Quantcast
FLASH
[19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  |  [16/05/2019] « J’espère ne pas entrer en guerre avec l’Iran » a déclaré Trump aujourd’hui  |  Une station de radio d’un Etat Démocrate s’est rebaptisée en « Trump 103.3 FM »  |  Échec total des #antisémites du #BDS : Madonna arrive en #Israël et aucun pays ne s’est retiré de l’#Eurovision à Tel Aviv !  |  Sorties scolaires : le Sénat français vote pour l’interdiction du port du voile pour les mères accompagnatrices  |  [15/05/2019] Israël : le tremblement de terre a été mesuré à 4.6 sur l’échelle de Richter  |  Israël : léger tremblement de terre à Tel-Aviv  |  Ah les clowns! l’Autorité palestinienne dépose plainte à la CPI pour le déplacement de l’ambassade des Etats-Unis à #Jérusalem. Ils vont se prendre la même claque qu’avec la Cour d’Appel de Versailles  |  Madonna défend sa décision de se produire à l’Eurovision en #Israël: « je n’arrêterai jamais de jouer de la musique en fonction de l’agenda politique de quelqu’un »  |  [10/05/2019] Gaza : 2 roquettes tirées sur Israël ont atterri dans Gaza  |  Après le déclenchement d’émeutes à Gaza, des terroristes menacent de tirer des missiles sur Tel-Aviv si des émeutiers étaient tués  |  Deux soldats français tués lors d’un raid pour libérer des otages en Afrique de l’Ouest  |  Berlin: un musicien israélien agressé à un événement BDS contre l’Eurovision  |  [09/05/2019] Iyad el-Baghdadi, un blogueur et militant palestinien pro-démocratie, a été averti par la @CIA d’une menace sur sa vie par l’Arabie saoudie, selon The Guardian  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 27 janvier 2019

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, qui prône un pouvoir moins vertical et une politique plus sociale, pointe la « responsabilité » d’Emmanuel Macron dans la crise des Gilets jaunes.

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger estime dans cette interview au Journal du Dimanche que la pratique du pouvoir d’Emmanuel Macron « a accéléré » la colère sociale, dans un pays « en pleine hystérisation ». « Si cette sortie [de crise] se fait de façon unilatérale ou personnelle, ce sera très dangereux », assure-t-il, ajoutant que « la CFDT est prête à jouer son rôle » dans le grand débat national notamment. Selon Laurent Berger, « il faut partager le pouvoir et ­associer davantage les corps intermédiaires ainsi que les citoyens ».

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La pratique du pouvoir d’Emmanuel Macron est-elle à l’origine de la colère sociale actuelle?
Elle l’a accélérée. Ce sentiment que rien n’existe entre le pouvoir et le peuple a provoqué un retour de balle. Le président porte une responsabilité, il y a eu défaillance.

Comment sortir de la crise?
Il faut partager le pouvoir et ­associer davantage les corps intermédiaires ainsi que les citoyens. Il y a donc une question de méthode et de priorités : justice fiscale, transition écologique, répartition des richesses, démocratie participative. Je ne fais pas de l’ISF un totem, mais il faut que les plus hauts revenus soient davantage mis à contribution. Nous devons éteindre collectivement l’incendie. On ne peut pas vivre dans une société hystérisée. Portons des discours responsables. J’assume d’avoir dit que l’extrême droite manipulait les Gilets jaunes, qu’imposer le port d’un Gilet était totalitaire. Chacun doit arrêter de jouer sa partition. Si le gouvernement est capable d’entendre, tant mieux. Sinon la crise s’aggravera.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

C’est à rebours de ce qui a été fait?
Le président de la République n’a plus le choix. Il faut une inflexion avec des politiques sociales qui réduisent les inégalités, redonnent du pouvoir d’intervention aux citoyens. Je ne veux pas que la France ressemble à l’Italie ou la Hongrie. Et il y a un risque. On ne peut plus se parler sans s’agresser. La première chose que je ferai quand je ne serai plus secrétaire général, c’est de quitter Twitter! Quand la nuance disparaît, l’intelligence recule, la violence essaime et devient légitime. J’en appelle à l’apaisement. Je ne serai pas de ceux qui prônent le durcissement pour mieux se parer dans des certitudes. Je veux participer à ce que notre pays soit plus juste et fraternel.

Source : Lejdd

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz