Quantcast
FLASH
[18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  |  Le président soudanais Ahmad Al Bashir, criminel de guerre du Jihad, évincé par un coup d’État  |  La Haute Cour israélienne approuve la démolition de la maison du tueur de l’adolescente juive israélienne Ori Ansbacher  |  Julian Assange (WikiLeaks) a été arrêté par la police britannique  |  [10/04/2019] Transparence : Les consultations entre le président Rivlin et les chefs des partis seront retransmises en direct pour la première fois dans l’histoire israélienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 mars 2019

Une fois n’est pas coutume, je vous recommande la lecture d’un article publié sur Slate. Il s’agit d’un papier très mesuré de Théo du Couëdic et Maxime Recoquillé consacré à un être répugnant, Boris Le Lay * : « Boris Le Lay, itinéraire d’un multirécidiviste de la haine raciale » (1).

Rien n’est plus facile que de caricaturer la fachosphère, pour les journalistes : il suffit, dans leurs articles, de glisser 43 fois les mots extrême droite, identitaire, Rassemblement national et nationaliste. C’est le lot courant. Avec nuance, les deux ont évité les excès de ce piège facile, ce qui renforce la qualité de leur narratif.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Du Couëdic et Recoquillé ont tenté, au travers du parcours de Le Lay depuis sa jeunesse, de comprendre le récidiviste multi-condamné. Ils ont enquêté et montré comment la haine qui lui dévore le cœur (du moins je l’imagine, car mes lecteurs savent que la haine est un sentiment que je ne connais pas), est née de son rejet social, de la médiocrité de sa cellule familiale et de l’absence de bons repères. Je soupçonne, personnellement, que sa jalousie antisémite n’est pas arrivée spontanément dans sa soupe, et qu’elle s’est répandue autour de la table familiale.

Mais je suis juif et ma sensibilité n’est pas celle de Recoquillé et Du Couëdic : quand la parole antisémite se libère, je suis une des cibles.

Les journalistes donc, ne sont à aucun moment tombés dans la facilité. Ils ont fait un vrai travail de journaliste : ils ont cherché à comprendre, à expliquer, ont fouillé le passé du sale Lay, interrogé des gens qui l’ont connu, et décrit Le Lay avec mesure et pondération.

C’est important de lire l’article, car je ne crois pas avoir jamais lu la même analyse permettant d’apprécier ce qui a déclenché la haine chez deux autres oiseaux du même acabit, Dieudonné et Soral.

Censurer or not censurer, that is the question

Vous me direz, mais depuis la France, il semble qu’il ne soit plus possible de trouver les sites internet de Le Lay. Google, qui ne défend plus du tout la liberté d’expression, aurait accepté d’en bloquer l’accès. Google n’est pas à citer en exemple. Les nombreuses fuites de messages et d’enregistrement audio montrant comment des cadres de la société cherchent à enterrer les voix conservatrices ne laissent aucun doute (3). Et Google a vendu aux Chinois un moteur de recherche qui envoie au comité central communiste les adresses des dissidents qui tapent des mots clefs interdits.

La France a quelques leçons à recevoir et de sérieux progrès à faire en matière de liberté d’expression. Je constate, à la lecture de la presse française, que les choses ne se passent pas très bien pour les opinions à la frange ou qui vont au-delà de l’acceptable. Pourtant c’est pour elles que la protection existe, pas pour les points de vue consensuels !

D’ailleurs la France, pour regagner son titre de « patrie des droits de l’homme », a un sérieux effort à faire sur elle-même, avant de remonter de sa médiocre 33e place, à l’index mondial de la liberté de la Presse de RSF (2).

Bref, tout cela pour dire que si nous ne souffrons pas autant qu’en France du racisme et de l’antisémitisme, c’est justement parce que les antisémites ne sont pas poursuivis en justice et que leurs propos sont protégés par le 1er amendement : on ne lutte pas contre la haine en censurant et interdisant le débat, mais avec encore plus de débats.

Aux Etats-Unis, un journaliste audacieux inviterait Le Lay à s’exprimer afin de montrer à tous la laideur de ses propos, afin de montrer à chaque Américain à quoi ressemble un être répugnant, afin que des conversations en découlent et que la haine recule.

C’est aussi pour cela que chez nous, les suprématistes blancs, les racistes et antisémites, les KKK se comptent en milliers, d’après les études du Southern Poverty Law Center – sur une population de 320 millions !

Ah qu’il est laid le débit de Le Lay

Ah qu’il est beau le débit de l’eau

Débit de Le Lay si laid, débit de l’eau si beau

Librement inspiré de la célèbre chanson de Charles Trenet.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

  1. Slate
  2. RSF
  3. The Gateway pundit, Wired, The Gateway pundit, Daily caller

*Je suis moins courageux que les deux journalistes de Slate : je n’ai pas pu me résoudre à afficher la photo de la crapule.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :