Quantcast
FLASH
[11/12/2019] #Netanyahou songe à recruter l’ancien directeur de campagne de #Trump, Corey Lewandowski, pour sa prochaine campagne électorale  |  Sondage : #Trump devant tous les candidats Démocrates dans le Michigan  |  #Obama a refusé de donner une aide militaire à l’#Ukraine, mais @CBSNews prétend que #Trump met l’Ukraine en danger face à la #Russie  |  Un Islamiste a fait encore un attentat-suicide, à l’extérieur de la principale base américaine en #Afghanistan  |  [10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 février 2019

Ce n’est pas tous les jours que vous entendrez parler d’un pays musulman qui protège ses minorités religieuses. Les exemples sont rares, et c’est à la mise au ban et au classement comme entité terroriste des Frères musulmans par le président al-Sissi, que l’on doit cela. Tandis que les dirigeants français s’obstinent à tenir ce groupe dangereux pour honorable, les imbéciles.

Source : Lorientlejour

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Quatre jeunes égyptiens ont été placés en détention pour quatre jours par le Parquet, après la diffusion d’une vidéo dans laquelle ils se moquaient des rites chrétiens coptes, a indiqué lundi une source judiciaire.

Les quatre étudiants, âgés de 19 à 24 ans, sont accusés d' »outrage à la religion chrétienne » par le parquet de Zagazig, dans le gouvernorat de Charqiya (nord). Leur placement en détention a été décidé tard dans la nuit de dimanche à lundi. Ils risquent jusqu’à cinq ans d’emprisonnement.

Les quatre jeunes accusés avaient été arrêtés la semaine dernière après la diffusion sur internet, fin janvier, d’une vidéo dans laquelle ils se moquaient des chants de prière coptes. Ils avaient ensuite supprimé cette vidéo et publié un message d’excuses.

Dans ce pays de 98 millions d’habitants à majorité musulmane, la communauté chrétienne copte, qui représente environ 10% de la population égyptienne, se plaint régulièrement de discriminations et d’inégalités.

En Egypte, les procès pour « outrage à la religion chrétienne » sont bien plus rares que ceux pour « outrage à la religion musulmane », généralement lancés contre des intellectuels libéraux musulmans.

En 2016, quatre adolescents coptes avaient été condamnés, dont trois à cinq ans de prison, pour « outrage à l’islam » après avoir parodié dans une vidéo une scène de prière musulmane. Ils ont fui le pays fin 2016 et trouvé refuge en Suisse où ils ont obtenu l’asile.

Le président Abdel Fattah al-Sissi, arrivé au pouvoir en 2014 un an après la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi, a multiplié les gestes symboliques envers les chrétiens.

Le pays met en avant ce discours d’ouverture, en particulier auprès des chancelleries occidentales, bien que les défenseurs des droits humains accusent le régime de M. Sissi de réprimer les voix dissidentes et de violer la liberté d’expression.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz