièrement très coûteuse totalement irréaliste contre les finances des collectivités locales.

Comme le niveau d’endettement de la France est tellement élevé, la politique migratoire de Macron n’est pas politiquement ni économiquement supportable par le pays. Les idées politiques soulevées par le programme pro-migrants de Macron sont incongrues. C’est pourquoi la France devra répondre en conséquence et mettre en place au plus tôt une politique de rapatriement concernant les clandestins illégaux pour corriger l’endettement de la France et la croissance du pays en berne.

La solution impossible au problème de Macron à la dérive, c’est donc la croissance. La politique fiscaliste absurde de Macron est incompatible avec les exigences de la croissance et des marchés financiers.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Jusqu’à présent, les propositions de la Droite Nationale pour modifier les institutions européennes se font attendre. Pourtant, le pari de Marine Le Pen est assez ambitieux. Aux prochaines élections européennes, Marine Le Pen espère une majorité eurosceptique qui pourrait contrôler la commission de l’U.E. et assouplir les règles européennes. La coalition eurosceptique inquiète le lobby des marchés financiers qui influencent la politique de la commission de l’U.E. La déstabilisation des marchés financiers qui influencent la politique de l’Europe sera donc en question. Pour le moment, le bras de fer continue chaque samedi en France avec le mouvement des « Gilets Jaunes » et les slogans qui tournent autour du nom de Macron-Démission !

On comprend pourquoi Macron est vraiment très en colère ! Et, selon la presse, Macron n’entend pas revenir sur sa politique fiscaliste absurde de l’Anti-France, avec le racket fiscal LREM contre les Français, les retraités et contre les classes moyennes, pour protéger la politique présidentielle en faveur des milliardaires.

Déjà peu convaincus, les « Gilets Jaunes » font face aux mensonges de la propagande LREM, pour la mise en scène médiatique du faux Grand Débat National de Macron en campagne pour les européennes, sur les télés vulgaires. Malgré cela, Macron à la dérive ne pourra pas respecter ses engagements européens.

La colère de Macron, en pleine dégringolade politique face à la foule haineuse, n’entend pas non plus céder quoi que ce soit aux revendications des « Gilets Jaunes », quitte à mettre le pays sens dessus dessous, sans pouvoir remettre en marche une économie en berne, alors que le France LREM restera à l’arrêt.

Marine Le Pen n’a pas caché ses doutes sur l’euro, « la prison allemande » créée par l’U.E. de Merkel ! Pourtant, elle n’évoque plus une sortie de l’euro. Malgré cela, elle porte un discours critique sur l’Allemagne de Merkel ! Ses critiques visent les responsables allemands de l’immigration massive décidée isolément et mise en œuvre contre les autres partenaires européens qui ont été exclus de toute concertation à ce propos.

L’Allemagne n’a pas changé de point de vue sur son rôle dominant en Europe. L’Allemagne n’a pas abandonné l’idée d’imposer sa domination sur et contre les autres États membres. Les critiques de l’Europe de Merkel sont dues aux règles absurdes et aux abus de pouvoir des bureaucrates qui la dirigent.

L’U.E. devrait s’occuper des peuples européens en priorité, mais elle ne s’occupe que des politiciens rentiers et médiocres qui profitent de leur situation pour pantoufler sans honte dans l’U.E.
Voilà pourquoi, si la France prend feu, l’Europe de Merkel ne pourra pas éteindre l’incendie !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz