Quantcast
FLASH
[23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 février 2019
La sœur de Jussie Smollett, Jurnee Smollett-Bell, a travaillé comme porte-parole de l’ancien président Barack Obama. A droite, Jussie Smollet dansant avec Michelle Obama sur scène.

La haine pure. Le racisme anti-blanc d’un noir dont il est mal vu de parler de l’existence. D’un homme qui cherche à monter les gens les uns contre les autres, à raviver et exciter des haines qui ont longtemps plombées l’Amérique, mais ont très fortement diminuées, et qui a tenté de faire porter son attaque sur des soutiens de Trump.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Voilà ce que Jussie Smollet, un proche de la famille Obama, a tenté de faire en inventant une agression contre lui par deux hommes blancs portant des casquettes pro-Trump.

Le 29 janvier dernier, le chanteur Jussie Smollett a déclaré avoir été attaquée par deux hommes blancs qui portaient une casquette pro-Trump, et lui auraient crié des insultes racistes et homophobes ainsi que l’expression « This is MAGA country » (ici, c’est le pays Make American Great Again – slogan de la campagne électorale de Trump).

Les médias, trop heureux de l’occasion de taper sur les électeurs de Trump qu’ils veulent faire passer pour racistes, évidemment, et sans s’embarrasser ni de prudence ni de la moindre vérification des faits propre au métier de journaliste, ont en cœur hurlé à la responsabilité du président, qui « donne le ton » de l’état d’esprit raciste qui règne en Amérique. Bien-sûr : Donald Trump est responsable tout ce que si passe dans les esprits des gens, c’est évident.

Mais l’incident raciste a rapidement tourné au bizarre…

Smollett a d’abord expliqué que les agresseurs l’auraient aspergé d’un produit chimique, lui auraient passé une corde autour du cou et lacéré le visage. Il fut admis le même jour à l’hôpital Northwestern Memorial.

La police, le FBI, ont pris les choses très au sérieux – un crime haineux et raciste ne reste pas ignoré.

Mais sur les réseaux sociaux, les gens ont commencé à douter.

« Smollet vit dans un quartier essentiellement gay et noir de Chicago » a expliqué un voisin dubitatif, laissant échapper sa surprise que des blancs se soient montrés dans le coin.

La police a pris l’affaire très au sérieux. Lorsqu’elle lui a demandé son smartphone, il a refusé. Assez rapidement, les enquêteurs sont arrivés à la conclusion que le chanteur a mis en scène son agression.

Deux frères nigériens

Deux sources policières informées de l’enquête ont déclaré à CNN que la police de Chicago est arrivée à la conclusion que l’acteur Jussie Smollett a payé deux hommes pour orchestrer son agression.

« Smollett nie avoir joué un rôle dans son attaque », a immédiatement déclaré un de ses avocats.

Deux hommes, deux frères, ont été arrêtés mercredi dernier à leur descente d’avion, et ont été relâchés sans inculpation vendredi après que la police de Chicago eut cité la découverte de « nouvelles preuves ».

Des dossiers qui montrent que les deux frères ont acheté la corde trouvée autour du cou de Smollett dans une quincaillerie à Chicago ont été découverts chez les frères.

On apprit ensuite que Smollett les a payés 3500 dollars pour cette falsification, et leur a promis de leur donner encore 500 dollars après l’affaire.

La police les considère maintenant comme « suspects dans l’affaire ».

La semaine précédente, Smollet avait déclaré avoir reçu une lettre anonyme de menaces à son travail, contenant de la poudre blanche (qui s’est avéré être du Tylenol) avec les mots « Smollett Jussie, tu mourras noir. »

Interrogé sur Good Morning America, Smollet a lancé « ça aussi je l’ai inventé ? » (la réponse est oui : ça aussi a été fabriqué, le magazine qui a servi à composer la lettre de menaces qui aurait servi de déclencheur à sa parodie d’agression a depuis été retrouvé dans l’appartement de deux frères)…

Et toujours rien dans la presse française…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :