Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 mars 2019

En psychologie, la projection consiste à transporter un élément de son caractère à une autre personne. Appliquée aux médias, ceux qui accusent à tout va de Fake News sont ceux qui en font le plus grand usage. Mais il existe un autre mal : la déformation ou la dissimulation.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

1er constat – Un sondage WSJ/NBC, mené du 24 février au mercredi 27 février (1), a montré que près de neuf Afro-Américains sur dix (88 %) disent désapprouver le travail que fait Trump en tant que président ; près des deux tiers des Latinos (64 %) pensent la même chose, et 61 % des femmes désapprouvent également ce que fait Trump.

2e constat – Depuis le rapport du département du Travail de novembre 2017 sur l’emploi, le taux de chômage des Afro-Américains et des Hispaniques a chuté sept fois pour atteindre des niveaux d’emploi records. En fait, le taux de chômage des Noirs (5,9%) et des Hispaniques (4,4%) est maintenant au plus bas niveau jamais enregistré depuis que la statistique existe (2).

Résultat de ces bons résultats : la demande étant forte, les entreprises ont commencé à offrir de meilleurs salaires pour attirer les demandeurs, et en 2018, les salaires ont plus augmenté (+3,4%) que la meilleure des 10 dernières années (3).

Meilleurs salaires, moins de chômage, voilà de quoi satisfaire les plus exigeants.

Mais, mais…

Mais alors, pensez-vous en vous grattant la tête, puisque l’économie et l’emploi sont les sujets qui préoccupent le plus les Américains, pourquoi diantre les Afro-Américains et les Hispaniques sont-ils à ce point mécontents du travail que fait le président ?

La réponse n’est pas évidente – car personne n’en parle.

3e constat – Trois des quatre principales chaînes de télévision nationales n’ont tout simplement pas pris la peine de mentionner les bons résultats du chômage (4). Univision et Telemundo, les deux réseaux télévisés américains en langue espagnole n’en ont pas parlé du tout.

  • Il n’y a eu qu’un seul reportage mentionnant un record de l’emploi dans les reportages des journaux télévisés du soir d’ABC, de CBS ou de NBC.
  • 95 % des émissions diffusées le jour de l’annonce d’un record d’emploi par le Bureau de la statistique de l’emploi (équivalent de l’INSEE) n’en ont pas tenu compte.
  • Des records d’emplois été établis sept fois au cours de l’année. Deux records ont été battus au cours d’un même mois. Il y a eu quatre mois de record consécutifs – avril, mai, juin et juillet 2018 : et aucune chaîne câblée n’a jugé que ces informations méritaient d’être publiées.
  • Un seul reportage sur les trois réseaux câblés a reconnu l’existence de ces records. Il s’agit de CBS Evening News du 1er juin 2018, qui a indiqué que le taux de chômage des Afro-Américains avait chuté à un niveau historique de 5,9%. Mais ils n’ont pas mentionné que le chômage des Asiatiques avait également chuté à un niveau record de 2,1 % ce mois-là, ni celui des Hispaniques.
  • Aucune chaîne n’a signalé les quatre plus bas niveaux records de chômage des Hispaniques (4,7%, 4,6%, 4,5%, 4,4%) depuis novembre 2017.
  • Deux journaux télévisés seulement ont signalé durant toute l’année que le taux de chômage afro-Américain (6,8%, 6,6%) était au plus bas.
  • CNN en espagnol en a « parlé » une seule fois en décembre : en fait, il s’agissait d’un écran montrant le taux de chômage de 4,4% des Hispaniques, mais la présentatrice, Ione Molinares a contredit le rapport, disant que le taux « a augmenté » alors que le tableau montrait qu’il avait baissé, et qu’il était en fait tombé à un autre record de plein emploi.

Conclusion

Même si vous êtes très malin, même si vous êtes bien informé, même si vous savez déjouer les Fake News et ne pas être manipulé par les médias, comment pouvez-vous humainement imaginer ce dont ils ne parlent pas du tout ? Comment pouvez-vous deviner que Trump fait du bon travail si aucun média ne vous en parle ?

Et il y a pire.

Regardez ce degré de vice du monde médiatique.

  • Les journalistes ne publient pas les bons chiffres du chômage pour les races afro-américaine et hispanique – deux marqueurs qui permettent par ailleurs d’affirmer que Trump est un raciste.
  • Ces deux catégories n’entendent pas ce que Trump a fait pour eux, mais qu’il est raciste, et ils jugent que son travail est nul.
  • Et les chaînes viennent ensuite agiter fièrement les chiffres des sondages qui annoncent que ces deux catégories détestent ce que fait Trump.

En voilà une belle façon de fausser les sondages qui n’est jamais évoquée. Les journalistes m’inspirent beaucoup de dégoût.

Et vous avez les mêmes chez vous.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. MSN
  2. Reading Eagle
  3. The Olympian
  4. News busters

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

32
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz