FLASH
[22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 8 février 2019

A Oulu en Finlande, les migrants sont interdits d’accès dans les écoles et les garderies finlandaises à la suite de viols multiples d’enfants.

La municipalité finlandaise de Oulu annonce que les migrants ne sont plus autorisés à visiter les écoles et les garderies, rapporte Samhällsnytt (1)

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La raison en est que les parents se sont plaints des soi-disant « visites d’intégration » et se sentent inquiets pour leurs enfants après la récente vague de viol contre des toutes jeunes filles.

Selon la police finlandaise, les auteurs présumés sont des hommes migrants venus dans le pays ces dernières années et la plupart des victimes de viol sont des fillettes.

La municipalité d’Oulu, en Ostrobotnie du Nord, est l’un des endroits que les médias ont mis en lumière en rapport avec la vague de viol. À Oulu, la police enquête sur au moins dix migrants pour des infractions sexuelles graves contre des filles d’à peine dix ans.

Les parents se sont plaints et ont exprimé leur inquiétude sur la façon dont la municipalité peut permettre au projet d’intégration ESIKOTO de continuer.

ESIKOTO est une expérience d’intégration où les migrants visitent les écoles et les garderies pour en apprendre davantage sur la société à travers des cours et des groupes d’étude. Elle est également censée promouvoir le multiculturalisme.

Cependant, le multiculturalisme est allé trop loin vers la culture des pays de ces migrants, où se marier avec une petite fille est souvent autorisé, et la direction municipale choisit maintenant de répondre à la demande des parents et de mettre fin au projet d’intégration.

Mika Penttilä, responsable de l’éducation et de la culture dans la municipalité, confirme qu’avec les organisateurs du projet, ils ont décidé qu’il n’y aurait plus de visites.

Récemment, les médias ont également publié de nouvelles statistiques sur les crimes sexuels dans la municipalité d’Oulu.

Arto Karnaranta, chef adjoint de la police, explique qu’en un an seulement, entre 2017 et 2018, les infractions sexuelles ont augmenté de 20 %. Et la seule chose qui a changé dans la région, c’est la présence des migrants d’origine moyen-orientale et africaine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

  1. Samnytt
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :