FLASH
[22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 février 2019

William Bourdon, l’avocat militant et principal activiste défendeur du retour des djihadistes en France, saute de joie : ces islamistes dont il s’obstine à défendre la bonne moralité, reviennent. Et comme les Français ne sont pas en mesure de les rapatrier, ils ont demandé aux Etats-Unis de le faire pour eux. Les Français peuvent se rassurer : ils ne recevront pas un traitement trop pénibles et seront dans quelques années et quelques séances de déradicalisation, de nouveau actifs.

Source : Bfmtv

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le retour des Français arrêtés en Syrie s’est précisé ces derniers jours. Près 150 personnes sont concernées par ces transferts, qui seront encadrés par les forces spéciales américaines selon le plan envisagé. Sauf changement géopolitique majeur sur place, le premier avion doit atterrir en France dans quelques semaines.

L’annonce, il y a quelques jours, du retour des Français arrêtés en Syrie, et détenus par les Kurdes, a fait grand bruit. C’est pourtant dans le plus grand des secrets que les autorités françaises travaillent à ce transfert massifqui concerne désormais, selon nos informations, un peu moins de 150 personnes dont une cinquantaine de majeurs, hommes et femmes, et un peu moins d’une centaine d’enfants, dont certains en bas âge. Un chiffre qui peut encore évoluer avant leur arrivée effective sur le sol français, tant la situation reste instable en Syrie.

A ce stade, il s’agit du plan le plus abouti envisagé. Ce qui a été dit aux services antiterroristes français, c’est que le transfert de ces ressortissants, dont certains sont soupçonnés d’avoir combattu dans les rangs de Daesh ou d’avoir été en lien avec l’entreprise terroriste, doit se faire en deux temps. Si ce plan envisagé est suivi jusqu’au bout, un premier avion atterrira en France dans quelques semaines. Deux semaines plus tard, un autre appareil fera de même avec un convoi composé dans une grande majorité de mineurs.

Ce retour lui-même peut être remis en cause jusqu’au dernier moment du fait de questions géopolitiques entre les forces présentes sur place. La décision finale sera prise par l’Elysée. 

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Deux avions américains

A bord de ces deux avions se trouveront des figures sensibles de la mouvance jihadiste: Adrien Guihal, un proche des frères Clain, connu pour être la « voix » de la revendication des attentats de Magnanville et de Nice; Thomas Barnouin, membre de la filière dite d’Artigat; ou encore Quentin Le Brun, figure de la propagande de Daesh, connu pour avoir brûlé son passeport face caméra en 2014. Emilie König figure également sur cette liste. La Bretonne, recherchée pendant de nombreux mois par les services de renseignement de plusieurs pays, est soupçonnée d’avoir organisé le départ de nombreuses personnes pour la Syrie.

Ce plan sera mis en oeuvre par les Etats-Unis, alors même que l’annonce de leur retrait de Syrie a forcé les autorités françaises à envisager cette option d’un retour massif. Les forces spéciales américaines, qui ont déjà rapatrié une dizaine de ressortissants américains sur leur territoire, vont donc extraire ces Français des camps détenus par les Kurdes, les regrouper et les mettre dans des avions. Les Américains les raccompagneront également jusqu’en France. A bord des appareils, aucune escorte française, mais des gendarmes du GIGN sur le tarmac pour les réceptionner.

Des auditions déjà réalisées en Syrie

Un fois sur le sol français, les majeurs qui font l’objet d’un mandat d’arrêt international seront directement présentés à un magistrat du pôle antiterrorisme afin d’être mis en examen. Les autres seront d’abord placés en garde à vue dans les locaux de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à Levallois-Perret. La justice aura à charge d’évaluer, au cas par cas, les suites à donner dans chaque dossier. Selon nos informations, les magistrats pourront s’appuyer sur les auditions déjà réalisées en Syrie par les services de renseignement américain. Les enfants, eux, seront pris en charge par les services sociaux.

Au lendemain de nos révélations la semaine dernière concernant ce retour massif, et le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, et le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, avaient parlé d’hypothèse pour qualifier ce retour. Il semblerait toutefois que les autorités aient préféré cette option, afin de prévenir une éventuelle dispersion dans la nature de ces jihadistes français alors que le départ des Etats-Unis va fragiliser la situation en Syrie, ou encore pour éviter que ces Français soient remis par les Kurdes au régime de Bachar al-Assad, avec le risque qu’il se serve de ces ressortissants comme moyen de pression diplomatique.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :