Quantcast
Publié par Frank Khalifa le 13 mars 2019

Certains de ces enfants lèvent l’index en signe d’allégeance à l’EI.

Depuis hier, BFM reçoit en boucle ces défenseurs des droits de l’homme qui viennent nous donner des leçons de compassion alors qu’on ne les a pas entendus (assez ?) pour dénoncer les enfants enterrés vivants, les chrétiens d’Orient exterminés, les femmes yesidies vendues sur des marchés pour des revendeurs de la prostitution, etc.

C’en est assez de ces salopards qui invoquent les droits de l’homme pour faire revenir des monstres assoiffés de notre sang tout comme leurs « épouses » et leurs rejetons.

La compassion c’est une dérive du cœur qui conduit la France en enfer.

La compassion ne sera jamais la miséricorde d’essence divine et cette dernière nous enjoint à surtout pas faire revenir cette incarnation du mal absolu.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le roi Saül ne fit qu’une faute qui lui valut son onction, celle d’épargner le roi amalécite Agag. Ce fut le prophète Samuel qui exécuta ce roi nazi avant l’heure. Le prophète, l’homme de paix, fit ce geste au nom de la miséricorde divine bien que le mal avait été fait puisque sa descendance permise par l’acte manqué de Saül permit à Amane d’envisager la destruction totale de tout Israël alors en exil de Babylone et à Hitler de décimer l’intégralité des juifs d’Europe.

L’Europe est folle et aveuglée par universalisme tyrannique. Elle joue avec la vie de ses enfants.

L’ Iran rêve à nouveau de rayer Israël et des milliers de missiles sont pointés sur Israël par son représentant au Sud Liban, le Hezbollah au salut nazi.

Assad le boucher, qui a massacré un demi million de Syriens, est parti en Iran pour certainement préparer cette guerre contre Israël et contre le monde libre parce qu’Israël est cet idéal de Liberté qui a inspiré généreusement les idéaux des révolutionnaires de 1789.

N’oubliez jamais les derniers mots du dernier nazi pendu après le procès de Nuremberg : Purim Fest !

Souvenez-vous de la Fête de Pourim !

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Or, nous approchons de la fête de Pourim et de nouveau, Amane est de retour car il est d’abord en nous. C’est cet Amane qu’il faut combattre car il n’est élevé que lorsque nous somnolons.

Alors, je dis non à ce retour de ces descendants de Amane qui se sont exhibés avec des têtes coupées portant encore les traits de leurs derniers cris muets de souffrance absolue.

Non, je n’aurais aucune compassion pour ces enfants car je connais l’histoire et je ne tomberai pas dans le piège de la dérive de mon cœur.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Frank Khalifa pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz