Quantcast
FLASH
[23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 13 mars 2019

Quand j’ai écrit mon livre “Comment meurt une civilisation”*, j’ai décidé de prendre pour point de départ la ville de Bruxelles, parce que Bruxelles est le siège des principales institutions de l’Union Européenne, mais aussi parce que Bruxelles est une ville qui peut paraitre emblématique de ce que devient l’Europe occidentale.

J’ai, pendant quelques années, été expert auprès de l’Union Européenne. Je suis revenu à Bruxelles ensuite de manière plus sporadique. J’ai vu la ville changer en deux décennies à peine. Des quartiers belges sont devenus des quartiers musulmans. Molenbeek est désormais sinistrement célèbre pour avoir été le quartier où vivaient divers terroristes islamiques, dont ceux qui ont organisé les attentats de novembre 2015 à Paris.

C’est, en fait, la ville entière qui s’est islamisée. Les tendances lourdes de la démographie montrent que dans quelques années, Bruxelles sera une ville à majorité musulmane. Au-delà de Bruxelles, c’est toute la Belgique qui s’est transformée. Un portrait de cette transformation vient d’être tracé dans un livre publié par le sénateur Alain Destexhe : “Immigration et intégration: avant qu’il ne soit trop tard…”*. Le titre me semble très optimiste : écrire “avant qu’il ne soit trop tard” laisse penser qu’il est encore temps de proposer des solutions (ce que fait Alain Destexhe à la fin du livre). Le contenu du livre conduit à penser qu’il est au contraire trop tard, à moins d’envisager des solutions plus extrêmes.  

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La Belgique, explique Destexhe, a subi un processus d’immigration de peuplement définitive (les immigrants sont devenus citoyens belges, ne repartiront pas, et ont dès lors le droit de vote en Belgique). Non seulement des immigrants sont arrivés par eux-mêmes, mais grâce au regroupement familial belge, ils ont pu faire venir des familles nombreuses de leur pays d’origine, se remarier avec une deuxième femme qui avait elle-même une famille nombreuse dans le pays d’origine, et faire venir cette deuxième famille. Les demandeurs d’asile en Belgique ont eux-mêmes droit au regroupement familial. Ont fait encore gonfler les chiffres des mariages de complaisance et des fausses reconnaissances de paternité. Les conséquences sont des dépenses “sociales” démesurées :  la moitié des immigrants seulement a un emploi, note Destexhe, les autres vivent d’allocations payées par les contribuables,

Les conséquences sont aussi un accroissement considérable de la délinquance, et les chiffres parlent : 70 pour cent des prisonniers incarcérés dans le pays demandent des repas certifiés hallal.  Les immigrants ne s’intègrent pas du tout, et dit Destexhe, se considèrent comme musulmans d’abord (le contraire aurait été surprenant). Des imams incitent à l’islamisation du pays entier. Les hommes politiques belges s’adaptent et se comportent en dhimmi. Alain Destexhe ne veut pas s’adapter et devenir dhimmi, et il tire un signal d’alarme. Il propose des solutions, disais-je (resserrement du regroupement familial, lutte contre les mariages de complaisance). Ces solutions seraient très insuffisantes pour inverser les tendances installées. Elles ne seront jamais votées et mises en œuvre : les hommes politiques élus n’ont aucune raison de cesser de se comporter en dhimmi, sauf s’ils entendent être battus aux prochaines élections.

En lisant le livre, on peut se demander si la Belgique est encore en Europe occidentale. Elle l’est encore géographiquement. Mais culturellement, c’est beaucoup moins certain.

Ce qui se passe en Belgique, par bien des traits, ressemble à ce qui se passe en France et à ce qui commence à se passer dans d’autres pays d’Europe occidentale.

Ce qui pourrait sauver l’Europe serait une abolition de l’Union Européenne, et son remplacement par une Europe des nations à nouveau souveraines : celle que proposait Margaret Thatcher il y a trente ans. Celle que portent Orban et Salvini. Pour certains pays, tels la Belgique, l’Europe des nations risque d’arriver trop tard, ou n’être à même de s’imposer qu’au prix de mesures absolument drastiques aux allures de loi martiale. Est-ce envisageable ? Je dois dire que j’en doute. 


© Guy Millière

Alain Destexhe, Immigration et intégration: avant qu’il ne soit trop tard…* Dynamedia, 2018, 230p.,19.90 euros

Adapté d’un article publié sur les4verites.com

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

*En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :