Quantcast
Publié par Gaia - Dreuz le 31 janvier 2019

Source : 7sur7

Le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a déclaré mercredi travailler à une interdiction des eaux italiennes aux navires d’ONG secourant des migrants au large de la Libye.

« Nous sommes en train de travailler à une mesure qui limite la possibilité d’entrer dans les eaux territoriales italiennes, en intervenant en amont », a déclaré M. Salvini, patron de l’extrême droite italienne, tout en assurant qu’il ne s’agissait pas d’instaurer un « blocus naval » mais d’appliquer « les lois en vigueur ».

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des sources au sein de son ministère ont précisé qu’il s’agissait de mettre au point une « procédure standard dans le cas de nouvelle arrivée d’un navire d’ONG », en concertation avec le ministère des Infrastructures (chargé des Transports).

Ces sources ont cité l’article 83 du Code de la navigation italien, qui stipule: « Le ministère des Transports et de la navigation peut limiter ou interdire, pour des motifs d’ordre public, le transit et l’arrêt des navires marchands dans les eaux territoriales, déterminant les zones où cette interdiction s’étend ».

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Les fonctionnaires des deux ministères « sont au travail pour bloquer certains navires ‘non inoffensifs’ faisant route vers l’Italie et qui, en favorisant l’immigration clandestine, pourraient représenter un risque pour la sécurité nationale », ont ajouté les sources au ministère de l’Intérieur.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz