Quantcast
FLASH
[18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 février 2019

Après les propos antisémites de l’élue Ilhan Omar dont j’ai parlé hier (1) – parce que je savais ne pas pouvoir compter sur Le Monde et les médias français pour dénoncer l’antisémitisme d’une femme noire, la chambre basse du Congrès a voté une rare résolution bipartite pour dénoncer l’antisémitisme.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Omar a été dénoncée cette semaine après avoir colporté ce vieux cliché antisémite sur Twitter que les juifs contrôlent les Etats-Unis, la politique, et le monde en général par l’argent. Elle s’est excusée, contrainte et forcée à la demande des dirigeants Démocrates, qui l’ont publiquement réprimandée.

La chambre basse a ensuite adopté à l’unanimité, hier mercredi, une condamnation générale de l’antisémitisme, juste quelques jours et en réaction aux déclarations antisémites de la Démocrate du Minnesota Ilhan Omar. Celle-ci a déjà reçu de nombreuses critiques – des deux côtés de l’échiquier politique, sur ses récents commentaires antisémites concernant Israël et les juifs, mais le Congrès a jugé que cela ne suffisait pas, et a voulu marteler qu’il ne tolérera pas de propos antisémites parmi ses membres.

Le libellé du texte, qui ne mentionne pas Omar par son nom, a été approuvé à un extraordinaire 424 voix contre 0 – extraordinaire compte tenu du climat de division très fort de Washington.

La procédure législative utilisée permet au parti minoritaire de présenter une motion de dernière minute pour modifier la loi juste avant son adoption. La procédure ne fonctionne presque jamais pour le parti minoritaire, en partie parce que la minorité tente habituellement d’apporter des changements radicaux au projet de loi que la majorité rejette rapidement.

Mercredi, cependant, les Républicains ont demandé l’ajout d’un libellé à la résolution qui déclare qu’il est dans « l’intérêt national des États-Unis de combattre l’antisémitisme au pays et à l’étranger ».

« Face à la montée malheureuse de l’antisémitisme et aux tentatives de délégitimation d’Israël, la Chambre des représentants des États-Unis doit souligner l’importance de la lutte contre l’antisémitisme et rejeter tous les mouvements qui nient le droit d’Israël à exister « , affirme l’amendement.

L’auteur du libellé ajouté, le Républicain David Kustoff du Tennessee, a indiqué que le libellé visait Omar.

« Il faut mettre un terme à ce ton horrible d’antisémitisme de la part de certains membres du Congrès », a déclaré M. Kustoff. « Les ajouts que j’ai proposés confirment l’intérêt des États-Unis pour la lutte contre l’antisémitisme au pays et à l’étranger, ce que mes collègues des deux côtés de l’allée devraient et doivent appuyer. Je suis fier d’être aujourd’hui solidaire de ma communauté juive, car cette haine n’a pas sa place dans notre pays. »

Les Républicains demandent maintenant le retrait d’Omar de son mandat à la Commission des affaires étrangères, un acte qu’ils n’ont pas le pouvoir d’accomplir eux-mêmes.

Comme on est loin des propos creux et mécaniques du Premier ministre français, qui a récité la litanie officielle et gnangnan du « gouvernement-qui-lutte-avec-la-plus-grande-fermeté » contre l’antisémitisme, après avoir appris que l’antisémitisme a fait un nouveau bond en France (tandis que le racisme, la xénophobie et l’islamophobie ont fortement reculé).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

  1. Dreuz
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz