FLASH
[22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 27 janvier 2019

Le « Dr. Folamour » en campagne avec le Grand Déballage pour les élections européennes : Macron a cruellement besoin d’un Grand Débat pour tenter de redorer son image pourtant de moins en moins crédible.

Avec le « Dr. Folamour » en campagne, l’apocalypse politique de la France, c’est déjà maintenant. Ce qu’il y a de plus grotesque dans l’imaginaire politique apocalyptique de Macron, c’est qu’il croit survivre à son abaissement de la France en Europe et dans le monde. Dans le Grand Débat de Macron en campagne, on peut chercher en vain la moindre trace d’intelligence politique. Le « Dr. Folamour » en campagne décide de parler de lui à la télé pendant 7 heures devant ceux qui ne sont rien, pas assez subtils, pas assez intelligents !

Macron espère le réchauffement de l’opinion climatique LREM à son égard dans les sondages.

Malgré le mouvement des « Gilets Jaunes », les Français sont tout particulièrement dépourvus de vrais débats contradictoires et la plupart des émissions de télévision nous racontent des romans sur le soliloque de la campagne de Macron avec le Grand Déballage du « Dr. Folamour » pour les élections européennes.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Thomas Deslogis, sur Slate : « Le formatage des chaînes info n’a laissé aucune chance aux « Gilets Jaunes » (ce qui) devrait achever de convaincre que le traitement imposé par les chaînes d’information en continu aux « Gilets Jaunes » ne pouvait être que néfaste. La façon dont l’actualité en général et la crise des « Gilets Jaunes » en particulier sont traitées par les chaînes d’information en continu est connue et fait l’objet de nombreuses critiques : priorité au direct est devenu un slogan déposé, gros plans sur le pire, commentaires à chaud (superficiels) mais définitifs, et autres débats (d’opinions sans fondement) de sensibilité (LREM).

Ce formatage des chaînes info revient à « mâcher le travail et souligner l’intention » au détriment « de la description », cette « intimidation par le détail », (la parcellisation, la réduction, l’abstraction). C’est pourquoi la mise en scène sentimentaliste de la narration du Grand Déballage pour les élections européennes de Macron ne cesse d’imposer non pas l’émotion (authentique), mais (le simulacre) de l’émotion pro-Macron à l’opposé de la description authentique des faits avec le « Dr. Folamour » en campagne, tels qu’ils sont. (Deslogis)

Si la mise en scène de BFMTV reste focalisée sur les violences parisiennes quand les « Gilets Jaunes » manifestent dans la France entière, le plus souvent sans débordements, lorsque le large bandeau rappelle en majuscules que nous allons voir des « VIOLENCES À PARIS », lorsque les commentateurs (petits-bourgeois) répètent en boucle, des heures durant, que nous sommes en train d’assister à des violences qui s’inscrivent dans la continuité des manifestations des « Gilets Jaunes », que fait la chaîne info BFMTV, si ce n’est (de la mise en scène partisane) ? Si BFMTV, LCI et C-News continuent dans cette voie, le processus d’intimidation par la mise en scène du Grand Déballage appuie sur le renforcement de la peur du chaos. (Deslogis)

Dans cet amas de commentaires arbitrairement sélectionnés selon une logique purement publicitaire, on voit que la règle déontologique a complètement été abandonnée. La mise en scène partisane de BFMTV, LCI et C-News du « Dr. Folamour » en campagne avec le Grand Déballage ne peut rester sans effet, car la campagne de Macron s’inscrit dans le long terme, dépendant de la façon dont il sera soutenu par les télés.

Le grand débat du 6 décembre sur BFMTV aura été l’apogée de ce processus de standardisation du discours sur les « Gilets Jaunes ». Les invités l’étaient pour des qualités d’éloquence propices à l’expression de sentiments plus qu’à la structuration des idées. Comment une situation complexe, la remise en cause non pas d’une taxe mais d’une situation systémique engendrée par (Macron), peut-elle être développée au milieu de tous ces gens ? « Des responsables de partis politiques aux éditorialistes, on a là les (rentiers) habitués du discours politique dans ce qu’il a de plus vide, qui veut faire passer une émotion pour une idée ». (Deslogis)

« Ou à passer d’une idée à l’autre, comme d’un univers à l’autre, par le biais de propos préfabriqués et interchangeables ». Inutile de se soucier « de savoir si ces arguments sont vrais », il suffit « qu’ils soient » braillés à la télé. Cette façon de faire est inhérente aux chaînes d’information en continu, trop paresseuses et vulgaires dans leur soutien au « Dr. Folamour » en campagne pour les élections européennes. Macron qui se prend pour le sauveur, veut faire croire que le danger d’un chaos menace le pays. Malgré cela, nous ne sommes pas enclins à l’imaginer, car c’est inimaginable ». (Deslogis) Et Macron disparaîtra comme le « Dr. Folamour ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Mais aucune de ces histoires à la télé du « Dr. Folamour » en campagne avec le Grand Déballage pour les élections européennes n’est vraie. Les Français ont cessé d’imaginer l’avenir du chaos après Macron sous un jour effroyable, au moment précis où ils ont un besoin impérieux et urgent de tourner la page Macron.

La bonne nouvelle du « Dr. Folamour » en campagne pour les élections européennes est que Macron fait une faveur inattendue en réveillant les Français pour voter aux élections européennes contre les LREM.

Les experts s’accordent généralement à dire que les risques de déclin de la France avec Macron sont aujourd’hui plus élevés qu’ils ne l’étaient pendant la mandature Hollande. C’est dire la plus grande imminence du déclin français depuis Macron au pouvoir. Les experts qui sont les plus anti-Macron, ceux qui ont le plus peur du déclin imminent de la France, sont ceux qui en savent le plus sur le personnage du « Dr. Folamour » en campagne pour les élections européennes. Macron et ses menaces sporadiques du chaos font partie de la mise en scène partisane des télés en continu BFMTV, LCI et C-News pour les élections européennes.

 Les avertissements des experts sur Macron, qui ne peuvent être qualifiés de paisibles ni utopiques, indiquent que Macron fait peser des menaces graves sur l’ensemble de l’économie du pays et sur la dignité des Français. Macron a participé à la planification de la guerre idéologique de l’Anti-France contre la nation avec la planification de l’invasion des migrants venus d’Afrique. Le fait est qu’il est peu probable que la France survive ne serait-ce que pendant la durée d’un mandat si nous n’éliminons pas complètement les LREM.

La principale raison pour laquelle la France est toujours debout est tout simplement le hasard, et non la gouvernance LREM ou la sagesse politique de Macron qui ne durera pas éternellement. Cette confiance des médias accordée à tort à Macron signifie que, malgré les médias qui consacrent le « Dr. Folamour » en campagne pour les élections européennes, Macron ne parviendra jamais à accomplir quoi que ce soit de déterminant pour la France. Ce qu’il veut, c’est entretenir une peur panique et durable du chaos imaginaire, comme au bon vieux temps, propice à manipuler les comportements pour les élections européennes.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :