Quantcast
FLASH
[21/04/2019] L’acteur juif Zelinskiy vient de remporter haut la main les élections présidentielles en Ukraine  |  Des écoles de Barcelone retirent 200 livres jugés sexistes de leurs bibliothèques : dont le petit chaperon rouge et la belle au bois dormant.. Les ayatollahs de la bien-pensance nous étouffent  |  Attentats Sri Lanka mise à jour : 200 morts, 525 blessés, 8 bombes  |  Le bilan provisoire des attentats du Sri Lanka se monte à 130 morts, et plus de 460 blessés  |  [18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 février 2019

Le ministre chinois des Affaires étrangères a condamné samedi la visite du Premier ministre indien Narendra Modi dans les territoires occupés.

La Chine affirme que l’État frontalier de l’Arunachal Pradesh, au nord-est du pays, est occupé et elle « s’oppose résolument » aux activités des dirigeants indiens dans cette région.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La visite de Modi s’inscrivait dans le cadre d’une série de réunions publiques dans la région visant à obtenir le soutien de son parti nationaliste hindou Bharatiya Janata en vue des élections indiennes prévues pour mai.

Malgré les récents efforts déployés pour améliorer les relations bilatérales entre les deux pays sur le sort de ces territoires occupés, les différends concernant la frontière montagneuse entre l’Indochine et la Chine – qui a déclenché une guerre en 1962 – et la région que la Chine prétend être le sud du Tibet – sont restés une question sensible.

« La Chine exhorte la partie indienne à respecter la situation générale des relations bilatérales, à respecter les intérêts et les préoccupations de la Chine, à chérir la dynamique d’amélioration des relations entre les deux pays, et à s’abstenir de toute action qui aggraverait les différends et compliquerait la question frontalière », a déclaré son ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

En réponse, le porte-parole officiel du ministère indien des Affaires étrangères a déclaré que l’Arunachal Pradesh était « une partie intégrante et inaliénable de l’Inde ».

« Les dirigeants indiens visitent l’Arunachal Pradesh de temps en temps, comme ils visitent d’autres régions de l’Inde. Cette position constante a été communiquée à la partie chinoise à plusieurs reprises. »

L’Inde et la Chine ont cherché à rétablir leur confiance réciproque après une impasse armée sur une partie de la frontière himalayenne en 2017.

Modi et le président chinois Xi Jinping se sont rencontrés à plusieurs reprises l’année dernière pour donner une impulsion aux discussions commerciales. Mais, selon les représentants du gouvernement indien et de divers organismes commerciaux indiens, les progrès ont été très lents.

De nombreux territoires sont occupés et disputés dans le monde. Un seul fait l’objet des condamnations internationales et des appels au Boycott. C’est celui de la plus ancienne minorité persécutée au monde, et ceci explique cela.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :