Quantcast
FLASH
[22/04/2019] Qui en doutait ? Les attentats au Sri Lanka revendiqués par un mouvement local de la religion de paix d’amour et de tolérance, le National Thowheeth Jama’ath (NTJ)  |  Effet Trump : Le secrétaire d’État Mike Pompeo annoncera qu’à compter du 2 mai, le département d’État n’accordera plus de dispense de sanctions à aucun pays qui importe actuellement du pétrole iranien  |  [21/04/2019] L’acteur juif Zelinskiy vient de remporter haut la main les élections présidentielles en Ukraine  |  Des écoles de Barcelone retirent 200 livres jugés sexistes de leurs bibliothèques : dont le petit chaperon rouge et la belle au bois dormant.. Les ayatollahs de la bien-pensance nous étouffent  |  Attentats Sri Lanka mise à jour : 200 morts, 525 blessés, 8 bombes  |  Le bilan provisoire des attentats du Sri Lanka se monte à 130 morts, et plus de 460 blessés  |  [18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 janvier 2019
Jeremy Bernard Corbyn, dirigeant du Parti travailliste britannique

La liste 2018 des champions de la haine la plus ancienne et la plus tenace au monde ne manque pas de diversité : gauchiste, musulman, néo-nazi, évêque, gauchiste, star du rock, défenseur des droits de l’homme, gauchiste, politicien travailliste y figurent côte à côte sans discrimination.

Le Centre Simon Wiesenthal a passé en revue les actions et menaces antisémites qu’il considère les plus inquiétantes de 2018.

Le massacre de la synagogue de Pittsburgh, qui a eu lieu le samedi 27 octobre, est bien entendu en tête de liste car les attaques ont une autre portée que les mots. Robert Bowers, un néo-nazi, a ouvert le feu sur des fidèles de la Congrégation de l’Arbre de la Vie, tuant 11 personnes et en blessant 6 autres avant que la police ne l’arrête. Après l’attaque, Bowers a déclaré que « Hitler avait raison ».

Le Ku Klux Klan, groupe blanc antisémite et raciste, comporte entre 5000 et 8000 membres dans toute l’Amérique.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L
e leader musulman surnommé « Hitler noir », antisémite préféré des Démocrates, icône des progressistes américains Louis Farrakhan, arrive en deuxième position.

« Les Juifs n’aiment pas Farrakhan, alors ils m’appellent Hitler. Eh bien, c’est un bon nom. Hitler était un très grand homme. »

Obama, souriant aux cotés du nazi noir Farrakhan

De l’élue Démocrate de Californie Maxine Waters aux organisatrices de la Marche des femmes, ses attaques diffamatoires contre les Juifs n’empêchent en rien les défenseurs des droits civiques de le vénérer.

Lors d’un récent discours prononcé à Detroit, Farrakhan, qui dirige l’organisation Nation of islam, a dit des Juifs : « Je ne suis pas antisémite… je suis un anti-termite. »

Le nombre de sympathisants de la Nation of Islam de Louis Farrakhan est estimé entre 20 000 et 50 000 membres.

Un certain nombre de célébrités de gauche, dont Stevie Wonder, Snoop Dogg, Eminem, Mary J. Blige, Ice Cube, Chuck D, Ludacris, 50 Cent, DMX, T.I., Busta Rhymes, C Lo Green, Kendrick Lamar, The Game, Kanye West, Kim Kardashian, Jada Pinkett et Will Smith ont rencontré Farrakhan.

Au moins sept Démocrates en vue, dont le numéro trois du parti Démocrate Keith Ellison, Maxine Waters, Barbara Lee, Danny Davis, Andre Carson, Gregory Meeks, Al Green ont rencontré Farrakhan au Congrès. Plusieurs autres Démocrates en vue (dont Rahm Emanuel) se sont rapprochés de lui. Même l’ancien président Barack Obama est lié à Farrakhan.

En troisième place, le Centre Wiesenthal a classé les campus universitaires où les activistes de gauche sont responsables d’un nombre croissant d’incidents antisémites sous couvert de défense des Palestiniens.

ADL, ou Ligue Anti Diffamation (équivalent américain de la Licra) a documenté 204 rapports d’antisémitisme sur les campus en 2017, ce qui représente une augmentation de 89% par rapport à l’année précédente.

L’ADL a défini les incidents antisémites comme du harcèlement, du vandalisme ou des agressions contre des étudiants juifs.

J

eremy Corbyn, chef du Parti travailliste du Royaume-Uni, occupe le quatrième rang.

Jeremy Corbyn a un long antécédent de soutien envers ceux qui diffament les Juifs, nient l’Holocauste et jurent de détruire Israël.

Derrière le politicien qui s’est fait connaître en tant que militant antiraciste et pour la justice sociale en faveur des plus démunis du monde, se cache un homme qui a établi depuis des décennies des liens étroits avec des terroristes, des racistes et des dictateurs.

La communauté juive du Royaume-Uni a déclaré qu’un gouvernement dirigé par Corbyn serait une « menace existentielle » pour les Juifs (1). Un sondage réalisé à la fin de l’été a conclu que 40% de la communauté juive envisagerait de quitter le Royaume-Uni si les travaillistes gagnaient une élection.

  • Corbyn a dit des terroristes du Hamas et du Hezbollah que c’était « un honneur et un plaisir » de les compter parmi « ses amis » (2).
  • Son porte-parole a dû se dissocier de Corbyn lorsqu’il a été révélé qu’il aurait versé un don au négationniste Paul Eisen, une espèce de Robert Garaudy britannique (3).
  • Son parti s’est même retrouvé contraint de mentir, et nier qu’il a déposé des fleurs sur la tombe des terroristes palestiniens responsables du massacre des athlètes juifs aux Jeux Olympiques de Munich en 1972 (4), alors que le Daily Mail a publié des photos de lui tenant les couronnes de fleurs.

La liste n’en finit plus car Corbyn a toute sa vie durant tissé et entretenu des liens avec ce que la terre porte de pire en terme de dictateurs, terroristes, antisémites et criminels.

Trois derniers exemples dans une longue liste :

  1. Le Daily Mail a également révélé que Corbyn a fait un discours lors du mariage de Husam Zomlot, un fonctionnaire de l’OLP qui prétendait qu’Israël avait « fabriqué » l’Holocauste. (5)
  2. Il a pris le thé sur la terrasse parlementaire avec Raed Salah, qu’il a qualifié de « citoyen très honorable » malgré le fait que Salah ait été condamné à 8 mois de prison pour incitation au racisme et à la violence antijuive en janvier 2008 à Jérusalem, et qu’un juge britannique l’a jugé coupable d’avoir utilisé la « diffamation du crime de sang », la très vieille accusation antisémite médiévale selon laquelle les Juifs utilisent le sang des non-juifs à des fins rituelles.
  3. Corbyn est également l’auteur d’une lettre défendant Stephen Sizer, le vicaire discipliné par l’Église d’Angleterre pour avoir partagé sur les réseaux sociaux un article intitulé « 9/11 : Israël l’a fait ».

Les références antisémites de Corbyn ne se comptent plus. Cependant, les journalistes refusent catégoriquement de dénoncer Corbyn pour ce qu’il est, alors que Trump, Bolsonaro, Salvini ou Viktor Orban, des amis d’Israël qui n’ont jamais eu un mot déplacé envers les juifs, sont régulièrement qualifiés d’antisémites par les médias.

5

e rang : L’UNRWA ou Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient.

Le Centre Wiesenthal explique que l’UNRWA a laissé le Hamas commettre un lavage de cerveau et « des abus massifs à l’encontre des enfants, avec un programme de « paix » qui efface Israël et vénère les assassins des Juifs. »

Selon le communiqué du Centre Wiesenthal, les programmes scolaires de l’UNRWA encouragent l’antisémitisme. Les manuels scolaires ne contiennent pas le mot Israël, et les élèves de l’UNRWA n’apprennent jamais rien sur l’Holocauste.

Le numéro 6 est Airbnb, qui a annoncé en octobre qu’il retirerait 200 locations situées dans des communautés israéliennes situées au-delà de la Ligne verte.

Bien qu’Airbnb ait publié une déclaration expliquant qu’elle s’oppose au mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), elle soutient également que les colonies israéliennes « sont au cœur du conflit entre Israéliens et Palestiniens », ce qui est, pour les observateurs de la région, une contre-vérité. Et Airbnb n’a jamais pris aucun décision de ce genre concernant les très nombreux autres territoires disputés du monde.

L’auteur de ces lignes a par ailleurs amené Airbnb à réactualiser ses règles de communauté, après avoir rapporté des comportements antisémites qui n’étaient préalablement pas sanctionnés par la plateforme de location.

Au numéro 7 se trouve la Banque d’économie sociale d’Allemagne, qui continue à faire des affaires avec « Jewish Voice for a Just Peace », une organisation qui soutient fortement le BDS.

Le Jerusalem Post a exposé les positions pro-BDS de Jewish Voice for Peace. Le président de la communauté juive d’Allemagne, qui compte près de 100 000 membres, a demandé à la banque, dans une déclaration inhabituelle, directe et fâchée, de mettre un terme à sa relation avec Jewish Voice for Peace.

La banque a déclaré au Post qu’elle avait engagé un universitaire pour publier un rapport sur le caractère antisémite de Jewish Voice for Peace.

L’

évêque du Massachusetts Gayle Harris est le n°8 de la liste du centre Simon Wiesenthal

Gayle Harris a inventé un rapport selon lequel elle aurait vu un soldat de Tsahal arrêter un enfant arabe de trois ans sur le mont du Temple à Jérusalem, et tirer dans le dos d’un adolescent palestinien de 15 ans.

Harris est le deuxième membre du clergé épiscopal en Israël. Après que le Centre Wiesenthal eut exposé ses affirmations, elle a admis avoir menti, et qu’elle n’avait fait que rapporter les histoires racontées, sans aucune preuve, par un Palestinien.

Selon le Centre Wiesenthal, de nombreux dirigeants d’Eglises américaines ont adopté le récit palestinien. L’État juif est le seul pays du Moyen-Orient qui protège réellement les droits religieux et les lieux saints de la minorité chrétienne, et la conséquence est qu’il est le seul pays du Moyen-Orient dont la population chrétienne augmente. Cela n’est cependant pas suffisant, pour ces responsables d’Eglises américaines, pour soutenir Israël et dénoncer les musulmans de la région.

N

uméro 9, l’Institut Karolinska de Suède et son hôpital universitaire de Karolinska.

Pour n’avoir pas traité rapidement et franchement la discrimination à l’encontre de trois médecins juifs, qui ont été empêchés d’aider leurs patients, et empêchés de poursuivre leurs recherches à l’Institut, l’hôpital suédois se retrouve sur la liste 2018.

Selon le Centre Wiesenthal, le chef du département de neurochirurgie a affiché un antisémitisme flagrant sur sa page Facebook, qui, après 11 mois, n’a toujours pas été supprimé. Facebook, qui dit faire de la haine sa ligne rouge à ne pas dépasser, n’a pas réagi.

R
oger Waters, cofondateur de Pink Floyd, occupe la 10e place de cette déshonorante liste.

Roger Waters est un ardent soutien du mouvement antisémite BDS (boycott, désinvestissement et sanction contre Israël). Il a fait pression sur le groupe en hommage à Pink Floyd, UK Pink Floyd Experience, pour qu’il annule son concert en Israël. Le groupe a finalement décidé de ne pas céder aux menaces et s’est produit en Israël. Mais il n’a pas joué les chansons écrites part Roger Waters.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

  1. The JC
  2. J Post
  3. The Telegraph
  4. News Sky
  5. Daily Mail


Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :