Quantcast
FLASH
[24/05/2019] Attentat Lyon : au moins treize personnes ont été blessées  |  Explosion à Lyon après un colis piégé, le parquet anti-terroriste saisi  |  [23/05/2019] En Ile-de-France majoritairement immigrée, 10 200 hommes et femmes sont séropositifs sans le savoir, selon les estimations de l’Institut national de la santé  |  Inde : victoire historique du parti conservateur de Modi aux législatives  |  Le président du directoire du journal Le Monde, Louis Dreyfus, convoqué le 29 mai par la DGSI  |  Marine Le Pen devra rembourser 300 000 € au Parlement européen, dans l’affaire des assistants parlementaires des députés européens FN  |  Hérault : Une dizaine de tombes du cimetière de Bédarieux dégradées et vandalisées  |  [22/05/2019] Centrafrique : une religieuse franco-espagnole, âgée de 77 ans, a été égorgée  |  [21/05/2019] Effet Trump. Nouveau sondage : la confiance du public dans le marché de l’emploi atteint 71% – plus haut de toute l’histoire des Etats-Unis (Gallup)  |  La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  |  [20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  |  Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 29 janvier 2019

Vendre des armes à d’autres pays, c’est du très gros business. C’est aussi un business sur lequel les principaux acteurs aiment rester très discrets, certains se sentent même honteux de montrer leurs capacités.

C’est pourquoi nous pensons intéressant de le faire. Quelle est la taille du marché international ? Quel est le réseau mondial du commerce des armes ? A la fin de cet article, vous saurez tout.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les chiffres détaillés du marché mondial des armes, des missiles, des avions militaires et des systèmes radars sont comptabilisés par le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) et la Banque mondiale (1) (2).

Les plus gros vendeurs d’armes

  1. Les États-Unis sont de loin le chef de file mondial, avec plus de 12 milliards de dollars d’exportations d’armes. Pour comprendre à quel point les Américains dominent le marché international des armes, ils représentent à eux seuls la taille des 5 pays suivants.
  2. Le deuxième exportateur, la Russie, vend moitié moins que les Etats-Unis (6,15 M$).
  3. La France (2,16 M$) est le seul autre pays à dépasser les 2 M$.
  4. Suit l’Allemagne, avec 1,65M$.

La taille d’un pays est sans rapport avec sa capacité d’exportation

  • Israël, tout petit pays, se place au 5e rang mondial, avec 1,26 milliard de dollars d’exportations (contre 528 millions de dollars d’importations)
  • Les Pays Bas, avec 17 millions d’habitants et une surface 13 fois inférieure à la France, exporte pour 1,17M$, tandis que
  • La Chine, bien qu’elle soit la deuxième plus grande économie du monde, n’exporte qu’environ 1,13 milliard de dollars.
  • Un seul pays d’Afrique (l’Afrique du Sud à 74 millions de dollars), et seulement quelques pays d’Amérique latine sont des exportateurs d’armes. Cela signifie que les pays développés occidentaux sont, de loin, les plus gros exportateurs d’armes dans le monde.

Qui achète le plus d’armes

La carte des importateurs est radicalement différente de celle des exportateurs. Pour commencer,

  • l’Arabie saoudite et l’Inde sont des acteurs majeurs, absorbant respectivement 4,11 G$ et 3,36 G$ du marché, l’un en raison de conflit avec l’Iran et le Yémen pour le premier, et le Pakistan pour l’Inde.
  • Chacun de ces deux pays est entouré d’un petit nombre d’autres pays qui font aussi de gros achats.

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles certains pays sont de grands importateurs, car un pays peut simplement trouver plus intéressant d’acheter des armes au lieu de tout fabriquer chez lui. Pourquoi l’Australie, par exemple, essaierait-elle de construire des avions militaires alors qu’elle peut simplement les acheter aux États-Unis avec qui elle a historiquement d’excellentes relations ?

Il y a aussi beaucoup de conflits régionaux qui poussent les pays à dépenser le plus d’argent possible pour les dernières technologies militaires, comme l’Inde et le Pakistan.

Et puis il y a un certain nombre de pays totalitaires et agressifs, peu recommandables, dirigés par des dictateurs et des « hommes forts » ou des oligarchies. Ils ont leur propre programme militaire, et il est clair qu’ils sont prêts à dépenser beaucoup d’argent pour les meilleures armes.

Enfin, un aspect peu évoqué est celui des pièces détachées. Le choix d’un pays fournisseur dépend de la confiance dans le temps que le pays acheteur lui porte, afin de s’assurer qu’il continuera à lui livrer les pièces de maintenance dont il aura besoin, sans quoi ses armements seront inutilisables.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

  1. https://data.worldbank.org/indicator/MS.MIL.MPRT.KD
  2. https://data.worldbank.org/indicator/MS.MIL.XPRT.KD?view=map
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz