Quantcast
FLASH
[10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 février 2019

Ilhan Omar a essuyé un tir de barrage des deux côtés du spectre politique – y compris de l’ancien ambassadeur d’Obama en Israël, pour avoir envoyé des tweets antisémites laissant entendre que le Congrès est à la botte des juifs. David Duke, l’une des grandes figures du Ku Klux Klan, l’a immédiatement soutenue.

Ilhan Omar, une Démocrate du Minnesota où se concentre une partie importante de la communauté somalienne des Etats-Unis, a été élue à la Chambre des représentants lors des élections de novembre 2018.

Le week-end dernier, Ilhan Omar a retweeté un message du journaliste Glenn Greenwald qui a critiqué les commentaires du parlementaire Républicain Kevin McCarthy contre Omar et sa collègue d’origine palestinienne Rashida Tlaib, Démocrate du Michigan.

« C’est à propos du « bébé Benjamin », a tweeté Omar, en référence au billet de 100 dollars sur lequel figure Benjamin Franklin, une accusation antisémite classique que le peuple juif contrôle la politique avec de l’argent.

Et sous la pression de ceux qui lui demandaient de clarifier à qui elle faisait allusion, Omar a tweeté : « AIPAC! » (le lobby pro-israélien du Congrès).

Omar a déjà fait l’objet de critiques de la part des Républicains pour ses tweets antisémites.

Et elle a régulièrement nié être antisémite, et a reproché aux Républicains de mal interpréter ses commentaires contre Israël. Mais cette fois, elle est allée trop loin, et les Démocrates se sont joints aux Républicains pour condamner son antisémitisme.

  • Chelsea Clinton, la fille de l’ex-président Clinton, a tweeté que les politiciens ne devraient pas « faire du trafic d’antisémitisme ».
  • La députée Liz Cheney, le membre du Congrès Max Rose et le leader de la minorité parlementaire Kevin McCarthy, ainsi que d’autres, ont tous condamné les propos d’Omar, la contraignant à regret à des excuses, expliquant qu’elle « doit faire des progrès »…

Omar a dit que son intention n’était jamais d’offenser « mes électeurs ou l’ensemble des Juifs américains ». . . . C’est pourquoi je m’excuse sans équivoque. » Excuses qui n’ont convaincu personne, car elles ont été faites pour tenter de se sortir d’affaire, en réaction aux pressions inattendues des Démocrates.

L’antisémitisme met d’accord des individus par ailleurs politiquement divisés et en désaccord sur à peu près tout. Lorsqu’il s’agit de cracher sur les juifs, avec ou sans l’habillage antisioniste, les islamo-gauchistes et les néo-nazis partagent la même rhétorique que les islamistes, les blancs suprémacistes et les négationnistes.

David Duke, un négationniste de l’Holocauste et ancien « Grand Sorcier » du Ku Klux Klan, a soutenu la fausse affirmation d’Omar selon laquelle l’AIPAC, le lobby pro-israélien de Washington, domine les décisions des politiciens et du Congrès pour qu’ils soient pro-Israël. « Les sionistes sont les plus puissants politiciens de la politique américaine, » a-t-il tweeté.

Omar a fait de nombreuses déclarations qui dépassent la simple critique politique d’Israël. Elle a affirmé son soutien au mouvement antisémite Boycott, Désinvestissement et Sanction contre Israël (BDS), a laissé entendre qu’Israël n’est pas une démocratie, et elle a dans le passé accusé Israël d' »hypnotiser le monde », paraphrasant le canard antisémite selon lequel les juifs contrôlent le monde en coulisse pour leur seul bénéfice, même si elle s’est depuis quelque peu excusée pour cela – mais seulement après avoir été poussée à le faire par la levée de boucliers et de critiques.

Le lobby AIPAC contrôle-t-il le Congrès et la politique américaine ?

Afin d’aller un peu plus loin, et parce qu’il existe, parmi nos lecteurs, des antisémites convaincus que les juifs contrôlent réellement la politique américaine, voire mondiale, voici la liste des 50 principaux lobbys de Washington (1).

Les chiffres parlent d’eux-mêmes et détruisent les thèses conspirationnistes :

LobbyDépenses 2016Dépenses 2015Rang 2015
U.S. Chamber of Commerce$103,950,000$84,730,0001
National Association of Realtors$64,821,111$37,788,4072
Blue Cross Blue Shield$25,006,109$23,702,0493
American Hospital Association$20,970,809$20,687,9357
Pharmaceutical Research & Manufacturers of America$19,730,000$18,920,0009
American Medical Association$19,410,000$21,930,0004
Boeing$17,020,000$21,921,0005
National Association of Broadcasters$16,438,000$17,400,00010
AT&T$16,370,000$16,370,00013
Business Roundtable$15,700,000$19,250,0008
Alphabet (maison mère de Google)$15,430,000$16,660,00012
Comcast$14,330,000$15,680,00014
Southern Co.$13,900,000$12,860,00018
Dow Chemical$13,635,982$10,820,00026
Lockheed Martin$13,615,811$13,954,05317
NCTA – The Internet and Telephone Assoc.$13,420,000$14,120,00016
FedEx$12,541,000$12,405,83520
Northrop Grumman$12,050,000$11,020,00024
Exxon Mobil$11,840,000$11,980,00021
Amazon$11,354,000$9,435,00034
CTIA$10,970,000$10,150,00029
General Dynamics$10,739,944$10,259,89028
Verizon Communications$10,080,000$11,430,00023
Altria Group$10,060,000$9,630,00032
Amgen$9,860,000$10,525,00027
Koch Industries$9,840,000$10,830,00025
American Bankers Association$9,831,000$12,690,00019
Pfizer$9,750,000$9,417,65035
Prudential Financial$9,400,000$7,962,50047
Biotechnology Innovation Organization$9,230,000$8,350,00042
United Technologies$9,165,000$11,470,00022
American Chemistry Council$9,020,000$10,050,00030
Royal Dutch Shell$8,990,000$8,700,00037
AARP$8,710,000$7,559,00054
Microsoft$8,710,000$8,490,00039
Facebook$8,692,000$9,850,00031
Edison Electric Institute$8,620,000$8,350,00042
Oracle$8,620,000$8,470,00040
General Motors$8,500,000$9,120,00036
National Association of Manufacturers$8,490,014$16,950,00011
National Amusements (CBS & Viacom)$8,441,000$7,980,00046
T-Mobile$8,089,900$6,127,00066
Bayer$7,990,000$7,730,00051
Coca-Cola$7,930,000$8,670,00038
American Airlines$7,870,000$6,600,00061
United Parcel Service$7,767,848$8,155,85645
Chevron$7,470,000$7,200,00056
Alliance of Automobile Manufacturers$7,452,500$7,640,00053
Securities Industry & Financial Market Assoc.$7,400,000$7,770,00050
AbbVie$7,260,000$5,220,00088

Vous n’avez pas trouvé AIPAC dans la liste ? C’est parce qu’avec les autres groupes qui soutiennent Israël au Congrès, ils ont investi un peu moins de 4 millions de dollars (2), dont environ 3 millions pour AIPAC qu’accuse Omar, faisant de lui un lobby somme toute bien secondaire. Mais rien n’arrête les antisémites n’est-ce pas, et surtout pas la réalité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

  1. The Hill
  2. Business pundit
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz