Quantcast
FLASH
[21/06/2019] Reuters: L’Iran a reçu un message de #Trump via Oman durant la nuit, l’avertissant d’une attaque imminente contre l’Iran, selon des responsables du gouvernement iranien  |  [20/06/2019] #Trump affirme que ceux qui ont détruit un drone américain au Moyen Orient ne l’ont pas fait intentionnellement et que l’Iran n’est pas impliqué  |  9 terroristes recherchés, arrêtés en Judée et Samarie  |  [19/06/2019] Les médias disent que les électeurs Républicains ont perdu leur enthousiasme, alors ils cachent que Trump a reçu 24,8 millions $ de dons en 24 h!  |  Les islamistes ne se reposent jamais : nouvelle tuerie dans des villages du centre du Mali, 38 morts et de nombreux blessés  |  [18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 février 2019

Source : Leparisien

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Shamima Begum, une jeune djihadiste qui avait rejoint le groupe Etat islamique en Syrie, avait récemment demandé à rentrer au Royaume-Uni.

La famille de Shamima Begum s’est dite « très déçue » mardi de la décision du gouvernement britannique de retirer sa nationalité britannique à la jeune femme qui avait rejoint le groupe djihadiste Etat islamique en Syrie et souhaite désormais rentrer au Royaume-Uni.

« La famille est très déçue de l’intention du ministère de l’Intérieur de donner l’ordre de déchoir Shamima de sa nationalité », a indiqué son avocat, Tasnime Akunjee, sur Twitter. « Nous examinons toutes les voies légales pour contester cette décision », a-t-il ajouté.

Selon ITV News, le ministère de l’Intérieur a adressé une lettre à la mère de Shamima Begum, reçue mardi, l’informant de la décision du ministre de l’Intérieur Sajid Javid de lui retirer sa nationalité britannique. Le courrier souligne aussi la possibilité de faire appel. Le Home Office n’a pas réagi dans l’immédiat.

Un bébé né durant le week-end

Au Royaume-Uni, le ministre de l’Intérieur a le pouvoir de déchoir un citoyen britannique de sa nationalité s’il estime que la décision relève de « l’intérêt général », et à condition qu’elle ne le rende pas apatride (dans le cas de Shamima Begum, ses parents sont originaires du Bangladesh).
Shamima Begum, 19 ans, originaire de l’est londonien, avait rejoint l’organisation EI en Syrie en 2015, avec deux adolescentes fréquentant la même école qu’elle.

Elle est actuellement cantonnée dans un camp de réfugiés du nord-est syrien après avoir fui, à l’instar de centaines de proches de djihadistes de l’EI, les combats dans l’est du pays.

Elle y a donné naissance à son troisième enfant durant le week-end et réclamé de la « compassion » afin de rentrer au Royaume-Uni avec son bébé, tout en disant ne pas regretter d’avoir rejoint la Syrie. Ses deux premiers enfants sont décédés de maladie et malnutrition.

Le cas de Shamima Begum illustre le dilemme auquel sont confrontés plusieurs gouvernements européens, entre interdire le retour de leurs ressortissants djihadistes pour des questions de sécurité, ou leur permettre de revenir pour les traduire en justice.

La patronne de Scotland Yard, Cressida Dick, a indiqué mardi que la jeune femme pourrait être arrêtée, interrogée et faire l’objet d’une enquête si elle revenait.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz