Quantcast
FLASH
[27/06/2019] Tunisie : explosion d’une voiture piégée sur l’avenue Bourguiba  |  [21/06/2019] Reuters: L’Iran a reçu un message de #Trump via Oman durant la nuit, l’avertissant d’une attaque imminente contre l’Iran, selon des responsables du gouvernement iranien  |  [20/06/2019] #Trump affirme que ceux qui ont détruit un drone américain au Moyen Orient ne l’ont pas fait intentionnellement et que l’Iran n’est pas impliqué  |  9 terroristes recherchés, arrêtés en Judée et Samarie  |  [19/06/2019] Les médias disent que les électeurs Républicains ont perdu leur enthousiasme, alors ils cachent que Trump a reçu 24,8 millions $ de dons en 24 h!  |  Les islamistes ne se reposent jamais : nouvelle tuerie dans des villages du centre du Mali, 38 morts et de nombreux blessés  |  [18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 3 mars 2019

La police finlandaise enquête à propos d’une vidéo récemment publiée sur les réseaux sociaux par le groupe de vigilance «Les soldats d’Odin».

La vidéo sous-titrée en anglais et en arabe, supprimée depuis de Facebook et de Vimeo, montre un groupe d’hommes masqués habillés de noir, armés de battes et de chaînes en marche vers la caméra dans l’obscurité hivernale, accompagné d’une musique heavy metal.

Un porte-parole du groupe annonce « l’ouverture de la chasse aux pédophiles ». Il explique que leurs cibles sont les « touristes du sexe qui ont envahi notre pays et font la chasse à nos enfants ».

Comme les autorités et les politiciens demeurent passifs, les soldats d’Odin vont se charger de rendre la justice. Ils affirment que la moitié des « propositions sexuelles » adressées aux mineures sont faites par des Arabes. Toutefois, le groupe souligne que la « chasse » est aussi ouverte à tous les pédophiles et violeurs de toutes les couleurs, les autochtones comme les étrangers.

Nous leur promettons un rendez-vous mémorable et sans la police.

Cette vidéo est une réponse aux abus sexuels subis par de jeunes filles mineures perpétrés à Oulu et à Helsinki par des groupes de migrants, arrêtés depuis par la police.

Le Conseil national de la Police a demandé au Département de la Police d’Helsinki de déterminer si cet appel pouvait être considéré comme un crime de haine envers des groupes ethniques et de définir quelles mesures préventives devraient être prises à l’égard de cette vidéo.

Selon le Conseil de la Police :

les crimes de haine présumés ne peuvent pas être systématiquement traités comme des infractions graves, mais répondre aux crimes sexuels par des crimes de violence ne contribuent en rien à la protection de la vie humaine, ni à la sécurité publique.

A force de tolérance et de bienveillance à l’égard des harceleurs et violeurs musulmans, dont les délits sont souvent justifiés par leur « culture » et ou par l’incompréhension de « nos codes de conduite », il n’est pas surprenant que des citoyens décident de s’ériger en justiciers et d’infliger aux criminels – bénéficiant de la clémence d’une justice , qui ne coule plus comme l’eau d’un torrent intarissable – la punition qu’ils méritent. Némésis, la déesse grecque de la Vengeance et de la Justice doit frémir de honte et de colère.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Danemark : un migrant sur cinq affirme que la femme est responsable de son viol.

Selon une enquête récente, 17 % des hommes appartenant à des minorités ethniques justifient le viol des Danoises par leur façon provocante de s’habiller. Jamais coupables ces braves !

« Ce sont elles les seules responsables de leur viol » , affirment-ils. Il est évident qu’une femme enveloppée dans la si seyante cage textile musulmane de la vertu n’éveillera pas les pulsions des obsédés sexuels importés, quoique… dans leurs pays d’origine, même protégées par leur cuirasse de chasteté halal, les femmes n’échappent pas toujours à l’appétit sexuel débridé de leurs frères en Allah.

Ce chiffre élevé a surpris « l’innocente » ministre de l’Egalité, Eva Kjuer Hansen du parti libéral-conservateur au pouvoir, Venstre, et l’a brutalement propulsée dans le monde réel.

Je suis vraiment en colère. Bien entendu, de telles attitudes ne sont pas acceptables et soulignent la nécessité d’un débat au sein de la Société sur les valeurs qui doivent prévaloir.

Eva Kjer Hansen à la radio danoise

Un débat ! Mot inconnu dans le vocabulaire d’une certaine minorité, persuadée de sa supériorité, qui ne voit dès lors aucun intérêt à débattre sur des valeurs qui ne sont pas les siennes, celles de la charia, la loi d’Allah prévalant de toute façon sur celles des hommes. Eva Kjuer Hansen oublie qu’elle ne s’adresse pas à des Danois mais à des individus imprégnés jusqu’à la moelle dès leur prime enfance d’une misogynie resté figée au VIIe siècle à l’époque bénie de leur prophète bien aimé, un modèle à suivre.

Elle a admis que certain membres de la minorité immigrée (sans préciser laquelle, restons politiquement correct) étaient toujours réfractaires à la notion d’égalité entre les hommes et les femmes.

Ils pensent encore que la femme est responsable de l’éducation des enfants et que l’homme devrait toujours avoir le dernier mot. Il n’est pas permis à la femme d’avoir des amis du sexe opposé et il est normal qu’un homme défende son honneur par la violence.

Excuse bien pratique pour se débarrasser en toute légalité d’une femme devenue encombrante ou d’une fille désobéissante, trop attirée par les lumières de l’Occident dépravé.

Les immigrés et leur descendance représentent 12.9% de la population totale du Danemark.

Un précédent sondage révéla que la moitié des personnes reconnues coupables de viol et/ou de tentatives de viol entre janvier 2016 et mai 2017 étaient des immigrés, principalement originaires de Syrie, de Somalie, d’Afghanistan, d’Erythrée, d’Irak et du Cameroun. Pays musulmans , tous des modèles merveilleux en matière des droits de la femme !

Les experts ont attribué cette surreprésentation à une faible intégration et à des différences culturelles. On nous avait pourtant affirmé que nous recevions la crème de la crème. Aurions-nous été honteusement dupés ?

Les auteurs de ces crimes sexuels, notamment les violeurs en groupe, manifestent du mépris envers les femmes occidentales, qu’ils accusent d’être des putes, et peuvent donc être violées. Elles ne doivent pas se plaindre, car quand elles sortent, elles s’offrent elles-mêmes aux hommes.

a déclaré Christian Diesen, professeur émérite à l’Université de Stockholm, expliquant ainsi la façon de penser de ces immigrés. Tous de véritables « gentlemen » ayant le respect de la femme chevillé au corps depuis leurs premiers pas dans les doux pays musulmans de leur enfance.

Souvent, cette attitude se reflète également lors d’interrogatoires menés par la police. Ils se comportent de manière arrogante et salissent l’image de la femme. Ils n’éprouvent aucun remords, car ils ne voient pas ce qu’ils ont fait de mal, la femme par son attitude provocante étant la seule responsable à leurs yeux.

La question de l’homosexualité constitue un autre point de divergence. Un migrant sur cinq (soit 22%) a déclaré que l’homosexualité ne devrait pas être acceptée par la société, ce qui contredit clairement les valeurs danoises.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Ces migrants musulmans, une fois généreusement accueillis dans nos pays, se comportent en vainqueurs et imposent leurs lois, leurs traditions, leurs coutumes barbares et leur idéologie politique pseudo religieuse aux populations de leur pays hôte et ce sans aucune gêne, comme si un tel comportement était tout à fait naturel.

Mais pourquoi se gêneraient-ils ?

Ne sont- ils pas une source de richesse inestimable, un cadeau en or pour nos sociétés décadentes, comme nous répètent à l’envie nos maîtres à penser au pouvoir, tout en nous sommant fermement de le croire et d’accepter sans rechigner leurs belles traditions, leur façon de vivre et de penser, qui un jour seront les nôtres… A nous de nous adapter dès maintenant, le cœur joyeux et reconnaissant, si nous voulons bénéficier de tous les bienfaits de cette immense civilisation qu’est la civilisation musulmane. Songez à la fabuleuse période mythique de l’Age d’Or d’Al Andalus, où toutes les communautés coexistaient en pleine harmonie sous la férule bienveillante du Pacte d’Omar.

Nous les femmes, créatures inférieures, nous voilà averties : si nous voulons être respectées, revêtons sans plus tarder l’habit de la vertu musulmane et notre vie s’écoulera comme un long fleuve tranquille, éclairée par la douce lumière d’Allah. Tel est le message que nous donnent les violeurs musulmans, cautionné par certains de nos chers juges dont la clémence à leur égard n’a d’égale que leur profonde dhimmitude.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources :

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz