Quantcast
FLASH
[23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 février 2019

Un fameux sondage que les médias se sont empressés de faire oublier concluait que juste derrière le Front national, le Front de gauche de Mélenchon comprenait la plus forte proportion d’antisémites de tous les partis politiques. Mélenchon avait hurlé, la réalité le rattrape.

Source : Letelegramme

LFI se retrouve au centre d’une polémique pour son « ambiguïté » présumée vis-à-vis de l’antisémitisme, alors que la manifestation de mardi à laquelle pourrait participer Jean-Luc Mélenchon s’annonce tendue, près d’un an après son départ forcé de la marche pour Mireille Knoll.

Des membres du gouvernement ont vilipendé la réaction de Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) aux insultes proférées par des gilets jaunes samedi à l’encontre du philosophe conservateur, Alain Finkielkraut. Le patron des députés LFI avait tweeté dimanche : « Conscient de l’instrumentalisation de l’antisémitisme, je crois aussi qu’il ne faut jamais laisser passer le racisme. Autour de Finkielkraut, il y avait aussi des gilets jaunes qui voulaient le défendre et s’opposer à l’attaque. Je suis avec eux ».

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pour Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, le leader de la France insoumise « ne condamne pas » les attaques contre le philosophe. « C’est un naufrage, Jean-Luc Mélenchon », a-t-elle lancé, rappelant qu’il « a été républicain, il a été ministre, sénateur, élu européen ». De quoi susciter en retour l’ire de Jean-Luc Mélenchon sur Twitter, lundi : « Agnès Buzyn, au nom du gouvernement contre la France Insoumise, montre que pour les macronistes la lutte contre l’antisémitisme n’est pas sincère. Juste un prétexte politicien pour régler des comptes », a dénoncé sur Twitter Jean-Luc Mélenchon.

Réactivant des soupçons touchant régulièrement la gauche radicale, le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation, Gabriel Attal, a attaqué : « Je vois Jean-Luc Mélenchon parler « d’instrumentalisation de l’antisémitisme ». C’est une ambiguïté malsaine. On attend de lui qu’il condamne, point barre, pas qu’il relativise et fasse de la théorie du complot ». Les critiques viennent aussi d’autres formations. La tête de liste EELV, Yannick Jadot, s’est notamment dit « stupéfait, choqué, outré, d’entendre des responsables politiques qui finalement minimisent les actes d’antisémitisme ».

Des menaces de mort

La Licra a pour sa part visé les propos de Thomas Guénolé, coresponsable de l’École de formation de LFI, les comparant avec ceux de la « presse d’extrême droite en 1936 ». Le politologue insoumis avait tweeté, dimanche : « Cela fait des années qu’Alain Finkielkraut répand la haine en France. Contre les jeunes de banlieue. Contre les musulmans. Contre l’Éducation nationale, etc. L’insulter, comme insulter quiconque, est condamnable. Mais le plaindre, certainement pas ». « Ils ne l’ont pas insulté en le traitant de réactionnaire mais comme juif. Ça ne fait jamais tilt ? Relativiser c’est déjà accepter ! #çasuffit », a rétorqué Olivier Faure, premier secrétaire du PS.

Les militants de LFI sont « blessés » par ces controverses, a confié à l’AFP leur directeur des campagnes et numéro 2 sur la liste pour les européennes, Manuel Bompard, qui a clairement condamné dimanche les insultes contre Alain Finkielkraut. « Chez nous, les plus anciens se mobilisent depuis 40 ans contre toute forme de racisme ». Le siège parisien du mouvement a reçu lundi deux appels de menaces de mort, a-t-il rapporté.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le responsable se dit en outre inquiet pour les manifestations de mardi contre l’antisémitisme, dans ce climat et après le précédent de mars 2018, lorsque Jean-Luc Mélenchon avait été contraint à quitter précipitamment la marche blanche pour Mireille Knoll. Craignant que des groupuscules s’organisent pour les exclure, les Insoumis ne confirmeront leur participation qu’au tout dernier moment.

LFI s’est plusieurs fois débattue avec des accusations de complaisance et d’ambiguïté vis-à-vis de l’antisémitisme au nom de la défense des banlieues. En novembre 2017, la députée Danièle Obono, militante antiraciste très active, avait défendu sa « camarade » Houria Bouteldja, porte-parole du Parti des indigènes de la République (PIR) et régulièrement accusée d’antisémitisme. « Les juifs sont les boucliers, les tirailleurs de la politique impérialiste française et de sa politique islamophobe », déclarait Houria Bouteldja en 2015. Face au tollé, Danièle Obono avait dû préciser qu’elle était en « profond désaccord » avec le PIR.

« À la France insoumise, il y a quelque chose qui pose problème », a jugé auprès de l’AFP le directeur de l’Observatoire des radicalités Jean-Yves Camus. « Pas les convictions individuelles de Jean-Luc Mélenchon ou celles de dirigeants comme Manuel Bompard, François Ruffin, mais ce refus idéologique de considérer que certaines formes d’antisionisme mènent à l’antisémitisme ».

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :