Publié par Gally le 10 février 2019

En déni de réalité, nombreux sont encore les Français refusant d’assumer l’évidence : s’ils ne vivent pas dans un pays totalement communiste, cela ne devrait tarder.

Fiscalité confiscatoire, économie sous contrôle étatique, justice instrumentalisée, médias monolithiques définissant ce qui est « bien », tropisme net pour les dictatures les plus infectes à l’extérieur s’accompagnant d’une haine à peine voilée de la liberté à l’intérieur : tous les symptômes sont pourtant là pour qui ne se crève pas les yeux pour ne pas voir.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mais le Français est ainsi fait qu’il se refuse à voir ses chaînes, et passe au contraire son temps à en prendre la défense.

Mettons-le en face de son avenir. Voici le programme, le « plan », conseillé par Novethic, « l’accélérateur de transformation durable de la Caisse des Dépôts », donc de l’Etat Français, en dehors de toute pseudo alternance politique.

Lisez bien le document. Lisez-le deux fois.

Le Kampuchéa démocratique, fondé rappelons le par un Pol Pot pur produit de la fabrique à dictateurs française, qui aboutit à la mort du quart de la population cambodgienne en 4 ans.

La balle est dans votre camp : continuez à parcourir en chantant les « chemins de la servitude », mais dans ce cas assumez ce qu’il y a au bout du chemin, ou décidez-vous enfin à passer à l’âge adulte et cessez d’échanger votre liberté contre le pseudo confort d’un état nounou.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gally pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz