Quantcast
FLASH
[18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  |  Le président soudanais Ahmad Al Bashir, criminel de guerre du Jihad, évincé par un coup d’État  |  La Haute Cour israélienne approuve la démolition de la maison du tueur de l’adolescente juive israélienne Ori Ansbacher  |  Julian Assange (WikiLeaks) a été arrêté par la police britannique  |  [10/04/2019] Transparence : Les consultations entre le président Rivlin et les chefs des partis seront retransmises en direct pour la première fois dans l’histoire israélienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 mars 2019

Source : Lexpress

Catherine Blein, conseillère régionale, a esquissé un parallèle entre les attentats perpétrés en Nouvelle-Zélande et la loi du talion.

Le massacre de Christchurch en Nouvelle-Zélande et la mort de 49 personnes après l’attaque de deux mosquées, ont suscité une pluie de réactions depuis vendredi sur les réseaux sociaux. L’une d’elles, envoyée par une élue de la région Bretagne, a provoqué une forte indignation. Si son auteure a supprimé son message avant d’indiquer qu’elle « regrette » ses propos, l’affaire pourrait bien avoir des suites judiciaires. 

Le président de la région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, a indiqué sur son compte Twitter, samedi 16 mars, avoir engagé une procédure afin de saisir le procureur de la République pour « incitation au meurtre ». En cause: un message publié sur ce même réseau social par la conseillère régionale Catherine Blein, qui établit un parallèle entre les attentats perpétrés en Nouvelle-Zélande et la loi du talion. 

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des propos « honteux, dangereux et scandaleux »

« Tuerie en New Zealand : oeil pour oeil… »: le message, qui fait référence à la formule « oeil pour oeil, dent pur dent » et à la vengeance, a été signalé à de multiples reprises via la plateforme PHAROS (plateforme d’harmonisation, d’analyse, de recoupement et d’orientation des signalements), selon un porte-parole de la police nationale interrogé par Franceinfo

Si le tweet en question a été supprimé samedi, Loïg Chesnais-Girard a dénoncé des propos « honteux, dangereux et scandaleux ». Avant d’indiquer sa décision de se tourner vers la justice. 

Contactée par Ouest-France, Catherine Blein a indiqué, de son côté, qu’elle « regrette » ces propos avant d’indiquer qu’elle « comprend que cela a pu être mal interprété » .  

L’élu a notamment précisé: « Ce n’était pas ma pensée profonde, je suis parfois impulsive. Des gens comme moi, pacifistes, sont poussés à prendre des positions extrêmes. Je voulais dire que, l’an passé, un attentat dans une église copte, en Egypte, a fait des morts. J’imagine que ce terroriste avait cela en tête au moment de la tuerie. J’aurais dû aller au bout de mon tweet en expliquant cela. » 

Une élue déjà au centre d’une polémique en 2017

Après la suppression du tweet sur le massacre de Christchurch, l’élue bretonne s’est fendue d’un nouveau message à l’attention de ses détracteurs, dénonçant le fait que des utilisateurs de Twitter aient rapporté ses propos à la plateforme PHAROS. »Ah la délation… un sport bien français… », a-t-elle indiqué dans un message publié samedi matin. 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Pas sûr que cela joue en sa faveur si le parquet donne suite à la demande du président de la région Bretagne. 

Ce n’est pas la première fois que des propos de Catherine Blein suscite de puissantes réactions dans l’opinion. Candidate pour le Front national, lors des élections législatives de 2017, l’intéressée avait tenu des propos islamophobes et homophobes… ce qui avait entraîné son exclusion du parti de Marine Le Pen. 

Dans un post Facebook, ainsi que l’avait relevé Buzzfeed, Catherine Blein avait alors indiqué qu’il fallait « éradiquer » l’islam par « principe de précaution »… 

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :