Quantcast
FLASH
[23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 9 mars 2019

Il est maintenant certain que le grand inquisiteur Mueller rendra bientôt un rapport qui ne contiendra rien qui puisse permettre d’incriminer Donald Trump.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il était évident dès le départ que les choses s’achèveraient ainsi, puisque Donald Trump n’a jamais pratiqué de collusion avec la Russie. C’était d’autant plus évident que le fondement de cette histoire (qui aurait pu être grotesque si elle n’avait été monstrueuse et n’avait intoxiqué tant d’esprits et produit tant de désinformation pendant plus de deux ans) était un dossier frelaté et faux acheté par Hillary Clinton.

Mais, ayant en eux désormais un fanatisme qui les rend prêts à croire n’importe quoi pour justifier leur rage, les Démocrates ont voulu penser que Mueller trouverait quand même quelque chose, extorquerait peut-être un faux témoignage d’apparence crédible à l’un de ceux qu’il a fait chanter et mis sous pression, inventerait (qui sait) de fausses preuves. 

Ils sont bredouilles et savent que lorsque le dossier sera publié, ils auront l’air minables. 

Il leur faut donc passer à autre chose. 

Il leur reste à faire planer la calomnie en laissant entendre qu’il y a quand même quelque chose à trouver quelque part. Et il leur reste à prolonger l’action de Mueller, qui va bientôt rentrer chez lui. 

Ils ne disposent plus d’un ministre de la Justice nul et pusillanime puisque Jeff Sessions a été remplacé par un homme solide, William Barr. Ils ne disposeront très bientôt plus du vice-ministre douteux et sans doute félon, Rod Rosenstein, qui quitte le Ministère de la Justice. Ils ne disposent pas du FBI dont les dirigeants crapuleux (Jim Comey, Andy McCabe) ont été remplacés. 

Mais puisqu’ils ont la majorité à la Chambre des représentants, ils en président les commissions et ils vont en tirer avantage. 

Ce sont deux commissions du Congrès qui ont fait venir la semaine dernière le sordide Michael Cohen pour qu’il vomisse sur Trump des heures durant. Cela a fait les gros titres des médias du monde entier. Cela a provisoirement défoulé les Démocrates. Cela a nui aux négociations menées par Trump à Hanoi. Mais cela n’a pas suffi aux Démocrates. Il leur faut plus. 

Jerry Nadler, qui préside le House Judiciary Committee vient de lancer des réquisitions de documents en direction de 81 personnes et institutions. Tout figure dans la liste. Les cadres dirigeants et les comptables des entreprises de Trump, ses enfants, ses secrétaires, ses amis, ses avocats actuels, les associations charitables auxquelles il a fait des dons, les banques dans lesquelles il a des comptes, ceux qui ont écrit des livres élogieux sur lui. La liste est plus longue encore. La liste des documents demandés peut conduire à penser qu’elle a été rédigée par un psychopathe stalinien. Tous les courriers, tous les emails, tous les relevés téléphoniques, tous les relevés de compte en banque, toutes les déclarations d’impôt des personnes concernées sont exigés, sur plusieurs années. Examiner tout cela va prendre des mois et impliquer de nombreux employés. En supplément, les personnes concernées vont être convoquées au Congrès aux fins d’audition. 

Ce qui est cherché ? Des traces de collusion encore. Des traces d’”obstruction à la justice”. Des traces de fraude, de mensonge et de je ne sais quoi d’autre. 

Parler de harcèlement serait bien au-dessous de la réalité. Il s’agit de traiter comme des criminels tous les membres de la famille Trump, tous ceux qui travaillent ou ont travaillé pour Trump, tous ceux qu’il connaît ou qu’il a connus. Il s’agit de terroriser quiconque envisagerait encore de s’approcher de lui. 

Et ce n’est là que ce qui est demandé par une Commission. D’autres Commissions vont présenter leurs demandes. 

J’ai parlé plus haut de “psychopathe stalinien” au singulier. J’aurais dû employer le pluriel, car il y a des dizaines de psychopathes staliniens à la Chambre des représentants. 

Je ne sais même pas si, quand Staline voulait organiser une purge, cela allait aussi loin. C’est insensé. C’est inquiétant. C’est destiné a épaissir considérablement l’écran de fumée destiné à empêcher les Américains de voir ce que Trump a accompli et continue à accomplir, et à persister à calomnier frénétiquement, en espérant que les Américains finiront par dire : “quelle horreur ce Président”.

L’essentiel des activités de la Chambre des représentants aux mains des Démocrates va être consacré à ce que je viens de décrire pendant les deux années qui viennent. C’est monstrueux et sans précédent. 

Quand des propositions concrètes émanent des Démocrates, elles feraient passer Pol Pot au temps du génocide cambodgien pour un homme raisonnable : elles vont du “Green New Deal” censé faire retourner les Etats-Unis à l’âge de pierre ou presque, à l’infanticide, qu’est l’avortement au neuvième mois de grossesse. Et je ne parle pas ici de la présence d’islamistes antisémites parmi les Démocrates siégeant à la Chambre des représentants, et du refus des Démocrates de présenter et soutenir une motion condamnant explicitement l’antisémitisme, ce qui signifie qu’ils assument de devenir ce qu’ils deviennent : un parti acceptant l’antisémitisme et contribuant à le propager. 

Les Démocrates vont choisir un candidat à l’élection présidentielle de 2020 dans quelques mois. Même si ce candidat tente de se donner une façade présentable, il sera candidat de ce parti-là. Un parti gauchiste fanatique aux pratiques staliniennes, et qui accepte l’antisémitisme et contribue à le propager. 

Ce candidat aura le soutien des grands médias de gauche, à commencer par les chaînes MSNBC et CNN, où les Démocrates tels que Jerry Nadler viennent quotidiennement débiter des monstruosités délirantes devant des journalistes complices. 

La situation est très délétère. Il y a maintenant vraiment deux Amériques qui ne se fréquentent plus et ne se parlent plus, et qui vivent dans deux réalités différentes. Regarder FoxNews et lire la presse web qui informe encore, c’est vivre dans le monde tel qu’il est, savoir où en est l’économie mondiale, ce que sont les tensions géopolitiques planétaires, et savoir ce que fait Trump. Regarder MSNBC et CNN, et lire le Washington Post et le New York Times, c’est penser que la Russie a des plans maléfiques pour détruire la planète entière, que Donald Trump est un agent de Poutine et un malade mental, et penser que la terre peut se trouver détruite si l’abject Donald Trump reste président un an de plus. Ceux qui regardent MSNBC et CNN peuvent en conséquence prendre ceux qui regardent FoxNews comme des dangers publics et les agresser physiquement. Mieux vaut dans la rue aux Etats-Unis ne pas dire en public qu’on regarde FoxNews et ne pas avoir de vêtement indiquant un soutien à Trump. Par prudence. 

Je pense plus que jamais que Trump sera réélu en 2020. Le discours de deux heures qu’il a prononcé au CPAC (Conservative Political Action Committee) voici quelques jours était puissant, argumenté, humoristique, sans égal. 

Les Démocrates n’ont pour arguments que les crachats et les imprécations. Ils n’ont que des propositions comme celles que j’ai énoncées plus haut, ou lorsqu’ils se font plus modérés, des suggestions pour analphabètes susceptibles de croire à la semaine des quatre jeudis et au barbier qui rase gratis. 

Ce qu’on doit souhaiter pour l’Amérique et pour le monde (car, il ne faut jamais l’oublier, ce qui se passe en Amérique a un impact sur le monde entier) est que les Démocrates soient confrontés en 2020 à la déroute la plus absolue de leur histoire. 

Il fut une époque où le parti Démocrate n’était pas ce qu’il est devenu : une horreur extrêmement dangereuse. 

Que des journalistes français et européens désinforment et se fassent complices de ce qu’est et de ce que fait le parti Démocrate aujourd’hui est répugnant. 

En les lisant, je pense aux journalistes français et européens qui allaient en Union soviétique sous Staline et qui revenaient en parlant de la bonhomie du petit père des peuples et de la prospérité des paysans soviétiques qui faisaient joyeusement deux mirifiques récoltes de blé par an. Les journalistes français et européens qui allaient en Union soviétique sous Staline et écrivaient ce qu’ils écrivaient se faisaient complices des crimes de Staline. 

Les continuateurs de ces journalistes ont bondi d’allégresse quand Phnom Penh est tombée aux mains des “libérateurs” khmers rouges. 

Les continuateurs des continuateurs buvaient du champagne quand Obama a été élu, et n’ont toujours pas compris qu’une trajectoire directe a conduit de l’élection d’Obama à l’émergence de l’Etat Islamique et aux attentats sanglants commis jusqu’au cœur de Paris, Londres et Manchester. 

Les continuateurs des continuateurs des continuateurs voudraient voir les disciples d’Obama ruiner l’Amérique, la transformer en un régime totalitaire en ruines, y propager l’antisémitisme, et ils voudraient donc voir les conséquences qui pourraient découler de tout cela. Dois-je dire que je vois en eux des criminels par le verbe ? Tout comme les Démocrates d’aujourd’hui me font horreur, les continuateurs des continuateurs des continuateurs me font horreur eux aussi, et suscitent mon dégoût. 

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

PS Paul Manafort vient d’être condamné à quatre ans de prison, pour fraude fiscale. C’est une condamnation lourde. Les leaders Démocrates ont trépigné de rage à l’annonce de ce verdict et se sont succédé sur CNN et MSNBC pour exprimer leur dépit. Ils voulaient que Paul Manafort, qui aura bientôt soixante-dix ans, meure en prison. Simplement parce que Paul Manafort a travaillé pour Donald Trump, parce que Robert Mueller voulait qu’il mente et accuse Tump et parce qu’il a refusé de mentir. Sans commentaire.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :