FLASH
[21:12] Plus de 100 blessés selon la Croix Rouge après de violents affrontements à Beyrouth  |  Le Havre : l’auteur pro-palestinien d’une prise d’otages dans une banque a été mis en examen et écroué  |  Le bâtiment de l’Association des banques à Beyrouth est complètement saccagé  |  Un groupe de manifestants prend le contrôle du ministère des Affaires étrangères du Liban  |  Trump fournit une aide d’urgence cruciale au Liban. Les États-Unis envoient de la nourriture, de l’eau et des fournitures médicales à Beyrouth  |  « Il faut tous les pendre » est le thème des manifestations aujourd’hui à Beyrouth. « Amenez-moi des députés et je les pendrai »  |  Des manifestants prennent d’assaut le ministère de l’énergie à Beyrouth  |  Des chercheurs britanniques et allemands créent un matériau en aluminium-céramique qui ne peut pas être coupé  |  Coronavirus : Donald Trump suspend l’impôt sur les salaires jusqu’à la fin de 2020  |  L’administration de Trump envoie des troupes fédérales pour calmer les émeutes de Memphis et St-Louis que les maires n’osent pas affronter  |  Bahaa Al-Hariri : Le Hezbollah contrôle le port de Beyrouth, et nous avons besoin d’urgence d’une enquête internationale  |  Le chef des douanes libanaises, son prédécesseur, et le directeur du port ont été arrêtés  |  Beyrouth dans la rue : « Terroristes, terroristes, le Hezbollah sont des terroristes »  |  Deux ressortissants libanais abattus à Téhéran dans la même rue que la maison d’Abu Mahdi al-Muhandis, assassiné avec Soleimani en janvier  |  L’aviation israélienne a lancé de lourdes frappes sur les terroristes au nord de Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 février 2019

Des Palestiniens sont morts ce lundi, et plusieurs autres ont été blessés, après que les troupes égyptiennes ont envoyé des gaz toxiques dans un tunnel de contrebande reliant Gaza à la péninsule du Sinaï, rapporte Al Jazeera (1).

Iyad al-Bozum, porte-parole du ministère de l’Intérieur de Gaza dirigé par le Hamas, a déclaré à Wafa News que les deux hommes sont Abdul Hamid al-Akar, un policier du Hamas de 39 ans, tué au cours d’une « mission de sécurité pour inspecter le tunnel », et Sobhi Abu Qarshin, 28 ans. Abu Qarshin serait mort au cours d’une tentative de sauvetage.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Bozum a déclaré que le major al-Akar et Qarshin, « a suffoqué à cause de l’inhalation de gaz toxiques ».

Des témoins ont confirmé que l’Egypte a pompé du gaz dans le tunnel.

Les deux Palestiniens tués étaient en mission pour sauver trois travailleurs qui avaient appelé à l’aide après que le gaz toxique ait été pompé dans le tunnel, selon le porte-parole.

Les équipes de la protection civile, alertées dimanche, ont récupéré les deux corps dans le tunnel « après un grand effort qui a duré plusieurs heures », a déclaré Bozum dans un communiqué.

Ils ont également secouru deux autres agents de sécurité qui avaient participé à la mission et les ont évacués vers l’hôpital, car ils souffraient également d’inhalation de gaz. Le ministère n’a pas dit quel gaz était utilisé par les Égyptiens.

Pas de réaction de la communauté internationale, pas un mot des médias, ni des activistes pro-palestiniens. Pas de condamnation de l’ONU – pas même un communiqué

Aussi grave que soit une attaque chimique, il y a un élément infiniment plus toxique dans cet événement, et c’est bien évidemment le double standard qui est appliqué contre Israël.

J’ai souvent écrit, mais ce n’est que mon humble analyse, que pour les médias et la communauté internationale, ce n’est pas que des Palestiniens soient tués qui leur importe, mais qui les tue. Mon analyse se révèle exacte et j’aurais de loin préféré avoir tort.

Imaginez. Si vous le pouvez. Fermez les yeux et imaginez. Imaginez les réactions si Israël avait gazé des Palestiniens.

  • Entendez-vous les déclarations du président Macron, celles de l’UE, celle du conseil de sécurité de l’ONU si Israël avait gazé les tunnels ?
  • Voyez-vous la taille des titres des médias pour qualifier un tel acte ? Le Monde, Libération, auraient consacré toute leur première page pour accuser les juifs, 70 ans après avoir été gazés, de gazer un autre peuple à son tour.
  • Des manifestants pro-palestiniens, main dans la main avec les partis politiques de gauche et d’extrême gauche, auraient défilé à Paris, à Berlin, à Londres et à New-York. La Judée Samarie se serait soulevée. Gaza aurait déclenché une pluie de roquettes sur Israël. Le Hezbollah et l’Iran auraient promis de nettoyer les juifs de la Palestine.

Je dis « imaginez », mais votre imagination est probablement en deçà de la réalité. Israël, gazer des Palestiniens ?

Maintenant que j’ai obtenu de vous que vous imaginiez, je vous demande un effort encore plus grand : expliquez-moi ce double standard. Expliquez-moi pourquoi l’Egypte a pu, ce lundi, utiliser des gaz pour tuer des Palestiniens dans l’indifférence générale. Et ne me dites pas que les journalistes sont tous antisémites, que Macron est antisémite, que les dirigeants de l’UE et de l’ONU sont antisémites, car vous et moi savons que ce n’est pas le cas. Quelle est l’explication de ce deux poids deux mesures ?

Un dernier point et je vous laisse à vos méditations

En 2016, une douzaine d’anciens ambassadeurs ont publié une tribune très critique et très sévère contre Israël et en défense des Palestiniens (2). Ils s’appellent Yves Aubin de La Messuzière, Denis Bauchard, Bertrand Dufourcq, Christian Graeff, Pierre Hunt, Patrick Leclercq, Jean-Marc de La Sablière, Jean-Louis Lucet, Gabriel Robin, André Ross, Jacques-Alain de Sédouy et Alfred Siefer-Gaillardin. Les avez-vous entendus réagir ? Comment croire en la sincérité de leur engagement, et leur réel désir de protéger les Palestiniens, s’ils restent silencieux lorsqu’ils se font gazer ?

Où sont les cris d’Alain Gresh, les dénonciations de Pascal Boniface, le poison pro-palestinien de Piotr Smolar dans le Monde et les attaques au vitriol d’Edwy Plenel ? Ce ne sont que des larmes de crocodile ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. Al Jazeera
  2. Le Monde

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz