Publié par Gaia - Dreuz le 25 février 2019

Source : Jforum

« Je participe volontiers à une manifestation antisioniste »

Il semble que les propos de Macron aient créé l’effet inverse de celui souhaité, en France, et le Bureau de Vigilance contre l’antisémitisme a qualifié “d’effrayante” la recrudescence d’incidents depuis.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Un homme portant une veste jaune attaque un manifestant alors que des gaz lacrymogènes flottent dans l’air lors d’affrontements avec la police prendant une manifestation du mouvement des “Gilets jaunes” à Nantes (France), le 15 décembre 2018. (crédit photo: STEPHANE MAHE / REUTERS)

Quelques jours seulement après que Macron a annoncé qu’il adopterait la définition de l’antisémitisme de l’ Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), affirmant également que l’antisionisme était une forme d’antisémitisme, le pays a récemment assisté à une augmentation d’incidents antisémites.

Il semble que les propos de Macron ont créé l’effet inverse en France, et le Bureau de la Vigilance contre l’antisémitisme a qualifié “d’effrayante” la recrudescence d’incidents. Entre autres incidents, des graffitis insultant et menaçant les Juifs dans diverses régions du pays ont été découverts.

Sur les murs d’une villa de la ville d’Ambai dans les Alpes, une énorme inscription disait : “Macaron – la prostituée (pute) des Juifs” accompagnée d’étoiles de David.

Un jeune homme de 17 ans à bicyclette dans une banlieue nord de Paris a été attaqué par trois assaillants inconnus qui l’ont traité de “sale juif”, lui ont cassé le poignet et volé son téléphone portable, tout cela à cause du port de la kippa.

Une femme de 51 ans a été agressée près de chez elle à Garges-les-Gonnesse par deux hommes armés de couteaux. Les deux antisémites l’ont interpellée en cirant : “Putain juive, nous allons tous vous brûler.”

Lors d’un autre incident, des personnes ont inscrit “sale juif” sur la plaque signalétique d’un médecin juif, sur la façade d’une clinique dentaire à Paris, alors qu’elles ne touchaient pas l’étiquette de son collègue médecin non juif. Des informations font également état de Juifs dans le pays qui auraient reçu des menaces de mort par téléphone et par courrier, parfois accompagnés de croix gammées.

Jérôme Rodriguez, l’un des principaux dirigeants du mouvement des gilets jaunes en France, qui a perdu un œil à la suite d’une balle en caoutchouc tirée par la police, a déclaré à Maariv que son mouvement n’était pas antisémite. Néanmoins, at-il ajouté, “Finkielkraut est quelqu’un qui s’adresse son peuple pour lui faire connaître son point de vue”. Selon Rodriguez, il n’a pas participé à la manifestation contre l’antisémitisme parce qu’il était “occupé à visiter les points de contrôle de son mouvement dans diverses régions du pays”. Cependant, il a ajouté que s’il avait le temps, il préférerait participer à une manifestation organisée par une organisation antisioniste qui soutient le boycott d’Israël “.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

48
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz