Quantcast
FLASH
[23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 11 mars 2019

Adrien Sénécat est l’un des deux journalistes qui animent le Décodex du Monde, et ça se ressent dans les dégâts. Sur son compte Twitter, le piniouf écrit : « Journaliste un peu borné sur la vérification des faits » @decodeurs @lemondefr

Le 28 février, Le HuffPost, qui n’est pas marqué au fer rouge de la honte pour diffusion de fausses nouvelles par le Décodex, publie une fausse information. « Une boulangère noire est victime de racisme à Levallois-Perret » écrit le média jadis honorable (1).

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

  • Le même jour, le Parisien se joint aux attaques. Olivier Bureau, un journaliste qui ne laisse jamais la vérité se mettre en travers d’une bonne histoire, publie « Indignation et solidarité autour d’une boulangère de Levallois » (2), et précise, sans vérifier ses sources, que « Pauline dénonce des insultes racistes répétées à son égard. Son témoignage, relayé par la Ligue de défense noire africaine, soulève sur les réseaux une avalanche de commentaires indignés, jusqu’à la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa. » (Ce n’est qu’après la vérification par Checknews que l’affaire est un Fake, que Bureau publiera un contre article).
  • Le lendemain 1er mars, l’Express, qui est très bien vu par Sénécat (il y a travaillé, et les copains bénéficient d’un traitement de faveur) – y va de sa surenchère : « Indignation et solidarité autour d’une boulangère victime de racisme » ! (3)
  • Puis i24News se joint à la danse. En direct, la journaliste Noémie Halioua diffuse la fausse information sans la moindre hésitation.
  • Le 2 mars, France 3 reprend le faux « scandale » (5). N’oubliez pas que la gauche anti-colonialiste veut absolument faire payer les Français pour un racisme largement inventé. Marc Taubert, qui s’intéresse autant à rapporter les faits que moi à la production d’annatto par le bixa orellana d’Amérique du sud, écrit : « Pauline, une boulangère de Levallois-Perret, raconte les insultes qu’elle subit au quotidien. La secrétaire d’État chargée de la lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, l’a encouragé à porter-plainte. »
  • Dans ses talons, Europe 1 se joint à la meute haineuse (6). « Victime d’insultes racistes, une boulangère reçoit de nombreux soutiens » publie le site. Inutile de vous dire qu’au Décodex, Europe 1 est exemplaire.

Lorsqu’un journaliste fait vraiment son travail…

Finalement, et il faut savoir le signaler lorsqu’un journaliste fait vraiment son travail, fût-il dans « le camp du bien », c’est Libération (6) qui sauvera l’honneur – non pas l’honneur de la profession, qui l’a perdu depuis longtemps et ne cherche même plus à le retrouver – mais l’honneur du travail consciencieux.

Le 5 mars, Jacques Pezet fait ce que tout journaliste aurait dû faire : enquêter. Vérifier les faits avec honnêteté. Contacter les protagonistes. Après tout, qu’une boulangère soit victime de racisme est assez répugnant, et le sujet est sérieux. Surtout en France qui n’a jamais eu la réputation d’être raciste.

Pezet contacte la mairie de Levallois : rien de ce que rapporte la boulangère n’est confirmé. Aucune preuve de racisme, aucun témoignage crédible.

Contactée par CheckNews, Isabelle Balkany, première adjointe de Levallois-Perret… explique que l’affaire, qui ne concerne pas la mairie mais un bâtiment privé, se résume « à la pose d’un système d’extraction pour son commerce, qui n’est pas une boulangerie, mais un dépôt-vente, qui lui a été refusé par la copropriété de l’immeuble ».

Isabelle Balkany :

«Il y a deux ans …l’adjoint délégué au développement économique l’a reçue. Il lui a dit … que si elle était insultée, elle devait déposer plainte pour les insultes racistes. … Elle est allée au commissariat, mais sans rien, sans éléments. Le commissariat, qui l’a reçue, lui a dit d’apporter des preuves pour que le dossier soit bien traité par un magistrat. Elle a été relancée deux fois par la police mais elle n’a rien présenté. Ensuite, on a reçu une autre lettre d’une amie de cette dame. Le maire a envoyé l’adjoint à la sécurité. Elle lui a parlé d’espions. Il était un peu confus par ces propos, mais il lui a aussi recommandé de déposer une plainte.

Méthodique, Pezet contacte ensuite la copropriété

Du côté de la copropriété, CheckNews s’est entretenu avec Jean-Marcel Nataf, l’avocat du syndicat des copropriétaires de l’immeuble, qui «réfléchissent aux suites à donner puisque leurs noms ont été jetés en pâture», après les «méthodes assez répugnantes» de la LDNA.

L’avocat explique que la commerçante «est titulaire d’un bail commercial. Elle souhaite avoir une extraction dans sa boutique. Or le règlement de copropriété stipule qu’il ne peut pas y avoir d’activité entraînant des nuisances d’odeurs et de bruits. Ce qui exclut les restaurants ou les endroits où il y a de la cuisson, comme une boulangerie. Dans son cas actuel, elle possède un dépôt-vente. Conformément au règlement, chaque demande de modifications de cette dame lui a été refusée». 

Enfin, CheckNews (Pezet) a demandé une copie du règlement de copropriété, afin de vérifier les dires de Nataf, et conclut « qu’il fait bien mention de ces interdictions. »

Sénécat, « journaliste un peu borné sur la vérification des faits », aux abonnés absents

Je veux bien croire que Sénécat soit borné. Je l’ai toujours pensé. Mais vérifier les faits, il est bien trop fainéant et pas assez intelligent pour ça. Et bien trop partisan. Vérifier les faits comprenez-vous, ça demande un peu d’efforts. Jacques Pezet a fait l’effort, et il a produit du résultat. Sénécat, c’est couci-couça…

Au moment d’écrire ces lignes, Sénécat n’a pas publié une seule ligne pour dénoncer la fausse information. Aucune mise en garder contre les fausses informations publiées par les médias suscités dans le Décodex, rien sur les Décodeurs.

Il y a de quoi se poser des questions.

Le seul travail de Sénécat, c’est de vérifier les faits. S’il n’est même pas capable de faire ça, il fait quoi, Sénécat ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

  1. Huffington Post
  2. Le Parisien
  3. Lexpress.fr
  4. Video i24 news
  5. France3-regions
  6. Europe 1
  7. Liberation
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :