Publié par Gaia - Dreuz le 15 mars 2019

Source : Bfmtv

Le Parlement polonais va demander l’interdiction à la vente de l’hebdomadaire qui prétend vouloir expliquer à ses lecteurs « comment reconnaître un juif » à partir de son nom, de sa personnalité ou encore de son apparence.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Noms, traits anthropologiques, expressions, apparence, traits de caractère, méthodes de fonctionnement et activités de désinformation »: un journal d’extrême-droite polonais a publié en Une cette semaine un article intitulé « Comment reconnaître un Juif ». 

L’article, au caractère profondément antisémite, a été publié par l’hebdomadaire Tylko Polska, dont le nom est traduisible par « seulement la Pologne ».

D’après l’agence Reuters, le Parlement polonais va demander l’interdiction à la vente du journal, alors que celui-ci était jusqu’alors vendu au kiosque de l’hôtel de la Diète, la chambre basse du Parlement polonais à Varsovie, d’après le député de l’opposition Michal Kaminski. Ce député du parti conservateur PSL dénonce « un scandale absolu ».

Le journal d’un marginal nationaliste

L’article, selon The Independant, se pose la question de savoir  « comment les vaincre ? », assurant que « cela ne peut pas continuer ! ». Il décrit ensuite les femmes juives comme « manquant de délicatesse, de modestie et de pudeur », des traits de caractère qui selon lui « caractérisent les femmes polonaises ».

« Comme le monde entier leur appartient (…), ils (les juifs) sont censés vivre dans tous les pays, prendre le pouvoir dans toutes les nationset ouvrir la voie à la création d’un Etat juif mondial ». 

Dans sa titraille, l’article évoque aussi une « Attaque contre la Pologne lors d’une conférence à Paris », en référence à une conférence sur l’histoire de la Shoah organisée par l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris au cours de laquelle des nationalistes polonais s’étaient plaints que des intervenants étaient anti-polonais, rapporte The Times of Israël.

L’American Jewish Committee (AJC), une organisation juive américaine, a quant à elle condamné « un article antisémite » et exigé que les députés polonais retirent immédiatement l’hebdomadaire de la vente, s’étonnant du « manque de réaction » des parlementaires.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Ce journal polonais est publié par un certain Leszek Bubl, un candidat nationaliste marginal et musicien, qui a déjà chanté des chansons à caractère antisémite, notamment à propos de « rabbins enragés ». 

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz