Quantcast
FLASH
[15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  |  [05/10/2019] Tremblement de terre à San Francisco  |  Vendredi, 2 gardes protégeant une synagogue #Berlin ont arrêté un syrien qui tentait d’entrer dans le bâtiment avec un couteau  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hélios d'Alexandrie le 8 février 2019

C’est bien connu Jorge Mario Bergoglio, dit le pape François, a une prédilection particulière pour l’islam. C’est à croire qu’il cherche à créer, non une synthèse du christianisme et de l’islam, mais une sorte d’union matrimoniale.

Certainement pas un mariage catholique où le divorce est interdit, mais pourquoi pas un mariage islamique où l’époux musulman a le droit de battre son épouse, de la violer, de la répudier et de la reprendre à sa guise.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le 4 février, à Abu Dhabi lui et le grand imam d’Al-Azhar, Ahmed Al Tayeb ont convolé en justes noces, ils ont signé une déclaration commune «la Fraternité humaine pour la paix et la cohésion entre les peuples».

Certains prétendent qu’en signant ce document, le Pape cherche à « réconcilier » les chrétiens et les musulmans. Mais cette prétendue réconciliation n’a aucun sens, dans la mesure où l’agresseur musulman n’a aucunement l’intention de mettre fin à son agression, et dans la mesure où l’agressé chrétien, non seulement ne fait rien pour se défendre, mais pousse l’imbécilité jusqu’à s’excuser d’être agressé.

L’Église catholique se reproche amèrement d’avoir mis au monde la civilisation occidentale, historiquement la plus humaine et la plus achevée. Même si elle n’y est pour rien, elle se reproche encore plus l’échec de l’islam et sa faillite morale. Désormais la « charité chrétienne » exige qu’elle s’humilie et qu’elle place l’islam sur un piédestal.

Le pape ne cherche donc pas la réconciliation mais le mariage punitif, voire expiatoire, soit une relation sadomasochiste entre l’islam et l’Église catholique.

L’imam d’el Azhar n’a aucune raison de renoncer à son traditionnel double discours, bien au contraire. Il ne se privera pas d’agiter la branche d’olivier et abreuvera le pape de tout ce que le pape veut entendre et ne demande qu’à croire. Déclarations solennelles et signature de documents ne coûtent rien et s’avèrent drôlement rentables. Al Tayeb gagne sur toute la ligne, il aurait dû se trouver dans le box des accusés, mais le voilà placé sur la tribune à égalité avec le pape. Il part d’Égypte, où il est contesté et vertement dénoncé par à peu près tous ceux qui cherchent à sortir de la malédiction islamique; et le voilà aux émirats où il retrouvera, grâce au pape, une virginité renouvelée et une renommée mondiale. De retour en Égypte il narguera ses critiques et ne manquera pas de se vanter auprès des siens.

Tout musulman a carte blanche pour mentir et dissimuler ses intentions, tant que le mensonge et la dissimulation font avancer la cause de l’islam. Cette tactique el Tayeb la maitrise parfaitement et ne se prive pas de l’utiliser. Tout musulman, et el Tayeb ne fait pas exception, sait qu’Allah dans le coran lui ordonne de ne pas prendre pour amis les juifs et les chrétiens (5.31). Allah dit aussi que les gens du livre (les juifs et les chrétiens) ressemblent à des ânes qui portent des livres (62.5), ou qu’ils sont pire que des bêtes qui s’égarent (7. 179). Allah dans le coran appelle à anéantir les chrétiens qui affirment que Jésus est son fils (9.30) . Allah dit aussi que les associateurs (les chrétiens qui associent Jésus à Allah) ne sont qu’impureté « najas » (9. 28). Dans le verset de l’épée Allah ordonne de tuer les associateurs partout où ils se trouvent (9.5), etc. etc. Autrement dit si l’imam d’Al Azhar, en signant la déclaration d’Abu Dhabi, était vraiment sincère, il se trouverait à renier la parole d’Allah donc à apostasier. Sachant pertinemment qu’il ne la renie d’aucune façon , on peut conclure sans risque d’erreur qu’il ment et dissimule pour faire avancer la cause de l’islam.

Le pape est-il naïf ou sait-il qu’on le roule dans la farine? Les deux possibilités ne s’excluent pas nécessairement. Des naïfs orgueilleux et têtus ça existe, si par hasard ils embrassent l’idéologie gaucho-tiers-mondiste, et que l’un d’entre eux chausse les souliers de Saint Pierre, alors l’Église catholique se retrouve dans de jolis draps.

Je ne partage pas l’opinion selon laquelle le grand imam d’Al Azhar, pressé de toutes part, a fini par céder et accepter de répondre positivement et de bonne foi aux « impératifs » du dialogue, de la bonne entente et du respect des droits en matière de religion. Sa signature apposée sur un document ressemble à s’y méprendre à une promesse politicienne, elle n’engage que ceux y croient. L’Histoire a cette fâcheuse habitude de se répéter à chaque fois qu’on oublie ses leçons: en septembre 1938, le premier ministre britannique Neville Chamberlain, de retour de la conférence de Munich, a exhibé l’accord qu’il venait de signer avec Hitler et a déclaré à la foule enthousiaste : Grâce à cet accord que je viens de signer avec Herr Hitler, c’est la paix notre vie durant! On connaît la suite, un an plus tard éclatait la seconde guerre mondiale.

El Tayeb a refusé catégoriquement de mettre les jihadistes de l’État Islamique au ban de l’islam, cela lui a été reproché mais en fait il avait islamiquement raison. Ces jihadistes sont d’authentiques musulmans observants, la seule chose qu’el Tayeb leur reproche c’est la violence, non parce qu’elle est contraire à l’islam, mais parce qu’elle ternit l’image de l’islam et met les musulmans sur la défensive. Et si elle Tayeb résiste aux demandes du président El Sissi, pour modifier en profondeur les manuels scolaires islamiques qui polluent les cerveaux des écoliers, c’est qu’il sait qu’il n’a pas le droit d’empêcher l’enseignement intégral de la charia.

Tout ça le Pape et ses proches collaborateurs ne peuvent pas ne pas le savoir. Ils le savent mais cela ne les fera pas changer d’avis ni de trajectoire : l’Église catholique a lié son sort à l’islam, c’est-à-dire qu’au lieu de le laisser se noyer dans la déchéance, elle a choisi de s’unir à lui et de lui reconnaître un statut moral qu’il ne mérite pas.

Si c’est cela la charité chrétienne nouvelle mouture, alors elle ressemble étrangement à un pacte de suicide!

La haute hiérarchie de l’Église catholique marine dans le relativisme religieux, elle n’a certes plus la foi qui soulève les montagnes et pour tout dire elle doute, non seulement d’elle-même mais du message et de sa mission qui consiste à le préserver et le transmettre.

Les catholiques qui ne se racontent pas d’histoires et qui ne se bercent pas d’illusions sont face à un dilemme : ou ils choisissent de rester dans l’Église catholique et acceptent de sombrer avec elle, ou ils choisissent de prendre leur destin en main. Mieux vaut le schisme que la mort assurée, entre deux maux il faut choisir le moindre.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hélios d’Alexandrie pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz